Changer d'édition

Trump aura eu sa parade militaire
International 10 05.07.2019

Trump aura eu sa parade militaire

Trump aura eu sa parade militaire

Photo: AFP
International 10 05.07.2019

Trump aura eu sa parade militaire

Il en rêvait depuis avoir assisté au défilé sur les Champs-Élysées, à Paris en 2017, c'est fait. Pour la célébration de la Fête nationale US, Donald Trump a offert aux États-Unis leur premier défilé de troupes et matériels de guerre à l'occasion de la célébration du 4 Juillet.

(AFP) - Ce 4 juillet, l'imposant Air Force One, le Boeing 747 des présidents américains, a survolé le cœur historique de Washington pour annoncer l'ouverture de la cérémonie militaire qui, fait inédit, était organisée à l'occasion de l'«Independence Day». Donald Trump et des milliers de spectateurs ont ainsi pu assister au défilé de troupes et démonstrations aériennes de l'US Air Force. 

On était toutefois loin du défilé qui avait marqué l'esprit du président US, voilà deux ans. Invité à Paris par Emmanuel Macron à l'occasion du 14 juillet 2017, Donald Trump avait adoré l'événement et la démonstration offerte par les troupes françaises. De retour en Amérique, Trump avait encore et encore tenu des propos dithyrambiques sur l'événement, au point de vouloir le copier aux States. Du jamais-vu jusqu'alors. 

Sous le feu des critiques

En chamboulant l'ordonnancement des festivités, le président s'est attiré les foudres des démocrates.  Cet évènement a été «conçu plus pour satisfaire son ego que pour célébrer les idéaux américains», a dénoncé le candidat à la Maison Blanche Joe Biden.

Le budget de l'événement est également dénoncé par les opposants au président. Mais, selon Donald Trump, le coût sera mineur.«Ce sont nos avions, nous avons les pilotes, l'aéroport est juste à côté, on a juste besoin de carburant. Les chars et tout le reste sont à nous.» Fermez le ban.



Sur le même sujet

Trump lance sa campagne pour 2020
Sous les cris d'une foule enthousiaste, Donald Trump a lancé mardi en Floride sa campagne, reprenant ses thèmes favoris de 2016 et attaquant avec violence les démocrates accusés de vouloir «détruire le rêve américain».
Am Dienstag eröffnete Trump offizell seine Wiederwahl-Kampagne in Orlando, Florida.