Changer d'édition

Trump veut demander des comptes à la Chine
International 28.04.2020 Cet article est archivé

Trump veut demander des comptes à la Chine

Le président américain souhaiterait voir les Chinois rembourser les dégâts de la crise sanitaire et économique.

Trump veut demander des comptes à la Chine

Le président américain souhaiterait voir les Chinois rembourser les dégâts de la crise sanitaire et économique.
Photo : AFP
International 28.04.2020 Cet article est archivé

Trump veut demander des comptes à la Chine

Le président américain a évoqué la possibilité de demander à Pékin de payer des milliards de dollars de réparations pour les dommages causés par le nouveau coronavirus, apparu dans la ville chinoise de Wuhan.

(AFP) - Donald Trump est en colère, et l'a fait savoir au cours de sa conférence de presse quotidienne : «Nous sommes mécontents de la Chine», la maladie «aurait pu être arrêtée à la source et ne se serait pas répandue dans le monde entier». Aussi, le président US réfléchit aux moyens d'engager la responsabilité de Pékin pour obtenir des dédommagements. «Nous menons une enquête très sérieuse» à ce sujet.

Une journaliste l'a ensuite interrogé sur un éditorial du magazine allemand Bild qui demandait à Pékin de verser 165 milliards de dollars de réparations à Berlin. «Nous parlons de beaucoup plus d'argent», a répondu le milliardaire républicain. «Nous n'avons pas encore déterminé le montant final mais il est très élevé», a-t-il ajouté.

Près d'un million de malades du covid-19 et 56.000 morts ont été recensés aux Etats-Unis où l'économie souffre cruellement des mesures de confinement prises pour tenter d'endiguer la pandémie. «Nous n'oublierons jamais ces gens qui ont été sacrifiés à cause d'une incompétence, ou peut-être autre chose, à un moment où ils auraient pu protéger le monde», a encore déclaré le président américain.

Depuis des semaines, Trump accuse Pékin d'avoir tardé à informer le monde sur l'ampleur de la maladie et de minimiser le nombre de morts sur son territoire. Son administration a également fait savoir qu'elle n'excluait pas que le nouveau coronavirus ait été propagé, accidentellement, à partir d'un laboratoire de recherche sur les chauves-souris à Wuhan. Le 18 avril, Donald Trump avait déjà mis en garde la Chine contre d'éventuelles «conséquences» si elle était «sciemment responsable» de la pandémie de coronavirus. 


Sur le même sujet

Le virus pourrait ne jamais disparaître
Le coronavirus pourrait devenir une maladie avec laquelle l'humanité devra apprendre à vivre, a averti l'Organisation mondiale de la santé, alors que le bilan mondial s'approche ce jeudi des 300.000 morts.
A medical worker takes a swab sample from a man to be tested for the COVID-19 novel coronavirus in Wuhan, in China�s central Hubei province on May 14, 2020. - China has largely brought the virus under control, but the emergence of new cases in Wuhan in recent days, after weeks without fresh infections, has prompted a campaign to test all 11 million residents in the city where COVID-19 first emerged late last year. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)
La Chine révise à la hausse son bilan covid-19
La république populaire compte désormais plus de 4.600 victimes du coronavirus. Le pays a appelé à l'unité internationale, après des accusations nourries sur son manque de transparence quant à l'apparition et la propagation de la maladie.
TOPSHOT - A man being tested for the COVID-19 novel coronavirus reacts as a medical worker takes a swab sample in Wuhan in China's central Hubei province on April 16, 2020. - China has largely brought the coronavirus under control within its borders since the outbreak first emerged in the city of Wuhan late last year. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)
La Chine tousse, le Luxembourg frissonne
La pandémie covid-19 fait craindre des conséquences importantes sur l’économie du Grand-Duché. Franz Fayot, le ministre de l’Economie évoque un impact certain, bien que difficilement mesurable pour le moment.
TOPSHOT - A medical staff member from Jilin Province tears up during a ceremony before leaving as Tianhe Airport is reopened in Wuhan in China's central Hubei province on April 8, 2020. - Thousands of Chinese travellers rushed to leave COVID-19 coronavirus-ravaged Wuhan on April 8 as authorities lifted a more than two-month prohibition on outbound travel from the city where the global pandemic first emerged. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)
Trump interdit aux Européens d'entrer aux Etats-Unis
Le président américain a annoncé, mercredi, la suspension pour trente jours de l'entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe. Deux exceptions : pour les citoyens US et ceux du Royaume-Uni
US President Donald Trump addresses the Nation from the Oval Office about the widening novel coronavirus (Covid-19) crisis in Washington, DC on March 11, 2020. - President Donald Trump announced on March 11, 2020 the United States would ban all travel from Europe for 30 days starting to stop the spread of the coronavirus outbreak. "To keep new cases from entering our shores, we will be suspending all travel from Europe to the United States for the next 30 days. The new rules will go into effect Friday at midnight," Trump said in an address to the nation. (Photo by Doug Mills / POOL / AFP)