Changer d'édition

Washington aurait abattu un de ses drones «par erreur»
International 19.07.2019

Washington aurait abattu un de ses drones «par erreur»

L'Iran dément avoir surveillé ou attaqué le navire USS Boxer à l'aide d'un drone.

Washington aurait abattu un de ses drones «par erreur»

L'Iran dément avoir surveillé ou attaqué le navire USS Boxer à l'aide d'un drone.
Photo: AFP
International 19.07.2019

Washington aurait abattu un de ses drones «par erreur»

L'Iran, accusé par les Etats-Unis d'avoir attaqué un de ses navires via un appareil sans pilote, dément l'information. Téhéran prétend que l'US Navy aurait procédé à la destruction d'un de ses propres appareils pour mettre en cause le régime iranien.

(AFP) - Les Etats-Unis ont pu abattre «un de leurs propres» drones au-dessus du détroit d'Ormuz, a estimé vendredi le ministre des Affaires étrangères adjoint iranien Abbas Araghchi, démentant que la République islamique ait perdu un appareil sans pilote la veille. 

«J'ai peur que l'USS Boxer ait abattu un de leurs propres [drones] par erreur», écrit M. Araghchi dans un message en anglais sur Twitter en faisant référence au navire amphibie qui, selon le président américain Donald Trump, aurait abattu un drone iranien jeudi au-dessus du détroit d'Ormuz. «Nous n'avons perdu aucun drone dans le détroit ou ailleurs», a ajouté M. Araghchi. 

«Une action défensive»

Le président Donald Trump avait déclaré, jeudi, que l'USS Boxer avait abattu un drone iranien qui s'était approché dangereusement après avoir ignoré de multiples appels à s'éloigner du vaisseau. Selon lui, le drone iranien se serait approché à moins de 1.000 mètres du navire amphibie USS Boxer, lequel aurait alors entrepris «une action défensive». 


US President Donald Trump speaks during a bilateral meeting with Canada's Prime Minister Justin Trudeau (off frame) in the Oval Office of the White House in Washington, DC on June 20, 2019. - The NYT reports Thursday that Trump approved military strikes against Iran for shooting down a US surveillance drone, but abruptly pulled back from launching.US President Donald Trump and Canada's Prime Minister Justin Trudeau shake hands during a bilateral meeting in the Oval Office of the White House in Washington, DC on  June 20, 2019. (Photo by MANDEL NGAN / AFP)
Trump approuve des frappes en Iran avant de se raviser
Au lendemain de l'attaque d'un drone américain, le président américain aurait approuvé une opération militaire avant de se rétracter in extremis.

«Le drone a été détruit immédiatement», a affirmé M. Trump. Interrogé peu après, lors de son arrivée au siège de l'ONU à New York, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif avait affirmé n'avoir «aucune information sur la perte d'un drone».

Après les tensions de juin dernier qui avait entraîné le président américain a envisagé des frappes sur l'Iran, la tension ne retombe donc pas entre les deux gouvernements.


Sur le même sujet