Changer d'édition

Von der Leyen annonce le vaccin pour le 27 décembre
International 17.12.2020

Von der Leyen annonce le vaccin pour le 27 décembre

Au Luxembourg, ce sont les personnels de santé qui recevront les premières doses reçues.

Von der Leyen annonce le vaccin pour le 27 décembre

Au Luxembourg, ce sont les personnels de santé qui recevront les premières doses reçues.
Photo ; AFP
International 17.12.2020

Von der Leyen annonce le vaccin pour le 27 décembre

La présidente de la Commission européenne a dévoilé l'information, jeudi. Et cela alors même que l'Agence européenne des médicaments n'a pas encore statué sur la formule élaborée par Pfizer/BioNTech.

Pressée d'agir par de nombreux Etats, Ursula von der Leyen a lâché l'information en ce milieu de journée : la vaccination contre le covid-19 va commencer en Union européenne les 27, 28 et 29 décembre. Un tweet a suffi à la présidente de la Commission européenne pour mettre le continent en état d'excitation. Une intervention quatre jours avant que l'Agence européenne des médicaments (EMA) ne se penche sur le sort du vaccin développé par Pfizer-BioNTech

La Commission avait précisé qu'elle donnerait son autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans les deux jours suivant ce feu vert, après examen de l'avis de l'EMA et consultation des Etats membres. 

«Nous protégeons nos citoyens et sommes plus forts ensemble», a indiqué la cheffe de l'exécutif européen dans son message. «C'est dans le cas où tout se déroule comme prévu (...) Ceci est évidemment conditionnel», puisque l'autorisation de Bruxelles ne peut se faire que «sur la base d'une évaluation positive» du régulateur européen, a nuancé un porte-parole de la Commission.

Les premiers lots de vaccins, dont les commandes pour l'Europe ont été centralisées par Bruxelles, seront distribués entre les Etats en fonction de la taille de leur population. Le Luxembourg ayant, pour sa part, commandé 1,3 million de doses.


illustrations
Un premier centre prêt, ne manque plus que le vaccin
Mercredi soir, c'était répétition générale pour le premier des cinq centres de vaccination anti-covid qui doivent ouvrir au Grand-Duché. Un test grandeur nature sous les yeux du Premier ministre.

Le vaccin développé conjointement par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech est le premier à avoir été approuvé dans un certain nombre de pays occidentaux, dont le Royaume-Uni et les Etats-Unis, où les premières injections ont eu lieu ces derniers jours.

Le vaccin a également reçu un feu vert dans de nombreux autres Etats comme le Mexique et l'Arabie saoudite.

L'UE a déjà conclu des contrats pour sept vaccins anti-covid. L'EMA prévoit une réunion le 12 janvier pour délibérer du sort du vaccin de la biotech américaine Moderna, qui pourrait ainsi devenir le second à être autorisé dans l'Union. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La grippe arrive, les vaccins aussi
Alors que la grippe saisonnière débute timidement, des doses de vaccin sont mises à disposition par le ministère de la Santé. Avec priorité aux soignants, seniors et femmes enceintes.
A nurse simulates the preparation of a vaccine dose against the Influenza A (H1N1) virus during an exercise organised by local authorities to test the functioning of a temporary vaccination centre in Haguenau, October 6, 2009.  REUTERS/Vincent Kessler   (FRANCE HEALTH)
B Medical Systems jette un froid sur le vaccin
L'entreprise, basée au Nord du Luxembourg, a vu son carnet de commandes gonfler à vue ces dernières semaines. Il est vrai que les Etats s'arrachent ses frigos capables de conserver à très basse température les doses anti-covid avant vaccination.
online.fr: Kühlaggregat-Hersteller B Medical Systems.Baut Kühlaggregate für Covid-Impfstoffe. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'employeur ne doit pas se mêler de vaccination
Choisir ou non de se faire vacciner relève de la vie privée et ne constitue nullement une obligation professionnelle. «Cela même pour les professions de santé», indique la Chambre des salariés.
A medical professional prepares a syringe with a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine, before it is administered to a patient at Croydon University Hospital in south London on December 8, 2020. - Britain on December 8 hailed a turning point in the fight against the coronavirus pandemic, as it begins the biggest vaccination programme in the country's history with a new Covid-19 jab. (Photo by Dan CHARITY / POOL / AFP)
Une piqûre d'éthique avant la vaccination
Avant d'établir sa stratégie de vaccination, le gouvernement avait promis de s'appuyer sur l'avis du comité national d'éthique. Ses membres ont eu 12 jours pour étudier cette problématique contrainte par le faible nombre de doses vaccinales attendues dans un premier temps.
HANDOUT - 29.11.2020, Rheinland-Pfalz, Mainz: Ein Mitarbeiter des Mainzer Unternehmens Biontech hält ein Fläschen mit Corona-Impfstoff in der Hand. (zu dpa «Auch Golf-Staat Bahrain lässt Impfstoff von Biontech und Pfizer zu») Foto: BioNTech SE/dpa - ACHTUNG: Verwendung nur bis zum 09.12.2020 +++ dpa-Bildfunk +++