Changer d'édition

Sécurité routière: La France baisse la vitesse sur le réseau secondaire
La mesure entrera en vigueur au 1er juillet prochain

Sécurité routière: La France baisse la vitesse sur le réseau secondaire

AFP
La mesure entrera en vigueur au 1er juillet prochain
International 09.01.2018

Sécurité routière: La France baisse la vitesse sur le réseau secondaire

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Le gouvernement français doit annoncer mardi l'abaissement de 90 km/h à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à partir du 1er juillet prochain.

(AFP) - «Impopulaire mais nécessaire»: le gouvernement doit annoncer mardi l'abaissement de 90 km/h à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à partir du 1er juillet, une mesure contestée mais qu'il juge indispensable pour endiguer la hausse de la mortalité routière.

«Si pour sauver des vies, il faut être impopulaire, j'accepte de l'être». Le Premier ministre Edouard Philippe a préparé le terrain dimanche dans le JDD.

Le gouvernement y entérinera un plan de 15 à 20 mesures pour faire reculer le nombre de morts sur les routes, reparti à la hausse (3.477 tués en 2016) depuis le plus bas historique de 2013 (3.268). La France n'a plus connu de hausse aussi durable depuis 1972. «Ce plan global et ambitieux vise à refaire de la sécurité routière un enjeu national de première importance», explique une source proche du dossier.

Il développera notamment:

  • l'installation d'éthylotests antidémarrage (EAD) pour les personnes prises en alcoolémie délictuelle (supérieure à 0,8 g/l) et les récidivistes,
  • sanctionnera plus durement l'usage du téléphone tenu en main, qui pourra mener jusqu'à une suspension de permis s'il est combiné avec une autre infraction,
  • et protégera les piétons, avec des passages piétons sanctuarisés et des sanctions pour les automobilistes qui ne les respectent pas.

Mais une disposition capte toute l'attention: l'abaissement au 1er juillet 2018 de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central (terre-plein, glissière). Environ 400.000 kilomètres de routes sont concernés.

Les routes à double sens hors agglomération ont en 2016 concentré 55% des accidents mortels (soit 1.911 tués), et y baisser la vitesse permettrait de sauver «350 à 400 vies» par an, estime le gouvernement.


Sur le même sujet

80 km/h en France: qu'est-ce qui va changer?
Routes, radars, habitudes de conduite... Ce qui va changer avec l'entrée en vigueur au 1er juillet de la limitation à 80 km/h de la vitesse sur 400.000 kilomètres de routes françaises.