Changer d'édition

Un pass sanitaire pour sauver la saison estivale
International 3 min. 17.03.2021

Un pass sanitaire pour sauver la saison estivale

Le document viserait à faciliter les déplacements au sein de l'UE et attesterait d'une vaccination, d'un test PCR ou d'une immunisation.

Un pass sanitaire pour sauver la saison estivale

Le document viserait à faciliter les déplacements au sein de l'UE et attesterait d'une vaccination, d'un test PCR ou d'une immunisation.
Photo: Gerry Huberty / archives
International 3 min. 17.03.2021

Un pass sanitaire pour sauver la saison estivale

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
La Commission européenne a dévoilé mercredi son projet de certificat destiné à faciliter, pour les personnes vaccinées notamment, les voyages au sein de l'UE en prévision des vacances d'été. Une ambition déjà promise à des discussions épineuses entre les Vingt-Sept.

Sauver la saison touristique cet été. Telle est l'ambition de Bruxelles en présentant son projet de passeport sanitaire. Ce dernier visera ainsi à «faciliter» les voyages au sein de l'UE, mais ne doit pas être une «pré-condition» à cette liberté, souligne la version provisoire du texte.


(FILES) This file photo taken on January 15, 2021 shows vials of Pfizer-BioNTech vaccine for Covid-19, stored at -70 � in a super freezer of the hospital of Le Mans, northwestern France as the country carry on a vaccination campaign to fight against the spread of the novel coronavirus. - The EU will receive an extra four million BioNTech/Pfizer doses over the next two weeks to douse virus "hotspots" in the bloc, European Commission chief Ursula von der Leyen said on March 10, 2021. (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Pour mars, l'UE promet quatre millions de vaccins en plus
Et toutes ces doses anti-covid proviendront de BioNTech/Pfizer. L'annonce de ce surcroît de livraisons a été faite, mercredi, par la présidente de la Commission européenne.

Ainsi les personnes non vaccinées, parce qu'elles ne font pas partie des publics prioritaires ou parce qu'elles ne souhaitent pas l'être, doivent pouvoir continuer à voyager. Des mesures particulières pourront alors leur être demandées. Les Etats qui imposeraient aux titulaires de ce certificat une quarantaine, un test, ou les empêcheraient d'entrer sur leur territoire devront en revanche justifier cette décision auprès de Bruxelles.  

Concrètement, le document - qui sera doté d'un code QR - pourra attester de trois éléments. A savoir, que son titulaire a été vacciné contre le covid-19, a passé un test PCR négatif ou est immunisé à la suite de son infection. Ce certificat prendra en compte, dans un premier temps, les quatre vaccins contre le covid-19 actuellement autorisés dans l'UE. 

Ce passeport sanitaire sera valable dans tous les pays européens. La Commission «travaille pour que ce soit fait avant juin», avait précisé dimanche le commissaire au marché intérieur Thierry Breton, jugeant «primordial» de tout faire «pour préserver la saison touristique».  


CHICAGO, ILLINOIS - FEBRUARY 05: A passenger arrives for an American Airlines flight at O'Hare International Airport on February 05, 2021 in Chicago, Illinois. American Airlines and United Airlines, two of the nation�s largest carriers, are anticipating having to furlough thousands of employees as both companies continue to see a pandemic-related slow-down in air travel.   Scott Olson/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Le passeport vaccinal continue de diviser en Europe
Alors que plusieurs pays européens ont annoncé le lancement d'un certificat facilitant la circulation des seules personnes vaccinées, l'idée ne remporte pas tous les suffrages, notamment au Grand-Duché.

Si la mise en place d'un tel pass sanitaire divise, il est néanmoins réclamé par les pays européens les plus dépendants du tourisme, Grèce en tête. Les partisans d'une Europe de la santé la voient comme un premier pas important. Plusieurs pays ont déjà adopté ou annoncé leur intention d'adopter de tels passeports. 

L'initiative est en revanche critiquée par certains comme une prise de pouvoir de l'UE dans le domaine de la santé, qui relève essentiellement de la compétence des Etats membres. Jusqu'à présent l'action de Bruxelles consistait à émettre des recommandations, non contraignantes. 

Le projet soulève aussi des interrogations d'un point de vue scientifique, alors que des incertitudes entourent encore le fait de savoir si des personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus de façon asymptomatique et le transmettre. 


Ce qu'implique la suspension du vaccin AstraZeneca
Annoncé lundi soir par le gouvernement, le retrait temporaire de l'utilisation du sérum créé par le laboratoire suédo-britannique est suspendu à la conclusion de l'agence européenne du médicament (EMA) qui doit se prononcer jeudi. Ce qui pousse le gouvernement à prévoir une possible «adaptation».

Le porte-parole de la Commission européenne Eric Mamer a reconnu qu'il y avait «des questions qui doivent continuer à être évaluées même si l'on avance». «Un accord ne sera pas rapidement trouvé», prévient un diplomate européen. Le certificat est contenu dans une proposition de règlement, qui devra donc être approuvée par les Etats membres et le Parlement européen pour être adoptée.

Pour l'heure, seule 3,5% de la population européenne -selon un comptage réalisé par l'AFP mercredi à partir de sources officielles- a reçu les deux doses de vaccination nécessaires. Malgré les retards de livraisons et les suspensions de vaccination avec AstraZeneca décidées par plusieurs pays, Bruxelles maintient son objectif d'une vaccination de 70% des adultes dans l'UE d'ici à la fin de l'été.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un pas supplémentaire vers le futur «pass vaccinal»
Le Parlement européen a validé, jeudi, la mise en place d'un «certificat européen covid-19» qui doit permettre de voyager au sein de l'UE, mais avec des amendements qui risquent de compliquer la mise en place que la Commission souhaite effective avant la fin juin.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un passeport sanitaire européen prévu pour «fin juin»
La Commission européenne vise une entrée en vigueur à la fin juin du certificat sanitaire destiné à faciliter la libre circulation dans l'UE dans la perspective des congés d'été, a indiqué mardi le commissaire européen en charge du projet.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Plus de soupçons que de preuves autour d'AstraZeneca
Le vaccin anti-covid du laboratoire suédo-britannique est-il dangereux? De nombreux pays (Luxembourg, France et Allemagne notamment) l'ont suspendu après de graves problèmes sanguins chez quelques vaccinés en Europe.
ARCHIV - 10.03.2021, Sachsen-Anhalt, Magdeburg: Eine Ärztin präpariert eine Spritze mit dem Impfstoff AstraZeneca im Impfzentrum des polizeiärztlichen Dienstes Sachsen-Anhalt. Auch Deutschland setzt Corona-Impfungen mit dem Präparat des Herstellers Astrazeneca vorsorglich aus. Das teilte das Bundesgesundheitsministerium am Montag mit und verwies auf eine aktuelle Empfehlung des Paul-Ehrlich-Instituts zu notwendigen weiteren Untersuchungen. Foto: Ronny Hartmann/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Passeport vaccinal» non, «pass sanitaire» peut-être
Jusqu'alors fermement opposé à l'introduction de tout dispositif qui autoriserait les personnes vaccinées à avoir plus de droit que les autres, le Luxembourg met un peu d'eau dans son vin en évoquant, vendredi, sa volonté de «poursuivre les réflexions».