Changer d'édition

V comme... Hong Kong
International 06.11.2019

V comme... Hong Kong

Les manifestants ont choisi le look d'un célèbre rebelle pour défier le pouvoir chinois.

V comme... Hong Kong

Les manifestants ont choisi le look d'un célèbre rebelle pour défier le pouvoir chinois.
Photo: AFP
International 06.11.2019

V comme... Hong Kong

Dans l'ancienne colonie britannique en révolte contre la Chine, les manifestants n'entendent pas respecter l'interdiction de porter un masque donnée par Pékin. Et ils ont eu leur façon de le faire savoir.

Depuis des semaines, les rues de Hong Kong servent de cadre à des manifestations contre la volonté chinoise d'intégrer la ville à la république démocratique. Le genre de rébellion qui n'est pas au goût des autorités, à commencer par le président Xi Jinping. Après avoir réprimé parfois violemment ce mouvement, Pékin a émis une ordonnance voilà un mois interdisant aux contestataires le port d'un masque protecteur.

Un mois après l'entrée en vigueur de cette mesure, les manifestants viennent d'adresser un pied de nez au pouvoir central en descendant dans les rues avec un masque. Et pas n'importe lequel: celui de Guy Fawkes, personnage de bande dessinée popularisé par le film V For Vendetta. Un rebelle qui ne se laisse dicter sa conduite par personne. A bon entendeur...



Sur le même sujet

«Journée de chagrin» à Hong Kong
Des manifestants pro-démocratie sont descendus mardi dans les rues, répondant à l'appel à manifester pour perturber le 70e anniversaire de la fondation de la Chine populaire.
TOPSHOT - A protester carries flowers as she takes part in a march in the Causeway Bay shopping district in Hong Kong on October 1, 2019, as intense protests were expected on the 70th anniversary of communist China's founding. - Police fanned out across Hong Kong on October 1 in a bid to deter pro-democracy protests as the city marked communist China's 70th birthday, with local officials attending a closed door flag-raising ceremony behind closed doors. (Photo by Mohd RASFAN / AFP)
Pékin montre les muscles face aux opposants
La Chine s'est livrée mardi à une démonstration de force avec un défilé militaire record à l'occasion du 70e anniversaire du régime communiste. Une façon de défier les manifestants pro-démocratie de Hong Kong qui ont promis de gâcher la fête.
La parade militaire a permis à Pékin de rappeler sa puissance au monde et à Hong Kong en particulier.
Accalmie à l'aéroport de Hong Kong, tourmente en ville
Les manifestants prodémocratie avaient quitté l'aéroport international de Hong Kong mercredi matin après deux jours de rassemblements de masse qui ont pris un tour violent et plongé le hub financier international un peu plus profondément dans la tourmente.
Passengers check the status of their flights on an electronic board at Hong Kong international airport on August 14, 2019. - Flights were departing Hong Kong airport largely on schedule morning on August 14, a day after pro-democracy protesters caused chaos with a disruptive sit-in that paralysed the busy transport hub. (Photo by Philip FONG / AFP)
La crainte d'«un chemin sans retour» à Hong Kong
Au lendemain de la fermeture inédite de l'aéroport de l'ancienne colonie britannique en raison d'une manifestation, la cheffe de l'exécutif, pro-Pékin, estime mardi que la crise politique en cours mènera la ville «dans une situation inquiétante et dangereuse».
TOPSHOT - CORRECTION - Pro-democracy protesters gather against the police brutality and the controversial extradition bill at Hong Kong's international airport on August 12, 2019. - Hong Kong airport authorities cancelled all remaining departing and arriving flights at the major travel hub on August 12, after thousands of protesters entered the arrivals hall to stage a demonstration. (Photo by Manan VATSYAYANA / AFP) / CORRECTING THE WHOLE CAPTION
Les manifestants «tentent de détruire Hong Kong»
La cheffe de l'exécutif de la province spéciale pro-Pékin, Carrie Lam, a attaqué lundi de manière frontale les opposants de rue en les accusant de chercher à déstabiliser la mégapole asiatique, dont les transports en commun étaient paralysés par des opérations de blocage.
Hong Kong Chief Executive Carrie Lam (C) listens to a question during a press conference in Hong Kong on August 5, 2019. - Hong Kong's embattled pro-Beijing leader accused pro-democracy protesters of trying to "destroy" the financial hub in a dramatic escalation of rhetoric as the financial hub is rocked by two months of rallies and clashes. (Photo by Anthony WALLACE / AFP)