Changer d'édition

Une troisième dose pour 18 millions de Français
International 2 min. 24.08.2021 Cet article est archivé
Covid-19

Une troisième dose pour 18 millions de Français

En tout, cinq millions de personnes âgées et «à très haut risque» seraient concernées, dans un délai «d'au moins six mois» après leur deuxième dose.
Covid-19

Une troisième dose pour 18 millions de Français

En tout, cinq millions de personnes âgées et «à très haut risque» seraient concernées, dans un délai «d'au moins six mois» après leur deuxième dose.
Photo : AFP
International 2 min. 24.08.2021 Cet article est archivé
Covid-19

Une troisième dose pour 18 millions de Français

Alors que le pic épidémique pourrait être atteint dans «quelques jours» dans l'Hexagone, le ministre de la Santé Olivier Véran a devancé l'avis de la Haute autorité de santé et lancé l'organisation de cette troisième injection des plus de 65 ans.

(m.d. avec AFP) - Encore en discussion au Luxembourg, l'injection d'une troisième dose pour les plus de 65 ans devrait débuter «début septembre en France», a indiqué lundi Olivier Véran. Sur BFMTV, le ministre français de la Santé a précisé que cette troisième injection «ne sera pas une obligation mais une incitation forte». 


Die Virusausbreitung weltweit erfolgt hauptsächlich durch ungeimpfte Personen und sie sind es auch, die schwer erkranken, sagt Dr. Gérard Schockmel.
«Les vaccins actuels protègent contre les variants»
Infectiologue, le Dr Schockmel se veut rassurant face à une probable reprise des infections covid dans les semaines à venir. La vaccination ayant constitué un bouclier efficace contre les formes graves de l'infection respiratoire.

En tout, 18 millions de personnes âgées et d'autres «à très haut risque» seraient concernées, dans un délai «d'au moins six mois» après leur deuxième dose. Déjà évoquée par le président Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution télévisée, la mesure vise à améliorer leur résistance au virus. «Une fois que vous avez eu deux doses, vous êtes protégés mais la protection diminue au fil du temps donc il faut proposer une troisième injection aux plus fragiles», a expliqué le ministre.

Olivier Véran a ainsi devancé l'avis de la Haute autorité de santé qui doit publié ses recommandations d'ici la fin de semaine. Un empressement lié à la hausse des hospitalisations covid depuis un mois. Le nombre de patients en réanimation pour une infection au SARS-CoV-2  est toujours au-dessus des 2.000 patients, selon les autorités sanitaires. Le pic pourrait être atteint dans «quelques jours» d'après Olivier Véran. 

A l'approche de la rentrée scolaire et avec le retour des vacances, le ministre indique que la circulation du virus est «plus forte», et pourrait impacter «des régions qui ont été peu touchées par la quatrième vague». 

«Pour l’instant nous avons échappé à un reconfinement pendant l’été, ce qui n’est pas le cas de tous les pays», s'est félicité Olivier Véran. Il recommande néanmoins de continuer à appliquer les gestes barrières pour éviter les contagions, d'autant que l'apparition de nouveaux variants «n'est pas à exclure».

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 70,6% de la population française a reçu au moins une injection, et 61,8% présente un schéma vaccinal complet.

 


Sur le même sujet

Avec 26.653 doses anti-covid injectées entre le 22 et le 28 novembre, le Luxembourg présente maintenant un taux de vaccination de 77,8%. Le boom de la troisième dose est incontestable.
01.12.2021, Sachsen, Dresden: Paulina Hösl (r), bereitet sich im Impfzentrum in der Messe Dresden in einer Impfkabine neben zwei Impfhelferinnen auf ihre Booster-Impfung vor. Das vor zwei Monaten geschlossene Impfzentrum ist wieder hochgefahren worden. Foto: Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Infectiologue, le Dr Schockmel se veut rassurant face à une probable reprise des infections covid dans les semaines à venir. La vaccination ayant constitué un bouclier efficace contre les formes graves de l'infection respiratoire.
Die Virusausbreitung weltweit erfolgt hauptsächlich durch ungeimpfte Personen und sie sind es auch, die schwer erkranken, sagt Dr. Gérard Schockmel.
Le gouvernement attend l'avis du Comité supérieur des maladies infectieuses pour prendre, ou non, cette décision. Un choix qui interviendrait pour renforcer l'immunité des retraités notamment face aux nouvelles souches du virus.
22.07.2021, Rheinland-Pfalz, Zweibrücken: Leona Kaufmann vom Quartierstreff des Deutschen Roten Kreuzes (DRK) unterhält sich mit der 80-Jährigen Gerlinde Mauß  über Alexa, die gerade Musik abspielt. Im Rahmen des Projekt "Ixem deheem" haben Senioren einen Sprachsteuerungs-Assistenten Alexa erhalten. (zu dpa «Man fühlt sich nicht mehr so allein»: Technik gegen Einsamkeit im Alter") Foto: Oliver Dietze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Depuis début juillet, le Luxembourg permet à certains patients immuno-déficients de recevoir une troisième injection anti-covid. Avant une ouverture à la population générale? Rien n'est décidé en ce sens.