Changer d'édition

Les maisons de repos belges paient la facture du covid
International 3 min. 03.08.2021
Santé

Les maisons de repos belges paient la facture du covid

Bien avant la campagne vaccinale, trop de négligences ont été constatées dans les homes seniors.
Santé

Les maisons de repos belges paient la facture du covid

Bien avant la campagne vaccinale, trop de négligences ont été constatées dans les homes seniors.
Photo : AFP
International 3 min. 03.08.2021
Santé

Les maisons de repos belges paient la facture du covid

Max HELLEFF
Max HELLEFF
La surmortalité a poussé nombre de pensionnaires et de familles à tourner le dos à un système incapable de les protéger suffisamment.

De notre correspondant MAX HELLEFF (Bruxelles) - En Belgique, un nombre important de décès du covid ont eu lieu en maison de retraite. Combien exactement? Impossible à préciser. La mort constatée, les défunts ont le plus souvent été inhumés ou incinérés sans qu’une autopsie ne soit pratiquée. Certains pensionnaires sont probablement décédés à la suite d’autres pathologies. L’objectif poursuivi par les autorités était d’éviter par tous les moyens la transmission de la maladie.


Retirement home's staff, wearing protective clothe and mask, helps a resident in a room with an entrance sign reading 'red zone starts here' in Vottem on November 10, 2020 as the country is facing a second wave of the covid-19 pandemic caused by the novel coronavirus. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / Belga / AFP) / Belgium OUT
La tragédie des maisons de retraite belges
Amnesty International met en avant des conditions de fin de vie rendues indignes par la pandémie. Les plaintes se multiplient.

Cette situation cauchemardesque correspond essentiellement au premier confinement qui s’est étalé tout au long du printemps 2020. Il a laissé un souvenir douloureux dans les familles, interdites d’approcher les aînés cloîtrés dans leur chambre. Il fut alors beaucoup question du syndrome de glissement : privés de contacts avec leurs proches, les seniors se laissaient mourir par désespoir.

Ce drame a eu des conséquences immédiates. A la première occasion, des centaines de familles ont demandé que leurs aînés réintègrent les foyers. Elles ont perdu confiance dans le système. Et les maisons de retraite qui étaient jusque-là prises d’assaut, incapables d’accueillir toutes les personnes âgées nécessitant soins et assistance, se sont retrouvées avec des lits inoccupés.

Une image dégradée

Les Mutualités Libres viennent de sortir un rapport qui objective cette situation à Bruxelles et en Wallonie. En un an, de 2019 à 2020, la fréquentation des maisons de repos a diminué de 6,5% alors que la demande était jusque-là en croissance. Une donnée laisse songeur : pendant les deux premières vagues de la pandémie, la surmortalité s’est élevée respectivement à 31% et à 39% dans les séniories wallonnes et bruxelloises.

Une telle situation a conduit les personnes âgées toujours valides à chercher une alternative dès qu’elles en ont eu l’opportunité. Elles ont préféré retourner vivre seules ou auprès de leurs proches, plutôt que de risquer d’être de nouveau prises au piège

«L’image des maisons de repos a été fortement ternie pendant la crise du covid-19 et ce n’est rien de le dire», a confié au micro de la chaîne publique RTBF Vincent Frederricq, secrétaire général de Femarbel, la fédération des maisons de repos privées. Il met en cause la gestion de la pandémie par ce qui était alors le gouvernement fédéral de Sophie Wilmès : «Le testing a été au début une catastrophe et ce n’est qu’à partir du moment où on a reçu du matériel de soins et que le testing a fonctionné qu’on a repris un contrôle extrêmement rapide de la situation». 

Il veut «d’ici à l’automne» travailler à redonner «une image correcte et véritable des maisons de repos».


Ipo,PK Lenert Cahen/Konklusion Waringo Rapport. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Je n'ai jamais caché sciemment quoi que ce soit»
Bien que la deuxième demande de démission déposée par l'opposition ait été rejetée à la Chambre, la ministre de la Famille a tenu, mardi soir, à répondre aux accusations portées contre elle. Pour Corinne Cahen, la démarche ne correspond qu'à «de la politique politicienne».

Le drame des maisons de retraite a plus d’une fois valu au monde politique d’être pointé du doigt. A l'image de ce qui s'est passé au Luxembourg, avec la mise en cause de la ministre Corinne Cahen. 

Du côté de Bruxelles, ce marasme aurait pu être évité, lui est-il reproché, si la Belgique s’était dotée en temps et heure du matériel de protection (masques, charlottes, tabliers, etc.) qui allait lui faire cruellement défaut pendant le premier confinement. Un minimum de prévoyance et de logistique aurait permis de sauver beaucoup de pensionnaires.

En février dernier, le ministre régional de la Santé Alain Maron avait sorti devant la commission d’enquête du Parlement bruxellois qui l’interrogeait cette phrase sortie d’une directive à la froideur toute administrative : «L’établissement ne doit envoyer l’un de ses résidents à l’hôpital qu’en cas de stricte nécessité. L’évaluation du résident et son transfert à l’hôpital ne peuvent être plus stricts qu’avant et ne doivent pas être influencés par la situation actuelle…»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Lancée en septembre 2020, l'idée de réduire la pollution et le bruit au sein de la capitale belge reste toujours aussi impopulaire, indique un sondage publié mardi. En revanche, l'introduction d'une taxe kilométrique intelligente apparaît comme une alternative réaliste aux yeux des sondés.
A picture taken on October 16, 2019 shows cars in traffic jams in Brussels. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP) (Photo by KENZO TRIBOUILLARD/AFP via Getty Images)
Après deux épisodes diluviens, les autorités affirment que les avertissements reçus étaient trop imprécis pour augurer de la catastrophe qui se préparait en région liégeoise.
This picture taken in Namur on July 25, 2021 shows the mud covering a street after the heavy rainfall of July 24. - In mid-July western Europe was hit by devastating floods after torrential rains that ravaged entire villages and left at least 209 people dead in Germany and Belgium, as well as dozens missing. The flooding also caused damage in Luxembourg, the Netherlands and Switzerland. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Liés depuis 1921 dans le cadre d'une union économique, royaume et Grand-Duché continuent d'entretenir «des relations privilégiées» sur le plan fiscal, de la mobilité et de la coopération militaire. Une collaboration étroite, amenée à perdurer.
Luxembourg - Belgique - Photo : Pierre Matgé