Changer d'édition

Six ans de prison pour le cardinal Pell, condamné pour pédophilie
 George Pell n'a pas témoigné à son procès.

Six ans de prison pour le cardinal Pell, condamné pour pédophilie

Photo: AFP
George Pell n'a pas témoigné à son procès.
International 4 min. 13.03.2019

Six ans de prison pour le cardinal Pell, condamné pour pédophilie

Le cardinal australien George Pell, ancien numéro trois du Vatican tombé en disgrâce, a été condamné mercredi à six ans de prison pour agressions sexuelles «éhontées» contre deux enfants de chœur dénoncées par le juge comme un «grave» abus de pouvoir. C'est le plus haut représentant de l'Eglise catholique jamais reconnu coupable de viol sur mineur.

(AFP) – George Pell, 77 ans, devra passer au minimum trois ans et huit mois derrière les barreaux. Le cardinal, qui clame son innocence et a fait appel de sa condamnation, a été reconnu coupable en décembre de pénétration sexuelle et de quatre chefs d'attentat à la pudeur contre les deux adolescents alors âgés de 13 ans. Mais ce verdict n'avait pu être annoncé que fin février pour des raisons juridiques.


26.02.2019, Australien, Melbourne: Kardinal George Pell, ehemaliger Finanzchef des Vatikans, verlässt ein Gericht, den County Court in Melbourne. Der ehemalige Finanzchef des Vatikans, der australische Kardinal George Pell, ist wegen des sexuellen Missbrauchs von Kindern schuldig gesprochen worden. Der 77-Jährige wurde von einem Gericht in Melbourne für schuldig befunden, sich in den 1990er Jahren an zwei 13-jährigen Jungen vergangen zu haben. Damals war er Erzbischof der australischen Metropole. Die Höhe der Strafe muss noch festgelegt werden. Pell drohen insgesamt bis zu 50 Jahre Haft. Über seine Anwälte wies er am Dienstag den 26.02.2019 nochmals alle Vorwürfe zurück. Foto: Erik Anderson/AAP/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le numéro trois du Vatican reconnu coupable de pédophilie
Le cardinal australien George Pell a été reconnu coupable d'agression sexuelle sur mineur, devenant ainsi le plus haut responsable de l'Eglise catholique condamné dans ce type d'affaire.

Le cardinal Pell, vêtu d'une chemise noire, sans son habituel col romain, est resté impassible, les mains croisées sur les genoux, alors que le juge décrivait avec force détails difficiles à entendre les agressions "incroyablement arrogantes" commises contre les garçons. Le cardinal risquait jusqu'à 50 ans de réclusion criminelle. Les victimes ont témoigné de leur déconvenue face à ce jugement relativement clément et une procédure judiciaire qui n'est pas terminée.

"C'est difficile de trouver du réconfort" dans cette décision, a déclaré une victime identifiée seulement par l'initiale "J", par la voix de son avocate Vivian Waller. "Je suis reconnaissant que le tribunal ait reconnu ce qui m'a été infligé quand j'étais enfant mais je ne connais pas le repos" car "plane l'ombre de la procédure d'appel".

Pas le procès de l'Eglise

Le père de l'autre victime décédée en 2014 d'une surdose d'héroïne a fait part de sa "déception". En décembre 1996, le prélat avait imposé une fellation à une victime et s'était masturbé en se frottant contre l'autre, alors que les deux garçons s'étaient cachés dans la sacristie de la cathédrale St Patrick de Melbourne pour y boire du vin de messe. Deux mois plus tard, il avait poussé l'un des adolescents contre un mur et lui avait empoigné les parties génitales.

"Il existe un degré de dégradation et d'humiliation supplémentaires en ce que chacune des victimes savait que l'autre était témoin des abus", a déclaré le juge. Ces actes ont eu des répercussions "profondes" et "durables" pour les victimes.

Le prélat est très connu en Australie où il comptait parmi ses amis des Premiers ministres et des magnats de l'industrie. Son avenir au sein de l'Eglise est désormais plus qu'incertain. Partout dans le monde, l'Eglise catholique a été minée par une vague de scandales de pédophilie.


Australian Cardinal George Pell arrives for a meeting at the Synod Hall in the Vatican March 6, 2013. Catholic cardinals said on Tuesday they wanted time to get to know each before choosing the next pope and meanwhile would seek more information on a secret report on alleged corruption in the Vatican.  REUTERS/Tony Gentile (VATICAN - Tags: RELIGION)
George Pell clame son innocence : Le numéro trois du Vatican inculpé pour crimes sexuels
Le numéro trois du Vatican, le cardinal George Pell, inculpé jeudi en Australie pour abus sexuels, a clamé son innocence avant d'annoncer son intention de rentrer en Australie pour se défendre, avec le soutien du Saint-Siège.

Mais le juge de Melbourne a souligné que c'était le procès d'un individu, pas celui de l'institution. "Vous ne devez pas servir de bouc émissaire", a-t-il ajouté. "Je ne suis pas là pour juger l'Eglise catholique".

Tensions palpables

Le cardinal "a droit à une justice équitable", a martelé le magistrat, regrettant la "mentalité de meute" d'une partie de l'opinion publique. Devant le tribunal, l'ambiance était tendue. Un homme se présentant comme une victime d'abus sexuels s'est effondré en sanglotant. Une femme a crié "argent sale" à l'intention de l'avocat du prélat qui quittait les lieux.

Jeremy Gans, spécialiste en droit de l'Université de Melbourne a estimé que la peine était courte mais correspondait "grosso modo à ce que tout le monde attendait". "Il sera difficile pour Mgr Pell de se plaindre d'une sentence trop dure". George Pell n'a pas témoigné à son procès.

Dans un interrogatoire de police filmé en 2016 alors qu'il était à Rome, il avait qualifié ces accusations de "mensonges insensés", "de tas d'inepties absolues". Le condamné saura début juin s'il aura droit à un procès en appel. La défense argue que le verdict est "déraisonnable" et que la décision se fonde sur le témoignage de la seule victime survivante, qui plus est sur des faits vieux de plus de deux décennies.

Elle dénonce aussi le fait que le juge ne lui ait pas permis de diffuser à l'audience une animation vidéo qui aurait pu selon elle jeter un doute sur la possibilité pour deux enfants de choeur de se retrouver seuls dans la sacristie après la messe du dimanche.

Le verdict de culpabilité avait été prononcé fin 2018, mais en raison d'une obligation de secret édictée par la justice australienne, les médias s'étaient vu imposer un silence total sur l'affaire. Ce n'est que fin février que le "black-out" fut levé, après l'abandon d'autres poursuites contre le prélat sur des faits présumés dans une piscine de Ballarat (sud de l'Australie), dans les années 1970.


Sur le même sujet

Le cardinal Pell en prison après sa condamnation pour pédophilie
Le cardinal australien George Pell passera mercredi soir sa première nuit derrière les barreaux au lendemain de l'annonce de sa condamnation en Australie pour pédophilie, qui couronne la disgrâce de celui qui était encore il y a peu l'un des plus proches conseillers du pape.
This photo illustration shows the front pages of Australia's major newspapers reporting the conviction of Cardinal George Pell in Sydney on February 27, 2019. - Convicted Australian Cardinal George Pell will spend his first night behind bars following his historic conviction for child sex crimes, capping an extraordinary fall from grace for one of the most powerful men in the Catholic Church. (Photo by Saeed KHAN / AFP)