Changer d'édition

Une gifle prive un diplomate belge de son poste
International 3 min. 31.05.2021

Une gifle prive un diplomate belge de son poste

Les tensions ont poussé la ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, à rappeler l'ambassadeur.

Une gifle prive un diplomate belge de son poste

Les tensions ont poussé la ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, à rappeler l'ambassadeur.
Photo:AFP
International 3 min. 31.05.2021

Une gifle prive un diplomate belge de son poste

Les Affaires étrangères démettent un ambassadeur pour calmer une polémique née à Séoul, et qui s'était envenimée sur les réseaux sociaux.

De notre correspondant Max Helleff (Bruxelles)- En avril, l’épouse de Peter Lescouhier, l’ambassadeur de Belgique en Corée, avait essayé deux articles dans une boutique de vêtements de Séoul avant d’en ressortir. Un membre du personnel l’avait aussitôt coursée pour vérifier si elle n’avait pas commis un vol à l’étalage. Xiang Xueqiu, 63 ans, avait contesté les faits et le ton était monté. Les images des caméras de surveillance, diffusées par la chaîne sud-coréenne SBS, la montrent saisir le bras d’une employée et lui asséner une gifle. Cette vidéo est devenue rapidement virale.

L'ambassadeur belge en Corée du Sud, Peter Lescouhier, et son épouse Xiang Xueqiu
L'ambassadeur belge en Corée du Sud, Peter Lescouhier, et son épouse Xiang Xueqiu
Photo: AFP/Belga

L’ambassadeur de Belgique n’a eu dès lors d’autre choix que de s’expliquer, affirmant «regretter sincèrement l’incident impliquant son épouse» tout en présentant ses excuses en son nom. «Quelles que soient les circonstances, la façon dont elle a réagi est inacceptable», a-t-il reconnu. Un message bilingue a été publié sur Facebook pour tenter de calmer le jeu. Mais la version en coréen a suscité des réactions hostiles au motif que le ton employé n’était pas adéquat, qu’il n’y avait pas là un réel repenti par rapport au manque de respect des règles dont s’était supposément rendue coupable l’épouse de l'ambassadeur.

La femme d’un diplomate est protégée par l’immunité diplomatique. Elle lui permet d'éviter toute arrestation, mise en détention ou mise en accusation dans un pays hôte. Selon le Korean Times, l'ambassade de Belgique à Séoul aurait informé la police par courrier de son intention de maintenir cette immunité. Xiang Xueqiu ne pouvant être jugée, la police aurait décidé de fermer le dossier et de ne pas le transmettre au parquet.

C’était sans compter avec les réseaux sociaux et l’écho donné à cette affaire à l’international. A lire certaines publications, l’épouse du diplomate belge aurait été une privilégiée qui se serait comportée comme un seigneur du Moyen Âge avec ses manants, rendant basse et haute justices sans avoir à s’en expliquer.  A Séoul, la situation est rapidement devenue ingérable pour l’ambassadeur Peter Lescouhier, astreint à travailler dans un climat délétère, décrédibilisé face à ses interlocuteurs.

Face à cette situation et après plusieurs semaines de controverse, la ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, vient de rappeler l’ambassadeur. «Peter Lescouhier a servi avec dévouement en tant qu’ambassadeur de Belgique en Corée du Sud au cours des trois dernières années. Durant son mandat, il a contribué à une visite d’État très réussie en mars 2019. Il est cependant devenu évident que la situation actuelle ne lui permet pas de continuer à exercer son rôle de manière sereine », indique le communiqué.

Levée d'immunité

Les Affaires étrangères ont accepté la demande de la police sud-coréenne de faire lever l’immunité diplomatique de l’épouse de l’ambassadeur. «Sa pleine coopération avec la police a été garantie», précise le communiqué, selon lequel «la Belgique continuera bien entendu à coopérer avec les autorités coréennes en cas de besoin». L’épouse du diplomate a par ailleurs pris l’initiative de rencontrer en privé les deux employées du magasin afin de s’excuser en personne pour son comportement, est-il ajouté. 

Précisons encore que, dans un premier temps, la police coréenne aurait affirmé qu’une ressemblance entre les vêtements portés par Xiang Xueqiu lors de son entrée dans la boutique et les habits essayés sur place avait peut-être déclenché la méfiance des employés, puis l’altercation qui en a découlé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les partis belges sont de plus en plus nombreux à utiliser la plateforme de diffusion en live de jeux vidéos. Un coup de jeune dans leur communication.
Le très rigoriste ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke, se retrouve isolé dans la gestion sanitaire face au «lobbying Tomorrowland». Ou quand la soif de revivre normalement prend le pas sur la prudence.
(LtoR) Vice-prime minister and Public Health and Social Affairs minister Frank Vandenbroucke, Walloon Minister President Elio Di Rupo and Vice-prime minister and minister of Economy and Work Pierre-Yves Dermagne arrive for a meeting of the consultative committee with ministers of the Federal government, the regional governments and the community governments, on May 2021 in Brussels. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / various sources / AFP) / Belgium OUT
Thomas Lambert a officiellement pris vendredi dernier ses quartiers à la rue des Girondins pour un mandat de quatre ans. Le nouvel ambassadeur de Belgique au Luxembourg compte encore renforcer les liens pourtant très étroits entre les deux pays.
Itv avec le nouvel ambassadeur de Belgique Thomas Lambert, Interview avec Thomas Lambert, Fotos: Julian Pierrot/Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT