Changer d'édition

Von der Leyen rend un hommage appuyé à Juncker
International 03.12.2019

Von der Leyen rend un hommage appuyé à Juncker

Le président sortant de la Commission n'a pas dérogé à ses traits d'humour habituels lors de la passation de pouvoirs.

Von der Leyen rend un hommage appuyé à Juncker

Le président sortant de la Commission n'a pas dérogé à ses traits d'humour habituels lors de la passation de pouvoirs.
Photo : AFP
International 03.12.2019

Von der Leyen rend un hommage appuyé à Juncker

La traditionnelle cérémonie de passation de pouvoirs entre Jean-Claude Juncker et la nouvelle présidente de la Commission européenne a été chaleureuse, mardi. L'homme politique luxembourgeois n'a pas caché son émotion.

(AFP) - «Personne n'a pris soin de l'Europe autant que toi». C'est par cette phrase que la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a remercié son prédécesseur. Lors de sa passation de pouvoir avec Jean-Claude Juncker à Bruxelles, mardi, le ton était dithyrambique.  


European Commissioner-designate in charge of Jobs, Nicolas Schmit from Luxembourg gestures as he attends his confirmation hearing before the European Parliament in Brussels, on October 1, 2019. (Photo by Aris Oikonomou / AFP)
Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit
Depuis ce mercredi matin, c'est officiel: le socialiste luxembourgeois est bien commissaire européen en charge de l'Emploi aux côtés de la présidente von der Leyen. Son mandat le place au cœur d'une des préoccupations centrales des citoyens de l'Union.

Alors que les tensions commerciales sont à nouveau fortes avec les Etats-Unis, la dirigeante allemande a salué en Juncker un responsable qui a «réussi à vraiment protéger les intérêts européens, sachant qu'une guerre commerciale aurait pour seul résultat de nuire à la fois aux intérêts européens et américains». 

L'émotion était palpable chez l'ancien Premier ministre du Grand-Duché. «Partir, c'est mourir un peu», a-t-il lâché devant un parterre de commissaires européens. «Si tu as besoin de mon conseil, tu l'auras. Si tu n'en as pas besoin, tu l'auras quand même», a lancé Juncker à la nouvelle patronne de l'exécutif européen, fidèle à son style mêlant humour et franc-parler. 

Le ton était chaleureux entre von der Leyen et Juncker, mardi, alors que la nouvelle Commission européenne prend tout juste ses marques.
Le ton était chaleureux entre von der Leyen et Juncker, mardi, alors que la nouvelle Commission européenne prend tout juste ses marques.
Photo : AFP

Une brève cérémonie de dévoilement du portrait de Juncker, accroché au côté de ceux de ses prédécesseurs à la tête de la Commission, a également eu lieu. «Jean-Claude Juncker et l'Europe iront toujours ensemble», a déclaré von der Leyen à cette occasion, multipliant les gestes d'affection à l'égard du Luxembourgeois. 

Jean-Claude Juncker, qui aura 65 ans le 9 décembre, avait récemment affronté des problèmes de santé. Il présidait la Commission depuis 2014 et était le dernier des architectes du traité de Maastricht encore en fonction. 


Sur le même sujet

Jean-Claude Juncker a fait ses adieux à Bruxelles
Le président de la Commission et le président du Conseil Donald Tusk ont pris congé de l’Europe. L’ancien Premier ministre a donné une conférence de presse avant qu’Ursula von der Leyen ne prenne la relève dimanche.
European Commission President Jean-Claude Juncker gestures during his last presser in Brussels on November 29, 2019. - The 64-year-old head of the EU's executive is at the end of his five-year mandate and is expected to hand over the reins to his successor on December 1, 2019. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit
Depuis ce mercredi matin, c'est officiel: le socialiste luxembourgeois est bien commissaire européen en charge de l'Emploi aux côtés de la présidente von der Leyen. Son mandat le place au cœur d'une des préoccupations centrales des citoyens de l'Union.
European Commissioner-designate in charge of Jobs, Nicolas Schmit from Luxembourg gestures as he attends his confirmation hearing before the European Parliament in Brussels, on October 1, 2019. (Photo by Aris Oikonomou / AFP)
Le ton monte: Juncker tacle Renzi et Cameron
Le nouveau président de la Commission accuse MM. Renzi et Cameron de mentir à leurs citoyens, estimant que ce dernier a "un problème" avec d'autres dirigeants. Le Premier ministre italien a exigé du "respect" pour l'Italie de la part de la Commission, après avoir annoncé son intention de mettre sur la place publique le coût des institutions européennes, affirmant: "On va bien s'amuser."
Jean-Claude Juncker à Bruxelles, le 5 novembre