Changer d'édition

Thionville ne veut plus être une «cité dortoir»
International 12.07.2019

Thionville ne veut plus être une «cité dortoir»

Thionville ne veut plus être une «cité dortoir»

Photo: Ville de Thionville
International 12.07.2019

Thionville ne veut plus être une «cité dortoir»

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Face à un flux toujours plus important de travailleurs frontaliers - et alors que son nombre d'habitants est en chute libre depuis six ans - la ville mosellane a décidé de mettre les bouchées doubles. Un projet d'envergure va complètement modifier une partie de la commune.

La ville de Thionville a décidé de changer de visage. Cette semaine, un projet d'envergure pour la rive droite de la ville, situé sur d'anciennes friches industrielles de la SNCF, a été dévoilé: il comprend un hôtel, des bureaux, des espaces verts, des logements et des parkings. Tout un programme, comme le dévoilent nos confrères de l'actu.fr.

La ville a ainsi signé un protocole de partenariat avec le Syndicat Mixte des Transports Urbains – SMiTU et la SNCF. Les objectifs majeurs de ce texte concernent la création d’une gare biface, de 1.300 logements, d’équipements publics et 20.000 m² d’activités en tertiaire, ainsi que la mise en place d’un Transport en Commun en Site Propre (T.C.S.P.) qui passera dans ce secteur.  

Le projet prévoit également la création de trois parkings silos aériens de 2.000 places et d’une passerelle piétonne reliant le futur parvis de la gare au centre-ville. Cette passerelle «mode doux» de 140 mètres placera également les cyclistes au cœur du projet: sa livraison est prévue courant 2020.

Une future passerelle fera la liaison entre le parvis de la gare et le centre-ville.
Une future passerelle fera la liaison entre le parvis de la gare et le centre-ville.
Photo: Ville de Thionville

Une année 2020 bien chargée pour la ville mosellane. Un premier immeuble, situé le long de la Moselle, sur la berge en face du centre-ville, va voir le jour au cours du premier trimestre.

930 logements y sont prévus, accompagnés d'un parc d'activité de 7.500 mètres carrés, quatre cours de tennis couverts, un club-house et un aménagement des berges.

Ce premier programme immobilier devrait voir le jour en 2020.
Ce premier programme immobilier devrait voir le jour en 2020.
Photo: ©Groupe Habiter

Plusieurs programmes immobiliers s'ensuivront sur cette jonction entre Thionville et Yutz, avec une part de 25% de logements sociaux, d'ici 2022-2023.

Enfin, la première pierre du futur hôtel (B&B) sur le parvis de la gare a été déposée jeudi 11 juillet, avec une ouverture prévue au printemps 2020. Le futur quartier comprendra également des bureaux et des commerces.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.