Changer d'édition

Sydney, sous un nuage toxique, lancera les festivités
International 2 min. 31.12.2019 Cet article est archivé

Sydney, sous un nuage toxique, lancera les festivités

L'emblématique feu d'artifice tiré depuis l'Opéra de Sydney a soulevé la polémique cette année.

Sydney, sous un nuage toxique, lancera les festivités

L'emblématique feu d'artifice tiré depuis l'Opéra de Sydney a soulevé la polémique cette année.
Photo : AFP
International 2 min. 31.12.2019 Cet article est archivé

Sydney, sous un nuage toxique, lancera les festivités

La cité australienne donnera le coup d'envoi des célébrations mondiales du Nouvel An avec un feu d'artifice géant. Mais la fête est assombrie par les immenses incendies qui ravagent le pays.

(AFP) - Première mégapole à basculer dans la nouvelle décennie, Sydney offre traditionnellement un magnifique spectacle pyrotechnique. Seulement, cette année, la polémique s'est installée sur son opportunité dans un contexte de catastrophe naturelle. Depuis des semaines, les habitants de la plus grande ville d'Australie vivent dans une atmosphère polluée par un nuage de fumée toxique lié aux feux.

Ces derniers jours, une pétition, qui a recueilli plus de 280.000 signatures, a demandé l'annulation de cet événement par respect pour les victimes de ces incendies dévastateurs. Elle demandait notamment que les plus de 4 millions d'euros dépensés par la municipalité pour ce spectacle soient utilisés pour la lutte contre les feux qui font rage autour de la mégapole. Les autorités de la ville, qui ont refusé d'accéder à ces demandes.


Smoke from a bushfire fills the sky as the sun sets in Dargan, some 130 kilometres northwest of Sydney on December 18, 2019. - Australia this week experienced its hottest day on record and the heatwave is expected to worsen, exacerbating an already unprecedented bushfire season, authorities said on December 18. (Photo by SAEED KHAN / AFP)
Un record de température à 40,9°C
La journée de mardi a été la journée la plus chaude en Australie depuis le début des relevés. Le précédent record, établi en janvier 2013, était de 40,3°C, rappelle le bureau de météorologie.

Les pompiers de la capitale, eux-mêmes, ont autorisé le spectacle pyrotechnique qui embrasera la célèbre baie de Sydney, estimant qu'ayant lieu au-dessus de l'eau, il ne représentait aucun danger. Plus de 100.000 feux illumineront donc durant douze minutes le ciel de Sydney sous les yeux d'un million de spectateurs. 

Les autres feux d'artifice prévus dans la capitale, Canberra, ainsi que dans la banlieue ouest de Sydney, ont été annulés en raison de conditions météorologiques susceptibles d'attiser ces feux.

A Koweit City aussi, on fera des vœux pour une belle année nouvelle.
A Koweit City aussi, on fera des vœux pour une belle année nouvelle.
Photo : AFP

Au moment où les horloges sonneront les douze coups de minuit, de grandes villes asiatiques, européennes, africaines et américaines, fêteront l'événement. Mais ces festivités seront, dans de nombreuses régions du globe, placées sous le signe de troubles et de bouleversements politiques.

Ainsi, après plus de six mois de manifestations quasi quotidiennes, Hong Kong marquera son entrée en 2020 avec de nouveaux rassemblements pro-démocratie. Les militants ont prévu de former des chaînes humaines à travers la mégapole, d'organiser des manifestations dans les centres commerciaux et de participer à des rassemblements "gâchez le réveillon" dans les principaux lieux prisés des fêtards. 

Trois capitales, trois ambiances

A Paris, entre 250.000 et 300.000 personnes sont attendues sur l'avenue des Champs-Elysées. Mais la grève qui affecte depuis plusieurs semaines les transports en commun de la capitale pourrait gâcher la fête, si ce n'est les décourager.

A Londres, après être longtemps resté silencieux en raison de travaux de restauration, le carillon de Big Ben sonnera à minuit. Des feux d'artifice seront tirés depuis les rives de la Tamise. Pour les Britanniques, ce devrait être le dernier réveillon comme membres de l'Union européenne, avant le grand saut dans le Brexit programmé pour le 31 janvier.

A Moscou, Vladimir Poutine prononcera sa traditionnelle allocution du Nouvel An, vingt ans après avoir accédé à la présidence. Le 31 décembre 1999, Boris Eltsine avait annoncé dans son allocution sa démission de la même fonction.