Changer d'édition

Washington autorise à nouveau les voyages internationaux
International 3 min. 21.09.2021
Pandémie de covid-19

Washington autorise à nouveau les voyages internationaux

Pour Jeff Zients, coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, la décision américaine se base «sur la science».
Pandémie de covid-19

Washington autorise à nouveau les voyages internationaux

Pour Jeff Zients, coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, la décision américaine se base «sur la science».
Photo: AFP
International 3 min. 21.09.2021
Pandémie de covid-19

Washington autorise à nouveau les voyages internationaux

Les Etats-Unis lèveront le 1er novembre, pour les personnes vaccinées, les restrictions imposées depuis mars 2020 et dont le maintien agaçait nombre de leurs partenaires, Européens en tête.

(AFP) - En plus de présenter une preuve de vaccination contre le covid-19, les voyageurs devront se faire tester dans les trois jours précédant leur voyage vers les Etats-Unis, et porter un masque, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients.

La levée des restrictions concernera les personnes immunisées avec les vaccins reconnus par l'agence américaine du médicament, la FDA, soit ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson (Janssen). Elle devrait aussi englober les millions d'Européens et de Britanniques vaccinés avec le sérum AstraZeneca, selon le commissaire européen Thierry Breton, chargé de coordonner l'approvisionnement de l'Union européenne en vaccins anti-Covid.

Dans sa présentation, la Maison Blanche est restée évasive sur la liste des vaccins, renvoyant cette décision aux autorités sanitaires. Jeff Zients «m'a dit que pour les autres vaccins, pour AstraZeneca notamment, c'est leur agence de santé qui allait décider mais il avait l'air d'être positif et optimiste», a toutefois déclaré M. Breton.

La Commission européenne a aussitôt salué l'annonce américaine, «une mesure attendue depuis longtemps par les familles et les amis séparés», et «une bonne nouvelle pour les entreprises». Les fédérations du secteur aérien, Airlines for Europe et Airlines for America, ont aussi «applaudi» l'annonce. Pour la Chambre de commerce américaine, cette mesure «contribuera à favoriser une reprise robuste et durable de l'économie américaine».


31.07.2021, Berlin: Ein Mann wird im mobilen Impfzentrum vor einer russisch-orthodoxen Kirche gegen das Coronavirus geimpft. An der Kirche im Berliner Stadtbezirk Marzahn-Hellersdorf können sich alle Menschen ohne Termin gegen das Coronavirus impfen lassen. Foto: Fabian Sommer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La moitié des citoyens de l'UE complètement vaccinés
En Europe, 223,8 millions de personnes ont reçu les deux doses anti-covid (ou une seule dose après avoir guéri, ou un vaccin à dose unique). Mais la diffusion d'une troisième dose se profile un peu partout.

Thierry Breton a souligné de son côté que les Américains avaient été sensibles au fait que cette interdiction de voyage n'avait plus «aucun sens». L'Europe est «le premier continent du monde non seulement en matière de production de vaccins, en matière d'export (...) mais encore, en ce qui concerne le nombre de personnes (entièrement) vaccinées», a-t-il argué. Washington lève des restrictions qui concernaient depuis mars 2020 les voyageurs en provenance notamment de l'Union européenne, du Royaume-Uni, ou de Chine, puis s'appliquant plus tard à l'Inde ou au Brésil.

La Maison Blanche a voulu mettre en place un système global cohérent basé sur «les individus» et non sur des différences de traitement selon les pays de provenance, a expliqué M. Zients. Alors que le président Donald Trump avait au départ fermé les frontières pour 30 jours, les restrictions auront donc duré au total quelque vingt mois. Au grand dam en particulier des pays européens, ayant rouvert leurs frontières aux Américains vaccinés sans réciprocité.

L'Allemagne et le Royaume-Uni ont loué la décision américaine lundi. «Une excellente nouvelle - pour les investissements allemands et européens, nos exportations et l'ensemble de la relation transatlantique», a affirmé sur Twitter Olaf Scholz, vice-chancelier allemand et ministre des Finances. «C'est important pour notre reprise économique, nos familles et nos échanges commerciaux», s'est félicitée la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss sur Twitter.

La Maison Blanche a durci le ton ces dernières semaines face aux résistances contre la vaccination dans le pays et multiplié les annonces pour l'imposer là où les autorités fédérales en ont le moyen, ou au moins pour y inciter fortement. La levée des restrictions annoncée lundi ne s'applique par ailleurs pas aux frontières terrestres des Etats-Unis avec le Canada et le Mexique, toujours fermées aux voyages «non essentiels», sauf pour les citoyens américains. Ces restrictions seront en vigueur au moins jusqu'au 21 octobre, a indiqué Jeff Zients.


Sur le même sujet

Le poste au Luxembourg est toujours d'importance pour les chancelleries étrangères qui trouvent là un point d'approche notamment des institutions européennes.
En Europe, 223,8 millions de personnes ont reçu les deux doses anti-covid (ou une seule dose après avoir guéri, ou un vaccin à dose unique). Mais la diffusion d'une troisième dose se profile un peu partout.
31.07.2021, Berlin: Ein Mann wird im mobilen Impfzentrum vor einer russisch-orthodoxen Kirche gegen das Coronavirus geimpft. An der Kirche im Berliner Stadtbezirk Marzahn-Hellersdorf können sich alle Menschen ohne Termin gegen das Coronavirus impfen lassen. Foto: Fabian Sommer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le groupe pharmaceutique américain Johnson a indiqué mardi qu'il avait «pris la décision de retarder le déploiement» de son sérum contre le covid-19 en Europe. Un choix qui arrive après la décision des autorités sanitaires américaines de recommander «une pause» dans son emploi aux Etats-Unis
A picture taken on April 12, 2021 shows a phial of Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine as the first doses proceeding from the Dutch city of Leiden are stored at the Movianto distribution center in Oss. - Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine is the fourth corona vaccine that will become available in the Netherlands. (Photo by ROB ENGELAAR / ANP / AFP) / Netherlands OUT