Changer d'édition

Selon Poutine, la Russie a développé le «premier» vaccin
International 11.08.2020

Selon Poutine, la Russie a développé le «premier» vaccin

Vladimir Poutine a indiqué ce mardi qu'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin.

Selon Poutine, la Russie a développé le «premier» vaccin

Vladimir Poutine a indiqué ce mardi qu'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin.
Photo: AFP
International 11.08.2020

Selon Poutine, la Russie a développé le «premier» vaccin

La Russie aurait trouvé le «premier» vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi le président russe lors d'une vidéoconférence, assurant qu'il donnait une «immunité durable».

(AFP) - Dans les semaines précédant l'annonce du développement du premier vaccin contre le covid-19, des scientifiques étrangers ont exprimé leur préoccupation face à la rapidité de la mise au point d'un tel vaccin et l'OMS avait appelé au respect de «lignes directrices et directives claires» en matière de développement de ce type de produits. «Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré», a dit Vladimir Poutine, en ajoutant : «Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable».

Le président a même affirmé qu'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin. «Elle a participé à l'expérience», a-t-il indiqué, affirmant qu'elle avait eu un peu de température, «et c'est tout». Ce vaccin sera mis en circulation le 1er janvier 2021, selon le registre national des médicaments du ministère de la Santé, consulté par les agences de presse russes.


A model of the novel coronavirus SARS-CoV-2 lays on a desk next to the name sign of Lower Saxony's State Premier Stephan Weil as he visits the Helmholtz Center for Infection Research (Helmholtz-Zentrum f�r Infektionsforschung HIZ) in Braunschweig, northern Germany, on May 8, 2020. - The centre reports that its scientific research has led to a breakthrough in the development of artificial antibodies for immune therapies, giving hope for antibody therapy against the Covid-19 disease caused by the novel coronavirus. Virologist Luka Cicin-Sain and his team say they have succeeded in detecting an antibody that successfully prevents the novel coronavirus from entering cells. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP) / ALTERNATIVE CROP
Le covid n'aime ni le cuivre, ni la chaleur
Et encore moins les désinfectants classiques... A l'Uni, les équipes dirigées par le Pr Anupam Sengupta ont réussi à percer certains des secrets du virus. A commencer par sa résistance sur divers matériaux et sous certaines conditions.

La Russie avait assuré ces dernières semaines la production prochaine de milliers de doses de vaccins contre le nouveau coronavirus et «plusieurs millions» dès le début de l'année prochaine. L'Organisation mondiale de la Santé avait réagi en plaidant pour le respect des protocoles et réglementations en vigueur dans le développement d'un vaccin anti covid-19.

La Russie travaille depuis des mois, comme de nombreux autres pays dans le monde, sur plusieurs projets de vaccins contre le Covid-19. Celui mis au point par le centre Gamaleïa l'est en collaboration avec le ministère de la Défense.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg a bien manqué de vaccins
Concentré sur la lutte contre le covid-19, le ministère de la Santé aurait négligé de renouveler certains marchés de livraison de vaccins. Du coup, même la réserve de la Direction de la Santé est épuisée pour certaines substances pathogènes.
A worker holds flu vaccine dispensers at the Sinovac Biotech Ltd. laboratory in Beijing, China, Monday, June 15, 2009. The dispensers are similar to those which the company will use for the Swine Flu vaccine. The company, which obtained the virus seed on June 8 from the United States Center of Disease Control, on Monday launched large scale cultivation of the virus in preparation for production of the vaccine for the Swine Flu virus. (AP Photo/Greg Baker)
60 millions d'euros pour prolonger le testing
La commission Santé a planché, ce mardi, sur les modalités de prolongation du dépistage covid-19 organisé au profit des Luxembourgeois, des touristes et des frontaliers. Une possibilité qui pourrait rester en place jusqu'à la mise à disposition d'un vaccin.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin
Le gouvernement de Donald Trump a annoncé avoir accordé 1,4 milliard d'euros à la biotech américaine Novavax pour son produit contre le covid-19, garantissant aux Etats-Unis la priorité des 100 millions de premières doses en cas d'efficacité prouvée.
US President Donald Trump applauds as he attends Independence Day events at Mount Rushmore in Keystone, South Dakota, July 3, 2020. (Photo by SAUL LOEB / AFP)
L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins
Bruxelles a dévoilé ce mercredi sa stratégie pour accélérer la mise au point, la fabrication et la distribution de vaccins contre le covid-19. En échange d'un certain nombre de doses, la Commission financera une partie des coûts supportés par les laboratoires.
(FILES) This file photo taken on April 29, 2020 shows an engineer displaying an experimental vaccine for the COVID-19 coronavirus that was tested at the Quality Control Laboratory at the Sinovac Biotech facilities in Beijing. - China has mobilised its army and fast-tracked tests in the global race to find a coronavirus vaccine, and is involved in several of the dozen or so international clinical trials currently under way. (Photo by NICOLAS ASFOURI / AFP) / TO GO WITH Health-virus-China-vaccines,FOCUS by Ludovic EHRET
Possible de trouver un vaccin d'ici fin 2020
Spécialiste des virus, le Dr Gérard Schockmel fait confiance aux laboratoires pour trouver d'ici six mois la parade au covid-19. Et cela sans négliger les contrôles indispensables pour éviter effets secondaires ou accentuation de l'infection.
Chief Scientific Officer Dr Jeff Drew, holds samples of the potential oral vaccine for the COVID-19 illness that are being tested for temperature stability in the Stabilitech laboratory in Burgess Hill south east England, on May 15, 2020. - The scientists at Stabilitech are one of the teams attempting to develop a vaccine for COVID-19. Ingested in a capsule into the gut, Stabilitech's potential oral vaccine aims to prompt an immune response in mucosal cells in the respiratory system and elsewhere in the body. The firm believes that will be more effective in tackling respiratory illnesses like coronavirus. The British government is touting the country as a global leader in the big-money investment race to find a vaccine for COVID-19. (Photo by BEN STANSALL / AFP) / TO GO WITH AFP STORY BY JOE JACKSON
Le covid n'aime ni le cuivre, ni la chaleur
Et encore moins les désinfectants classiques... A l'Uni, les équipes dirigées par le Pr Anupam Sengupta ont réussi à percer certains des secrets du virus. A commencer par sa résistance sur divers matériaux et sous certaines conditions.
A model of the novel coronavirus SARS-CoV-2 lays on a desk next to the name sign of Lower Saxony's State Premier Stephan Weil as he visits the Helmholtz Center for Infection Research (Helmholtz-Zentrum f�r Infektionsforschung HIZ) in Braunschweig, northern Germany, on May 8, 2020. - The centre reports that its scientific research has led to a breakthrough in the development of artificial antibodies for immune therapies, giving hope for antibody therapy against the Covid-19 disease caused by the novel coronavirus. Virologist Luka Cicin-Sain and his team say they have succeeded in detecting an antibody that successfully prevents the novel coronavirus from entering cells. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP) / ALTERNATIVE CROP