Changer d'édition

Un troisième vote sur le Brexit aura lieu vendredi
International 2 min. 28.03.2019 Cet article est archivé

Un troisième vote sur le Brexit aura lieu vendredi

Un troisième vote sur le Brexit aura lieu vendredi

Photo: AFP
International 2 min. 28.03.2019 Cet article est archivé

Un troisième vote sur le Brexit aura lieu vendredi

Le gouvernement britannique présentera vendredi l'accord de divorce qu'il a conclu avec l'UE pour la troisième fois aux députés, a annoncé jeudi la ministre des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

(AFP) -  Alors que Theresa May a promis de quitter ses fonctions si son accord de Brexit était adopté et que le Parlement britannique a dit non à tous les scénarios possibles, un nouveau rebondissement vient s'ajouter à cette semaine cruciale pour l'accord de sortie de l'UE du Royaume-Uni.


Theresa May: «Je suis prête à quitter ce poste plus tôt que prévu».
La démission de May contre l'adoption du Brexit
La Première ministre britannique Theresa May a promis mercredi de quitter ses fonctions si son accord de Brexit était adopté, tentant désespérément de convaincre un Parlement qui a dit non à tous les scénarios possibles.

Ainsi, le texte du Brexit sera présenté une troisième fois devant les députés vendredi. «Une motion sur le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne sera présentée vendredi», a annoncé Mme Leadsom aux députés, qui ont rejeté massivement ce texte par deux fois déjà, en janvier et mi-mars.

Reste à savoir si le président de la Chambre des communes, le speaker John Bercow, va accepter la tenue d'un troisième vote après l'avoir rejeté la semaine dernière au motif que le Parlement ne peut pas réexaminer un texte inchangé au cours de la même session parlementaire.

«Nous reconnaissons que toute motion présentée demain (vendredi) devra être conforme aux décisions du speaker et que la discussion se poursuit», a dit Mme Leadsom. Arguant d'une convention parlementaire remontant au XVIIe siècle et qui n'avait plus été utilisée depuis 1912, M. Bercow avait décidé que le Traité de retrait de l'UE ne pourrait être réexaminé à moins d'y apporter un changement «substantiel».

Dans la foulée du refus de M. Bercow, Theresa May avait réclamé aux dirigeants de l'UE un court report du Brexit, prévu initialement le 29 mars, ce qu'ils lui ont accordé sous condition: soit son accord est adopté cette semaine et le Royaume-Uni quittera l'UE le 22 mai; soit l'accord est rejeté, et Londres aura jusqu'au 12 avril pour présenter une alternative.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La Première ministre britannique pense samedi soumettre une nouvelle fois aux députés l'accord de retrait de l'Union européenne, pour éviter une sortie brutale, sans accord, de l'UE le 12 avril.
dpatopbilder - 29.03.2019, Großbritannien, London: Theresa May, britische Premierministerin, spricht im Unterhaus während einer Brexit-Debatte. Das britische Parlament stimmt erneut über das EU-Austrittsabkommen ab. Foto: House Of Commons/PA Wire/dpa - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung und nur mit vollständiger Nennung des vorstehenden Credits +++ dpa-Bildfunk +++
La Première ministre britannique Theresa May a promis mercredi de quitter ses fonctions si son accord de Brexit était adopté, tentant désespérément de convaincre un Parlement qui a dit non à tous les scénarios possibles.
Theresa May: «Je suis prête à quitter ce poste plus tôt que prévu».
"UE, je t'aime": des centaines de milliers de personnes ont défilé samedi à Londres pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, en pleine incertitude sur la possibilité que la Première ministre Theresa May présente à nouveau son accord de divorce aux députés.
A seulement 17 jours du Brexit, les députés britanniques se prononcent ce mardi sur l'accord de divorce avec l'Union européenne, après les garanties de dernière minute que Theresa May a annoncé avoir décrochées.
European Commission President Jean-Claude Juncker (R) and British Prime Minister Theresa May leave after giving a press conference following their meeting in Strasbourg, on March 11, 2019. - The British government said on Monday it had agreed "legally binding changes" to the Brexit deal during discussions between British Prime Minister Theresa May and EU officials in Strasbourg. (Photo by Frederick FLORIN / AFP)