Changer d'édition

Traque de Salah Abdeslam : Cinq arrestations en Allemagne
International 3 min. 17.11.2015 Cet article est archivé

Traque de Salah Abdeslam : Cinq arrestations en Allemagne

Selon Der Spiegel Online, Salah Abdeslam n'aurait pas pu être intercepté lors de ce coup de filet.

Traque de Salah Abdeslam : Cinq arrestations en Allemagne

Selon Der Spiegel Online, Salah Abdeslam n'aurait pas pu être intercepté lors de ce coup de filet.
AFP
International 3 min. 17.11.2015 Cet article est archivé

Traque de Salah Abdeslam : Cinq arrestations en Allemagne

La police allemande a arrêté ce mardi cinq suspects en relation avec les attentats de Paris à Alsdorf, au nord d’Aix-la-Chapelle.

(AFP -VO) - La police allemande a arrêté ce mardi cinq suspects en relation avec les attentats de Paris à Alsdorf, au nord d’Aix-la-Chapelle., une action policière qui s'est déroulée non loin de la frontière belge. L'enquête se poursuit en France et en Belgique.

«Il est bien sûr trop tôt pour dire quoi que ce soit sur ces différents individus», a dit à la chaîne allemande NTV un porte-parole de la police régionale après les interpellations à Alsdorf.

Les personnes interpellées, qui ne sont pas de nationalité allemande, sont deux femmes et un homme, a-t-il ajouté sans autre précision.

Selon Der Spiegel Online, Salah Abdeslam n'aurait pas pu être intercepté lors de ce coup de filet.

Le jihadiste français Fabien Clain revendique les attentats

Le texte de revendication des attentats du 13 novembre, au nom du groupe Etat islamique, a été lu dans un enregistrement diffusé sur internet par le jihadiste français Fabien Clain, ont indiqué mardi à l'AFP des sources proches de l'enquête.

Fabien Clain, 35 ans, proche de Mohamed Merah, est un vétéran toulousain des filières islamistes radicales françaises, condamné en juillet 2009 à cinq ans de prison, au terme desquels il est parti en Syrie.

Après avoir longuement étudié l'enregistrement du texte de cinq minutes trente, en français, diffusé au lendemain des attaques qui ont fait 129 morts, les services spécialisés ont conclu qu'il s'agissait bien de la voix de Fabien Clain, ont assuré ces sources.

"Un groupe ayant divorcé avec la vie d'ici-bas s'est avancé vers leur ennemi, cherchant la mort dans le sentier d'Allah", dit Fabien Clain, d'une voix exaltée. "Huit frères portant des ceintures d'explosifs et des fusils d'assaut ont pris pour cible des endroits choisis minutieusement à l'avance au coeur de la capitale française: le stade de France lors du match des deux pays croisés la France et l'Allemagne (...), le Bataclan où étaient rassemblés des centaines d'idolâtres dans une fête de perversité ainsi que d'autres cibles dans les Xe, le XIe et le XVIIIe arrondissement et ce simultanément".

"Ils ont déclenché leurs ceintures d'explosifs au milieu de ces mécréants après avoir épuisé leurs munitions, qu'Allah les accepte parmi les martyrs", poursuit-il, avant de menacer: "cette attaque n'est que le début de la tempête".

La voiture de Salah Abdeslam retrouvée à Paris

Si des fusillades ont effectivement eu lieu dans les Xe et XIe arrondissements, rien ne s'est passé dans le XVIIIe, dans le nord de Paris. Une voiture, louée par Salah Abdeslam, soupçonné d'être le huitième jihadiste a été retrouvée mardi matin dans cette arrondissement.

Fabien Clain et son frère Jean-Michel, originaires du quartier du Mirail à Toulouse, sont des convertis d'origine réunionnaise, radicalisés au début des années 2000. Ils se sont ensuite rapprochés de la communauté islamiste d'Artigat (Ariège), dirigée par un Français d'origine syrienne, Olivier Corel, plus âgé qu'eux et qu'ils considèrent comme un guide spirituel.

Fabien Clain, alias Omar, a été considéré comme l'un des organisateurs d'une filière d'envoi de combattants islamistes en Irak, pour y combattre l'armée américaine. Pour cela, jugé en juillet 2009, il est condamné à cinq ans de prison.

Pendant sa détention, l'administration pénitentiaire a saisi un courrier qu'il adresse à Mohamed Merah, qu'il avait connu quelques années auparavant. Merah avait tué trois militaires, puis trois enfants et un enseignant dans un collège juif de Toulouse en mars 2012 avant d'être abattu par la police.

A sa libération, Fabien Clain prend le chemin de la Syrie, en compagnie de plusieurs membres de la mouvance islamiste radicale toulousaine, où il rejoint l'EI. De là, il reste en contact avec des aspirants-jihadistes en France et est considéré comme l'un des instigateurs de l'attaque avortée en avril contre une église à Villejuif (région parisienne), menée par le jeune Algérien Sid Ahmed Ghlam.




Sur le même sujet

Salah Abdeslam sera fixé sur son sort ce lundi
Petit délinquant radicalisé dans la commune bruxelloise de Molenbeek, Salah Abdeslam est le seul membre encore vivant des commandos jihadistes des attentats du 13 novembre 2015 mais, jusqu'ici, il a refusé de s'expliquer sur ses actions devant la justice française.
Abdeslam a parlé pour la première fois à la justice
Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13-Novembre, s'est exprimé vendredi pour la première fois devant le juge français en charge de l'enquête, pour dédouaner un suspect soupçonné de l'avoir aidé dans sa cavale, a appris l'AFP de source proche du dossier.
Attentats de Paris: Toujours pas de trace de Salah Abdeslam
Deux suspects ont été inculpés lundi à Bruxelles pour terrorisme à la suite des attentats meurtriers de Paris, mais une vaste opération policière dans le quartier de Molenbeek n'a pas permis d'appréhender un suspect clé des attaques, Salah Abdeslam.
Handout picture shows Belgian-born Abdeslam Salah seen on a call for witnesses notice released by the French Police Nationale information services on their twitter account November 15, 2015. Police have identified two more French nationals who blew themselves up in the coordinated attacks in Paris on Friday, the prosecutor said, and also put out a request for a Belgian-born man they warned was dangerous.The two men, aged 20 and 31, were suicide bombers at the Stade de France and at a bar in the 11th district. On their Twitter feed the police said they were also seeking a Belgian-born man, Abdeslam Salah in connection with the attack, describing him "dangerous". REUTERS/Police Nationale/Handout via ReutersATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. THIS PICTURE IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY REUTERS, AS A SERVICE TO CLIENTS. EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. NO SALES. NO ARCHIVES.      TPX IMAGES OF THE DAY
Qui est Salah Abdeslam?
Le principal suspect recherché pour les attentats meurtriers de Paris, Salah Abdeslam, a côtoyé un jihadiste belge notoire du groupe Etat islamique (EI), que les enquêteurs considèrent comme un "inspirateur" possible des tueries de vendredi soir.
Cette photo de Salah Abdeslam a été largement diffusée lundi par les autorités et les médias.