Changer d'édition

Sanders affirme être en tête devant Buttigieg
International 2 min. 04.02.2020

Sanders affirme être en tête devant Buttigieg

Le premier scrutin des primaires pour désigner le démocrate qui affrontera Donald Trump à la présidentielle américaine a tourné au fiasco lundi soir dans l'Iowa. Bernie Sanders s'est déclaré lui-même en tête des scrutins.

Sanders affirme être en tête devant Buttigieg

Le premier scrutin des primaires pour désigner le démocrate qui affrontera Donald Trump à la présidentielle américaine a tourné au fiasco lundi soir dans l'Iowa. Bernie Sanders s'est déclaré lui-même en tête des scrutins.
Photo: AFP
International 2 min. 04.02.2020

Sanders affirme être en tête devant Buttigieg

Le héraut de l'aile gauche des démocrates a affirmé être en tête dans les «caucus» de l'Iowa pour désigner le candidat à la Maison Blanche, selon ses propres chiffres partiels publiés dans la nuit de lundi à mardi.

(AFP) - «Iowa, tu as surpris le pays», a lancé lundi soir le jeune «Mayor Pete», inconnu sur la scène nationale il y a encore un an, dans un discours très offensif au cours duquel il s'est dit «victorieux». «Ce soir, un espoir improbable est devenu une réalité indéniable», a dit cet ex-maire d'une ville moyenne de l'Indiana, qui espère avoir créé à 38 ans la surprise pour prendre le leadership du camp modéré.

Bernie Sanders, 78 ans, héraut de l'aile gauche, a lui aussi affirmé avoir engrangé un «très très beau succès», comme le prédisaient les sondages dans ce premier Etat à voter. «Ce jour marque le début de la fin pour Donald Trump», a-t-il martelé. 

Son équipe de campagne a publié dans la nuit de lundi à mardi ses propres données partielles portant sur 40% des bureaux de vote, «en raison de l'incapacité du Parti démocrate de l'Iowa à publier des résultats» à cause d'une défaillance technique. Elles placent «Bernie» en tête avec 28,62% devant Pete Buttigieg (25,71%) et la sénatrice Elizabeth Warren (18,42%), elle aussi à la gauche du parti.

Contre-performance de Biden

Un des principaux enseignements de ces chiffres, s'ils sont confirmés, est la contre-performance de l'ancien vice-président Joe Biden, 77 ans, qui n'arrive que quatrième avec 15,08% alors qu'il caracole depuis des mois en tête des sondages au niveau national.                 

Doublé par Pete Buttigieg, premier homosexuel déclaré à avoir des chances d'accéder à la Maison Blanche, il est même talonné par une autre sénatrice modérée, Amy Klobuchar, qui n'a jamais décollé au niveau national. «Nous sommes au-delà de nos espérances», s'est réjouie cette élue du Midwest. Comme d'autres, Amy Klobuchar devait prendre dans la foulée un avion pour le New Hampshire, deuxième Etat à voter, le 11 février, alors que le vainqueur officiel de l'Iowa n'était pas connu. 

Si Joe Biden caracole en tête des sondages au niveau national, il n'est arrivé qu'en quatrième position dans l'Iowa.
Si Joe Biden caracole en tête des sondages au niveau national, il n'est arrivé qu'en quatrième position dans l'Iowa.
Photo: AFP

Car six heures après le coup d'envoi des «caucus», le Parti démocrate n'était pas en mesure de dire quand les résultats seraient annoncés. Les organisateurs évoquaient des «incohérences» dans leur compilation et expliquaient vouloir s'assurer de la fiabilité des données. Ils ont toutefois démenti toute irrégularité, alors que le camp Trump a aussitôt accusé les dirigeants démocrates de tricherie.


Sur le même sujet

Bernie Sanders remporte le New Hampshire
En promettant de «battre Donald Trump», le socialiste a salué mardi sa victoire dans la primaire démocrate du New Hampshire, suivi par les modérés Pete Buttigieg et Amy Klobuchar.
Bernie Sanders se déclare «socialiste», un mot longtemps connoté à l'extrême gauche aux Etats-Unis
Buttigieg prend l'avantage sur Sanders dans l'Iowa
Le trentenaire a créé la surprise dans les primaires présidentielles démocrates mardi, en prenant l'avantage d'une courte tête, s'imposant quoiqu'il arrive comme un candidat incontournable dans la course à la Maison Blanche.
Pete Buttigieg a créé la surprise dans l'Iowa
Coup d'envoi de la primaire démocrate
Après plusieurs mois d'une campagne intense, c'est enfin au tour des électeurs démocrates de s'exprimer ce lundi dans l'Iowa pour une primaire entourée du plus grand suspense pour choisir celui, ou celle, qui affrontera Donald Trump en novembre.
Le sénateur socialiste Bernie Sanders bénéficie d'une belle avance, suivi par l'ancien vice-président Joe Biden
Trump et ses avocats jouent l'offensive contre Bolton
Les partisans du président américain ont lancé une grande offensive pour empêcher le témoignage de son ancien conseiller à la sécurité nationale au procès en destitution du locataire de la Maison Blanche au Sénat. Ils entendent empêcher la publication de certaines confidences embarrassantes contenues dans un livre à paraître.
WASHINGTON, DC - JANUARY 29: The Senate impeachment trial of President Donald Trump continues into the night on January 29, 2020 in Washington, DC. Today the trial entered the phase where senators will have the opportunity to submit written questions to the House managers and President Trump's defense team.   Samuel Corum/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Un vote historique contre Trump au Congrès américain
Le président américain gardera une place à part dans l'Histoire. Comme un dirigeant atypique, provocateur et outrancier qui bouscule toutes les conventions. Mais aussi à partir de ce mercredi il devient troisième président des Etats-Unis mis en accusation en vue d'une éventuelle destitution.
Protestors prepare to release a "Comrade Trump" balloon at a demonstration in support of the impeachment of U.S. President Donald Trump, on the eve of the expected House of Representative impeachment vote, December 17, 2019 in downtown Los Angeles, California. (Photo by Robyn Beck / AFP)