Changer d'édition

Une enveloppe de 7,5 milliards contre le covid-19
International 03.05.2020 Cet article est archivé

Une enveloppe de 7,5 milliards contre le covid-19

Une enveloppe de 7,5 milliards contre le covid-19

Photo: AFP
International 03.05.2020 Cet article est archivé

Une enveloppe de 7,5 milliards contre le covid-19

Les principaux dirigeants européens ont apporté leur soutien à une collecte de fonds mondiale organisée lundi à Bruxelles pour la recherche d'un vaccin et de traitements contre le nouveau coronavirus.

(AFP) - «Nous mettrons tous nos propres engagements sur la table et nous sommes heureux d'être rejoints par des partenaires du monde entier», pour tenter de «combler le déficit estimé de financement mondial», écrivent le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre italien Giuseppe Conte dans une tribune publiée dans plusieurs journaux européens ce week-end.

«Les fonds collectés donneront le coup d'envoi d'une coopération mondiale sans précédent entre les scientifiques et les régulateurs, l'industrie et les gouvernements, les organisations internationales, les fondations et les professionnels de la santé», ajoutent les signataires, parmi lesquels figurent aussi le président du Conseil européen Charles Michel et la Première ministre norvégienne Erna Solberg. 

Soutien apporté à l'OMS

«Si nous arrivons à développer un vaccin produit par le monde entier, pour le monde entier, il s'agira alors d'un bien public mondial unique du 21e siècle. Avec nos partenaires, nous nous engageons à le rendre disponible, accessible et abordable pour tous», poursuivent-ils. «Cette course sera longue», préviennent-ils toutefois. «L'objectif actuel ne couvre que les besoins initiaux: la fabrication et la livraison de médicaments à l'échelle mondiale nécessiteront des ressources bien supérieures à cet objectif». 

«Ensemble, nous devons nous assurer que toutes les ressources continueront d'être mobilisées et que des progrès seront réalisés pour parvenir à l'accès universel à la vaccination, au traitement et au dépistage», ajoutent-ils. Les signataires de la tribune ont également apporté également leur soutien à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), attaquée de plein front par le président américain Donald Trump qui lui reproche sa mauvaise gestion de la crise. 


Sur le même sujet

Déconfinement, investissement ferroviaire ou encore législation européenne sur les droits des passagers, les ministres européens des Transports de l'UE avancent encore en ordre dispersé. De son côté, François Bausch plaide pour davantage de coopération.
die Luxair Boeingflotte fast gänzlich am Boden / Foto: Serge Braun
Les dirigeants européens s'apprêtent à débattre jeudi des solutions pour sortir l'Union européenne de la récession due à la pandémie de coronavirus, mais la désunion règne entre les pays membres. Ce qui devrait les contraindre à reporter toute décision d'envergure.