Changer d'édition

Trois doses seraient nécessaires pour le vaccin Pfizer
International 21.04.2021 Cet article est archivé

Trois doses seraient nécessaires pour le vaccin Pfizer

675.290 doses du vaccin américain devraient être livrées au Luxembourg

Trois doses seraient nécessaires pour le vaccin Pfizer

675.290 doses du vaccin américain devraient être livrées au Luxembourg
Photo: AFP
International 21.04.2021 Cet article est archivé

Trois doses seraient nécessaires pour le vaccin Pfizer

Le laboratoire américain a indiqué la semaine dernière que les personnes ayant été vaccinées avec son sérum devraient «probablement» faire des rappels d'ici six mois à un an. En cause, les variants.

(AFP) - Deux doses du vaccin Pfizer ne suffiront «probablement» pas pour être totalement immunisé. Si cette hypothèse «doit encore être confirmée», le PDG du laboratoire américain Albert Bourla affirmait la semaine dernière qu'une troisième dose serait «probablement nécessaire, entre six mois et douze mois». Le PDG indiquait également que les personnes vaccinées par son sérum devront également faire un rappel «chaque année». Ce qui est le cas pour d'autres vaccins comme celui de la grippe.


07.04.2021, Sachsen-Anhalt, Schönebeck: Apothekerin Futschedshiew nimmt in einer Hausarztpraxis eine Lieferung des Corona-Impfstoffs Comirnaty von Biontech/Pfizer aus einer Transportbox. In Sachsen-Anhalt werden die niedergelassenen Ärzte in die Impfstrategie einbezogen. Foto: Ronny Hartmann/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg attend 69.000 doses de Pfizer en plus
Conséquence logique de la hausse de la commande de la Commission européenne, les autorités sanitaires pourront s'appuyer sur des livraisons supérieures à celles espérées.

Comme le PDG de Pfizer, le directeur de la cellule anti-Covid de l'administration Biden pointe du doigt les variants. Lors d'une audition devant le parlement américain, le Dr David Kessler a indiqué que si «la durée de réponse des anticorps» semblait «forte», les variants restaient «un défi». Ceux-ci peuvent en effet résister aux effets immunitaires des vaccins. «Il est extrêmement important de réduire au maximum le nombre de personnes vulnérables au virus», a  rappelé le Dr Kessler.

L'alliance Pfizer/BioNTech avait déjà annoncé en février étudier les effets d'une troisième dose de son vaccin contre les variants dans une étude clinique. Administré en deux doses, ce vaccin utilise comme celui de Moderna, la technologie novatrice de l'ARN messager, qui n'avait encore jamais été utilisée dans la vie réelle. A ce stade, ces deux vaccins sont les plus performants avec une efficacité de 95% pour celui de Pfizer/BioNTech et 94,1% pour Moderna contre le Covid-19, selon les études cliniques.

Pour rappel, le Luxembourg attend 675.290 doses de ce vaccin d'ici la fin juin. Le but: accélérer la campagne de vaccination. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, 46.256 personnes ont reçu les deux doses vaccinales au Grand-Duché.  


Sur le même sujet

Les laboratoires vont augmenter de 50 millions de doses les arrivages à destination des pays de l'UE, annonce mercredi Ursula von der Leyen. Une décision qui intervient après la décision de retarder le déploiement des flacons du laboratoire américain Johnson&Johnson.
(FILES) This file photograph taken on March 30, 2021, shows vials of the Pfizer/BioNTech vaccine in a cold room before being packaged for shipping at an AGEPS (Agence Generale des Equipements et Produits de Sante - General Agency for Health Equipment and Products ) of the Paris public hospitals (AP-HP) warehouse in the Paris suburbs, amidst the coronavirus (Covid-19) pandemic. - The EU is turning more heavily to BioNTech/Pfizer to make up for suspended Johnson & Johnson vaccine doses and for longer-term needs to fight the mutating coronavirus, European Commission chief Ursula von der Leyen said April 14, 2021. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Pour répondre aux critiques sur la lenteur des campagnes d'injection du vaccin anti-covid19, la Commission a doublé vendredi ses commandes de doses Pfizer-BioNTech tandis que le Royaume-Uni valide à son tour le vaccin créé par Moderna.
A medical staff receives a dose of the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine on January 8, 2021 at the Cavale Blanche hospital in Brest, western France during a vaccination operation of the medical staff against the Covid-19 disease. (Photo by Fred TANNEAU / AFP)
Un sérum développé par les laboratoires Pfizer et BioNtech apporte une preuve d'efficacité inégalée à ce jour, selon une annonce lundi de ces groupes pharmaceutiques. Mais cet espoir doit encore être confirmé, alors que le virus a déjà causé la mort de 1,2 million de personnes à travers le monde.