Changer d'édition

Le Luxembourg plus généreux avec l'Afghanistan
International 2 min. 13.09.2021
Solidarité

Le Luxembourg plus généreux avec l'Afghanistan

Deux tiers de la population afghane vit toujours sous le seuil de pauvreté.
Solidarité

Le Luxembourg plus généreux avec l'Afghanistan

Deux tiers de la population afghane vit toujours sous le seuil de pauvreté.
Photo : AFP
International 2 min. 13.09.2021
Solidarité

Le Luxembourg plus généreux avec l'Afghanistan

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre Franz Fayot a annoncé, ce lundi, que le Grand-Duché allait rehausser d'un demi-million d'euros l'enveloppe de soutiens prévue pour Kaboul et les provinces voisines.

«Les Afghans ont besoin d'une bouée de sauvetage.» Ce SOS n'est pas signé des talibans qui ont pris le pouvoir à Kaboul voilà un mois. Le message a été lancé, lundi matin, par le chef de l'ONU au début d'une réunion qui devait permettre de lever plus de 500 millions d'euros d'aides mais aussi réaffirmer les droits des Afghanes menacés par le nouveau régime en place. Ainsi, pour Antonio Guterres, le pays traverserait son «heure la plus grave».


Taliban fighters patrol a street in Kabul on August 29, 2021, as suicide bomb threats hung over the final phase of the US military's airlift operation from Kabul, with President Joe Biden warning another attack was highly likely before the evacuations end. (Photo by Aamir QURESHI / AFP)
Les talibans célèbrent le départ des Etats-Unis
Après 20 ans de présence, l'armée américaine s'est totalement retirée du territoire afghan dans la nuit de lundi à mardi, sous les tirs victorieux du mouvement fondamentaliste et les critiques véhémentes de certains Américains.

Avec le brutal changement à la tête de l'Afghanistan, le robinet de l'aide internationale qui coulait depuis vingt ans s'est subitement arrêté. Chaque Etat et les différentes ONG intervenant dans le pays ont effet mis en pause bien des actions et des versements. Au Grand-Duché aussi, la question «aider ou non?» s'est posée ces dernières semaines.

Mais, ce 13 septembre, le ministre de la Coopération a tranché, Franz Fayot (LSAP) annonçant qu'«en tant que donateur de longue date et fiable, le Luxembourg est prêt à aider le peuple afghan en cette période critique». Concrètement, cela se traduira par une aide globale portée à trois millions d'euros en 2021. Soit 500.000 euros de plus que ce qui avait été initialement prévu avant les événements politiques de ces derniers mois.

L'oppression et la discrimination menacent 19 millions de femmes et de filles en Afghanistan

Franz Fayot, ministre de la Coopération internationale

Mais le socialiste luxembourgeois de mettre en garde : «Nous ne pouvons pas soutenir ce processus à n'importe quel prix. Notre soutien est lié au droit international humanitaire et au respect des principes humanitaires». Voilà les règles énoncées pour que l'argent promis parte bien sur place, en direction de projets de développement et d’action humanitaire.


Les exfiltrés luxembourgeois sortis d'affaire
Quinze personnes «attendues» par le gouvernement ont atterri, en Belgique, en France et aux Pays-Bas. Elles seront prochainement de retour au Grand-Duché, ont assuré les ministres de la Défense et des Affaires étrangères.

A une économie en cours d'effondrement en Afghanistan, viennent s'ajouter une grave sécheresse et la pandémie de covid-19. Selon l'ONU, les organisations humanitaires ont besoin de plus de 515 millions d'euros d'ici fin 2021 pour subvenir aux besoins de 11 millions d'Afghans (sur une nation de 38 millions d'habitants). 

Aujourd'hui encore, deux tiers de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et plus de 3 millions d’enfants souffrent de malnutrition. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Premier ministre à l'époque des attentats contre le World Trade Center, Jean-Claude Juncker n'a rien oublié des heures, des jours et des mois qui ont suivi cette attaque. Avec le sentiment d'avoir vécu un scénario inéluctable malgré ses avertissements.
Plus de 200 demandes d'accueil d'Afghans auraient été présentées au Luxembourg. Mais le Grand-Duché ne pourra seul accueillir autant de réfugiés murmurent déjà Xavier Bettel et le ministre des Affaires étrangères.
La prise de pouvoir des talibans relance les inquiétudes sur le devenir des libertés des femmes de Kaboul et des provinces voisines. Des craintes qui font réagir au Luxembourg.
An Afghan woman is reflected in a mirror as she walks in Kabul February 11, 2013. REUTERS/Mohammad Ismail (AFGHANISTAN - Tags: SOCIETY)