Changer d'édition

Une indemnisation pour les abonnés TER? La région Grand Est se mobilise
International 2 min. 26.04.2018 Cet article est archivé

Une indemnisation pour les abonnés TER? La région Grand Est se mobilise

Une indemnisation pour les abonnés TER? La région Grand Est se mobilise

AFP
International 2 min. 26.04.2018 Cet article est archivé

Une indemnisation pour les abonnés TER? La région Grand Est se mobilise

Dans un communiqué, Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Est, a pris position en interpellant le directeur de la SNCF, Guillaume Pepy, afin de lui demander le remboursement des abonnements de train des usagers du TER pénalisés depuis le 3 avril dernier par la grève.

(VR avec SW) - Souvenez-vous, il y a maintenant deux semaines, plusieurs associations de voyageurs françaises s'étaient mobilisées afin de faire entendre leur voix dans le conflit qui oppose le gouvernement Macron et la SNCF. Des "voyageurs en grève" qui réclamaient également une indemnisation.

"Au regard des 12 jours de grève par mois prévus pour avril, mai et juin et des difficultés rencontrées avant et après les jours de grève, la FNAUT demande que les abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels, TGV, Intercités et TER, fassent l'objet d'une indemnisation exceptionnelle d'au moins 60% de leur montant, à valoir sur l'abonnement suivant, pour l'ensemble de la période de grève", pouvait-on encore lire sur les réseaux sociaux ce mercredi. 

1.000 trains sur 1.600 supprimés

Et il semblerait que les différentes demandes fleurissant sur les réseaux sociaux ces derniers jours aient un impact, puisque Jean Rottner, président de la région Grand Est, a publié un communiqué reprenant les requêtes des usagers mécontents et soutenant cette initiative.

Ce dernier réclame ainsi à son tour - après Xavier Bertrand pour les Hauts-de-France - l'indemnisation des usagers du TER impactés par le mouvement social et les multiples grèves.

"Dans le Grand Est, sur les 1.699 trains quotidiens que la Région commande à SNCF Mobilités, ce sont plus de 1.000 trains supprimés chaque jour de grève, sans qu’un service de substitution ne soit proposé systématiquement […] C’est pourquoi, dans le cadre de la responsabilité commerciale qui incombe à votre entreprise, je vous demande de prévoir un remboursement des abonnements TER pour l’ensemble de la période impactée par les mouvements sociaux […]. " écrit-il à Guillaume Pepy, président du directoire de la SNCF.

Par ailleurs, Jean Rottner demande également à rencontrer Francois Bausch, ministre des Infrastructures, afin de trouver une solution pour améliorer les conditions de transport des usagers transfrontaliers, et ce, près d'un mois après les annonces d'investissements du Luxembourg pour les transports transfrontaliers avec la France prises à Paris.

Une seule question reste maintenant en suspens, celle de savoir si la SNCF entendra les différentes requêtes des usagers ainsi que celles des élus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La SNCF livrera-t-elle, avant le 31 décembre, douze rames équipées du système ERTMS indispensable pour rouler sur les voies luxembourgeoises. Pas sûr, avance un syndicaliste. Certainement, avancent les chemins de fer français et la région Grand Est.
la voix du luxembourg
C'est une semaine particulièrement fatigante qui s'achève pour les frontaliers de France se rendant au Luxembourg. Il semble en effet que les astres se soient alignés pour leur faire comprendre à quel point leur vie quotidienne est éreintante. Entre inondations, coupure d'autoroute, grève sncf et train de fret en panne, les vacances n'ont jamais paru aussi loin.
Une action pour "replacer les usagers au cœur du débat" pendant la grève perlée de la SNCF sera organisée à partir de ce jeudi 12 avril par plus de 20 associations et collectifs d'usagers du train en France dont celle de la ligne Metz-Luxembourg. Explications.
Perturbations sur la ligne Luxembourg-Metz
La SNCF a annoncé jeudi que les clients titulaires d'un abonnement du 14 au 28 février seront remboursés à hauteur de 50%. Une mesure que les frontaliers jugent largement insuffisante au vu du préjudice subi.
Depuis le 14 février, difficile pour les voyageurs de supporter les fortes perturbations sur leur ligne
Le 7h57 à Thionville cumule les handicaps: plein et en retard sept fois sur dix en septembre. Mais bien d'autres questions se posent sur ce train qui transporte près de 10.000 frontaliers aux heures de pointe vers le Luxembourg.
Les frontaliers ne sont pas prêts de retrouver un rythme "normal" de circulation.