Changer d'édition

Une trentaine de vols Ryanair annulés en Espagne
International 2 min. 30.06.2022
Grève

Une trentaine de vols Ryanair annulés en Espagne

Entre le 24 et le 26 juin, en pleine reprise touristique, 129 vols avaient été annulés en Espagne.
Grève

Une trentaine de vols Ryanair annulés en Espagne

Entre le 24 et le 26 juin, en pleine reprise touristique, 129 vols avaient été annulés en Espagne.
Photo: dpa
International 2 min. 30.06.2022
Grève

Une trentaine de vols Ryanair annulés en Espagne

Le mouvement social, visant à réclamer de meilleures conditions de travail pour les 1.900 personnels de cabine de Ryanair que compte l'Espagne pourrait durer jusqu'au samedi 2 juillet.

(AFP) - Une trentaine de vols Ryanair au départ et à l'arrivée de l'Espagne ont été annulés jeudi matin, et 124 autres ont accusé des retards, au quatrième jour de la grève des hôtesses et stewards de la compagnie en pleine saison touristique.


Ryanair employees hold flyers reading "Support our strike" and t-shirts reading "Ryanair must change" as they protest at the Terminal 2 of El Prat airport in Barcelona on June 24, 2022. - Trade unions representing Ryanair cabin crew in Belgium, France, Italy, Portugal and Spain have called for strikes this coming weekend, while easyJet's operations in Spain face a nine-day strike next month. (Photo by Pau BARRENA / AFP)
La grève de Ryanair et de Brussels Airlines sème le chaos
Le ciel européen était légèrement perturbé vendredi par une grève chez Brussels Airlines et Ryanair à l'occasion du début de la saison estivale, les salariés se disant sous pression face à la reprise brutale du trafic aérien.

Depuis jeudi matin et jusqu'à 13h00, ce sont 28 vols qui ont été annulés à destination ou depuis l'Espagne, selon le syndicat USO, 54 ont accusé des retards au départ et 70 à l'arrivée.

La grève pourrait durer jusqu'au samedi 2 juillet

Les annulations sont dues, selon le syndicat, «au manque d'information concernant le service minimum organisé par la compagnie». Cette dernière n'avait pas regroupé des équipages au complet et ce, malgré le service minimum imposé par le ministère des Transports allant jusqu'à 82% des vols sur certaines destinations, afin de conjuguer «le droit de grève» à l'«intérêt des voyageurs».

Le mouvement social, visant à réclamer de meilleures conditions de travail pour les 1.900 personnels de cabine que compte l'Espagne, avait débuté en fin de semaine dernière et pourrait durer jusqu'au 2 juillet.

Entre le 24 et le 26 juin, en pleine reprise touristique, 129 vols avaient été annulés en Espagne.

Ryanair se targue d'être la compagnie qui transporte le plus de passagers sur le marché espagnol, desservant «plus de 650 itinéraires» depuis les 27 aéroports où elle opère dans le pays.


Les voyageurs devront s'armer de patience cet été
L'été s'annonce compliqué pour le secteur du transport aérien. Grève de certaines compagnies aériennes et pénurie de personnel font craindre des files d'attente à rallonge au Findel.

La semaine passée, le premier volet de la grève avait également concerné les salariés de la compagnie dans d'autres pays européens comme le Portugal, la Belgique, l'Italie, la France.

Ils exigeaient le respect du droit du Travail et une augmentation des salaires, alors que la compagnie irlandaise devrait enregistrer cet été une meilleure activité qu'en 2019, avant la pandémie de covid.

Les salariés d'Easyjet aussi en grève

Pour Ryanair, il ne s'agit toutefois que de perturbations «mineures», selon un porte-parole de la compagnie joint jeudi, arguant que «moins de 3%» des vols étaient touchés par le mouvement social.

«Il s'agit cependant d'un sujet préoccupant et les syndicats ont volontairement sapé la mise en place du service minimum du ministère des Transports en donnant instruction aux équipages de ne pas se présenter sur les vols concernés», a estimé la compagnie.

A partir de vendredi, la grève du personnel de l'entreprise irlandaise coïncidera avec celle des salariés d'une autre compagnie low-cost, Easyjet, où près de 450 hôtesses et stewards sont appelés à débrayer les 1, 2, 3, 15, 16, 17, 29, 30 et 31 juillet pour aligner leurs conditions de travail sur le reste de leurs collègues du personnel navigant commercial en Europe.


Sur le même sujet

Le ciel européen était légèrement perturbé vendredi par une grève chez Brussels Airlines et Ryanair à l'occasion du début de la saison estivale, les salariés se disant sous pression face à la reprise brutale du trafic aérien.
Ryanair employees hold flyers reading "Support our strike" and t-shirts reading "Ryanair must change" as they protest at the Terminal 2 of El Prat airport in Barcelona on June 24, 2022. - Trade unions representing Ryanair cabin crew in Belgium, France, Italy, Portugal and Spain have called for strikes this coming weekend, while easyJet's operations in Spain face a nine-day strike next month. (Photo by Pau BARRENA / AFP)
Des vols annulés ou perturbés... C'est ce qui attend les voyageurs la semaine prochaine en Belgique, suite à l'annonce de mouvements sociaux chez Brussels Airlines et Ryanair. Des actions sont aussi annoncées en Espagne et au Portugal.
Les réductions annoncées par Ryanair ce lundi passeront surtout par une baisse des fréquences de vols plutôt que par des arrêts de desserte.
Ryanair a annoncé ce mercredi son nouveau programme d'hiver pour l'aéroport de Luxembourg. A partir d'octobre, la compagnie aérienne low cost irlandaise desservira Barcelone, quatre fois par semaine.
En visant 450.000 passagers par an, Ryanair veut truster la 2e place parmi les compagnies aériennes opérant depuis le Findel.
Les vols de la compagnie low cost Ryanair ne pourront pas débuter comme prévu le 1er septembre vers Londres et Porto. Ils seraient retardés à la saison d'hiver.
Un problème avec l'avionneur et client de Ryanair Aviapartner serait à l'origine de ce retard.