Changer d'édition

Une sculpture de glace à la place de Boris Johnson
International 29.11.2019

Une sculpture de glace à la place de Boris Johnson

Le Premier ministre court les plateaux de télévision pour prêcher un Brexit rapide.

Une sculpture de glace à la place de Boris Johnson

Le Premier ministre court les plateaux de télévision pour prêcher un Brexit rapide.
Photo : AFP
International 29.11.2019

Une sculpture de glace à la place de Boris Johnson

L'absence du Premier ministre lors d'un débat télévisé sur le climat, jeudi, a été palliée par une structure en glace. Un geste de la chaîne qui a créé la polémique, alors que les conservateurs sont en tête dans les sondages.

(AFP) - La blague a suscité une plainte du Parti conservateur britannique auprès du régulateur des médias (Ofcom). Lors d'un débat consacré à l'urgence climatique jeudi sur Channel 4, la chaîne de télévision a fait le choix d'installer une sculpture glacée à la place vacante de Boris Johnson. En tête dans les sondages avec son message en faveur d'un Brexit à tout prix, celui-ci n'a pas souhaité participer à cette joute médiatique.

Un bloc comportant le logo du parti conservateur et fondant petit à petit au cours de l'émission, pour illustrer le réchauffement climatique. Le même traitement a été réservé à Nigel Farage, le leader du Parti du Brexit, également absent. 

Dans une lettre adressée à l'Ofcom, le parti de Boris Johnson explique avoir proposé un remplaçant lors de ce débat, ce qui leur a été refusé. Les Tories jugent que l'utilisation d'une sculpture de glace constitue une «provocation partisane» et enfreint les règles. 

Lors du débat, le présentateur Krishnan Guru-Murthy a souligné que «les dirigeants des plus grands partis ont tous été invités» et que «cinq d'entre eux étaient là». Dont l'adversaire principal de Boris Johnson dans les élections qui se tiendront le 12 décembre, Jeremy Corbyn.     

L'offre faite «à Boris Johnson et Nigel Farage de venir ici pour discuter de l'urgence climatique reste ouverte», a-t-il ajouté. Nigel Farage a justifié sa décision de ne pas participer au débat en expliquant sur Twitter que son parti «n'avait aucune confiance dans le fait que le débat soit mené de manière juste et objective». 

Selon un sondage de l'institut YouGov, les Tories sont en tête dans les intentions de vote. A en croire ces projections, Boris Johnson raflerait une confortable majorité des sièges au Parlement britannique, en forte hausse par rapport à 2017. En face, son adversaire travailliste est à la peine et perdrait 51 sièges.


Sur le même sujet

Boris Johnson et les pro-Brexit gagnent les élections
La Grande-Bretagne quittera bien l'UE le 31 janvier 2019. Les électeurs ont donné au Premier ministre une éclatante victoire aux législatives après plus de trois ans de divisions et de psychodrame autour de cette sortie.
TOPSHOT - The broadcaster's exit poll results projected on the outside of the BBC building in London shows Britain's Prime Minister Boris Johnson's Conservative Party predicted to win 368 seats and a majority (L) and Jeremy Corbyn's opposition Labour Party to win 191 seats, as the ballots begin to be counted in the general election on December 12, 2019. (Photo by Tolga Akmen / AFP)
Ultime duel Johnson-Corbyn sur fond de Brexit
Le Premier ministre britannique et son rival travailliste s'affrontent ce vendredi lors d'un ultime duel télévisé, point culminant d'une journée marquée par des attaques mutuelles sur le Brexit, à moins d'une semaine des législatives.
27.11.2019, Großbritannien, London: Einer von vier Kleinlastern mit Plakaten der Liberaldemokraten, die in den Bezirken Werbung betreiben, in denen die Sitzverteilung zwischen Liberaldemokraten und Konservativen noch schwankt, fährt kurz nach der Enthüllung des Plakats mit der Aufschrift "Brexit is good for them. How is it for you? Stop Boris. Stop Brexit." ("Brexit ist gut für sie. Wie ist es für dich? Stopp Boris. Stopp Brexit.") und den lachenden Gesichtern von Farage (l-r), Johnson und Trump und am Smith Square. Am 12. Dezember 2019 finden in Großbritannien Neuwahlen statt. Foto: Aaron Chown/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Labour promet l'internet gratuit pour tous
Le principal parti d'opposition britannique a promis, vendredi, l'accès au très haut débit libre pour tous s'il remporte les élections du 12 décembre. Il s'agit de l'engagement le plus spectaculaire d'une campagne marquée par des annonces onéreuses.
Jeremy Corbyn, leader travailliste, multiplie les annonces de nationalisation.