Changer d'édition

Une attaque au couteau à Trappes fait trois morts
International 23.08.2018 Cet article est archivé

Une attaque au couteau à Trappes fait trois morts

police nationale france polizei frankreich

Une attaque au couteau à Trappes fait trois morts

police nationale france polizei frankreich
International 23.08.2018 Cet article est archivé

Une attaque au couteau à Trappes fait trois morts

Dans les Yvelines en France, un homme muni d'un couteau a attaqué trois personnes. Deux sont décédées. Neutralisé par les forces de l'ordre, l'assaillant a aussi succombé.

(AFP) - Un homme armé d'un couteau a tué une personne et blessé grièvement deux autres jeudi à Trappes (Yvelines) avant d'être «neutralisé» par les forces de l'ordre, a appris l'AFP de source policière. Une deuxième victime est décédée peu après, ainsi que l'assaillant. L'organisation Etat islamique a revendiqué l'attaque.

Après les faits, l'assaillant s'est retranché dans un pavillon, nécessitant l'intervention des forces du Raid qui l'ont maîtrisé, a indiqué cette source, sans être en mesure de dire si l'homme était toujours en vie. Les autorités tentaient de déterminer si cette attaque pourrait être considérée comme terroriste. Située à 30 km à l'ouest de Paris, Trappes est une ville pauvre au milieu du riche département des Yvelines. 

La moitié de ses 30.000 habitants a moins de 25 ans et le taux de chômage y approche des 20%. Le gouvernement a placé la ville sur la liste des trente quartiers de «reconquête républicaine» impliquant des moyens et des effectifs supplémentaires pour la police.


Sur le même sujet

Un homme ayant des «problèmes psychiatriques importants» a tué jeudi matin deux membres de sa famille et blessé grièvement une autre personne à Trappes (Yvelines) avant d'être abattu par la police, un acte revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) mais dont les autorités tentaient de déterminer s'il était bien terroriste.
French police officials stand alert as they cordon off a road in Trappes, south-west of Paris on August 23, 2018, following a knife attack. - A man armed with a knife killed his mother and sister and seriously injured another person in a town near Paris, officials said. The man, who police said had been on a terror watch list since 2016, was later shot and killed after confronting police in Trappes. The motive for the violence remains unclear, but the Islamic State group claimed the attack via its propaganda channel. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Un homme a tué par balles trois personnes dont deux policières mardi matin à Liège, dans l'est de la Belgique, avant de prendre un otage dans un établissement scolaire et d'être finalement abattu par les forces de l'ordre, une tuerie qui a les apparences d'un acte terroriste selon la justice belge.
L'organisation Etat islamique (EI) a revendiqué une attaque au couteau en Russie qui a fait samedi sept blessés à Sourgout, en Sibérie, et dont l'auteur a été abattu par la police qui avait indiqué dans un premier temps ne pas privilégier la piste terroriste.
L'attaque terroriste a été perpétrée dans une ville de la province de Sibérie.
Explosions à Jakarta (Indonésie)
Quatre assaillants dont deux kamikazes, auteurs présumés des attaques perpétrées jeudi matin dans le centre de Jakarta, ont été tués par les forces de l'ordre, a indiqué la police indonésienne.
Les commandos de la police indonésienne ont sécurisé le quartier où une série d'explosions ont eu lieu le 14 janvier à Jakarta, à proximité d'un café Starbucks. La compagnie a fermé tous ses établissements "jusqu'à nouvel ordre" dans la capitale indonésienne.