Changer d'édition

RTL Belgique chercherait un repreneur
International 3 min. 25.03.2021

RTL Belgique chercherait un repreneur

La pandémie de covid a accentué la baisse des rentrées publicitaires, non sans impacter le chiffre d'affaires de RTL Belgique.

RTL Belgique chercherait un repreneur

La pandémie de covid a accentué la baisse des rentrées publicitaires, non sans impacter le chiffre d'affaires de RTL Belgique.
Chris Karaba
International 3 min. 25.03.2021

RTL Belgique chercherait un repreneur

Pas de confirmation, mais une convergence d’informations qui indiquerait la volonté du groupe de se recentrer sur l’Allemagne.

De notre correspondant, Max Helleff (Bruxelles) - Qui s’offrira RTL-Belgique ? Selon les journaux L’Echo et De Tijd, la filiale belge du groupe luxembourgeois RTL est à vendre. Elle ferait partie d’un «package» incluant la chaîne française M6. Les deux dossiers ont toutefois été scindés, la banque d’affaires JP Morgan étant chargée d’étudier la cession belge, soit trois chaînes télé (TVI, Plug, Club), deux radios (Contact et Bel), une régie publicitaire (IP) et la plateforme Vidéos play.


Lokales, Coronavirus, Covid-19, RTL Group, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Après la crise, RTL Group cherche à rebondir
Malgré une baisse des bénéfices de 28% en 2020, le groupe luxembourgeois a dépassé les prévisions du mois de novembre pour son chiffre d'affaires global. Une lueur d'espoir qui pousse même l'entreprise à augmenter son dividende.

En 2020, RTL Group avait racheté les parts des actionnaires minoritaires (34%) détenues par des éditeurs de journaux francophones  (Rossel, IPM, Mediafin et Holding Echos - Mediafin). La filiale belge avait été alors évaluée à environ 300 millions d'euros, toujours selon L’Echo et De Tijd.

C’est la crise sanitaire qui expliquerait ce nouveau chambardement. Le covid a accentué la baisse des rentrées publicitaires. Le chiffre d'affaires de RTL Belgique a ainsi baissé de 14% à 159 millions d'euros et son excédent brut d'exploitation a fondu de plus de moitié à 16 millions. Commercialement toutefois, ses chaînes de télévision se sont plutôt bien débrouillées avec une part de marché cumulée de 36,1%, contre 34,5% en 2019.

La direction de RTL Belgique n’a pas souhaité réagir, le CEO Philippe Delusinne se contentant d’évoquer des «spéculations». Interrogé par l’AFP, un porte-parole de RTL Group a rappelé la position du groupe contrôlé par Bertelsmann (avec 76,28 % du capital). «Une consolidation de l’industrie audiovisuelle européenne a du sens et nous passons en revue plusieurs options avec l’objectif de créer de la valeur pour nos actionnaires», a-t-il assuré. Mais «actuellement, il n’y a aucune certitude que cela conduise à une quelconque transaction». 


Illustration, Medien, RTL, Radio, TV, Online, Presse  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le contrat Etat-RTL n'aura rien de secret
La justice a tranché : les députés pourront prendre connaissance de l'accord passé entre le gouvernement et le groupe média. Une victoire sur ce dossier qui ouvre bien plus de droits de contrôle des parlementaires sur tous les contrats passés par l'Etat.

La Libre Belgique estime que Thomas Rabe, le CEO de RTL Group, pourrait chercher au terme de cette transaction - qui reste à confirmer donc -  à transformer RTL «d'un groupe de radio et de télévision européen en un champion des médias en Allemagne, avec des activités dans le streaming, la télévision et, par le biais de sa maison mère Bertelsmann, des liens dans le monde de l'édition et de la musique.» Avec M6 et RTL Belgique, la filiale néerlandaise pourrait aussi se retrouver à vendre.

«RTL a déjà vendu en octobre sa participation dans le groupe vidéo canadien Broadband TV pour 102 millions et, en février dernier, l’entreprise américaine de publicité en ligne SpotX pour 977 millions», rappelle pour sa part Le Soir. Le journal bruxellois écrit encore que, si la filiale belge de RTL reste rentable, elle manque d’atouts dans le non-linéaire. «Sa diversification dans le numérique reste limitée alors qu’on sait que la télé linéaire ne va plus faire que décliner. Sa dépendance aux programmes de M6 pourrait aussi être problématique».

La presse belge évoque plusieurs candidats au rachat. Parmi eux, Rossel, propriétaire du Soir, de Sudpresse et de plusieurs journaux français (dont la Voix du Nord), avait déjà cherché à racheter RTL Belgique en 2020. Au contraire, ses parts minoritaires avaient été reprises par le groupe. De toute évidence, ce dernier cherchait ainsi à se donner toute latitude pour fixer le cap futur.


Lokales, Politik, Wirtschaft, RTL Radio, TV,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
RTL Belgique réintègre totalement le giron de RTL
Le géant européen des médias annonce ce mardi la reprise de 100% des actions de son entité belge, 30 ans après avoir cédé 34% de ses parts à Audiopresse SA, société commune aux groupes médias Rossel, IPM et Mediahuis.

Le groupe de télévision flamand SBS, DPG Media (propriétaire de VTM) et TF1 seraient également intéressés. On se souvient que l’arrivée de TF1 sur le marché belge avait provoqué une crise profonde au sein de RTL Belgique, la filiale multipliant les licenciements pour tenir le choc de la baisse annoncée de ses revenus publicitaires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après la crise, RTL Group cherche à rebondir
Malgré une baisse des bénéfices de 28% en 2020, le groupe luxembourgeois a dépassé les prévisions du mois de novembre pour son chiffre d'affaires global. Une lueur d'espoir qui pousse même l'entreprise à augmenter son dividende.
Lokales, Coronavirus, Covid-19, RTL Group, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le contrat Etat-RTL n'aura rien de secret
La justice a tranché : les députés pourront prendre connaissance de l'accord passé entre le gouvernement et le groupe média. Une victoire sur ce dossier qui ouvre bien plus de droits de contrôle des parlementaires sur tous les contrats passés par l'Etat.
Illustration, Medien, RTL, Radio, TV, Online, Presse  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
RTL Belgique réintègre totalement le giron de RTL
Le géant européen des médias annonce ce mardi la reprise de 100% des actions de son entité belge, 30 ans après avoir cédé 34% de ses parts à Audiopresse SA, société commune aux groupes médias Rossel, IPM et Mediahuis.
Lokales, Politik, Wirtschaft, RTL Radio, TV,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
RTL Group vend ses parts de BroadbandTV
Affaibli par la crise, le groupe médiatique basé à Luxembourg a annoncé se séparer d'actions pour un montant total de 102 millions d'euros. Une somme qui lui permettra de «se concentrer sur l'expansion des entreprises numériques européennes».
RTL Group,Neues RTL Gebäude,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
RTL Belgique conserve son statut luxembourgeois
La branche belge du groupe audiovisuel a finalement décidé de renoncer à rapatrier ses activités chez nos voisins. Conséquence: elle ne pourra pas bénéficier de l'aide promise par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Massive Einbrüche bei den Werbeeinnahmen sollen zu der Entlassungswelle bei RTL Belgium geführt haben.
RTL Belgique quitte le giron luxembourgeois
L'impact financier de la crise du covid-19 a poussé le CA de la chaîne privée à délaisser le Grand-Duché. Après pratiquement 15 ans d'exil, le groupe rejoint la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et espère pouvoir toucher des aides d'Etat.