Changer d'édition

Première explication de texte pour von der Leyen
International 2 min. 16.09.2019

Première explication de texte pour von der Leyen

European Commission President German Ursula von der Leyen gives a press conference to announce the names of the new European commissioners, on September 10, 2019 at the European Commission in Brussels. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Première explication de texte pour von der Leyen

European Commission President German Ursula von der Leyen gives a press conference to announce the names of the new European commissioners, on September 10, 2019 at the European Commission in Brussels. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
Photo: AFP
International 2 min. 16.09.2019

Première explication de texte pour von der Leyen

La présidente de la nouvelle Commission européenne a déploré, lundi, la controverse sur sa décision de créer des commissariats aux questions migratoires et à la protection du mode de vie européen.

(AFP) - La conservatrice allemande Ursula von der Leyen, qui prendra la succession de Jean-Claude Juncker le 1er novembre prochain essuie sa première tempête comme présidente de la Commission européenne. Le sujet: la désignation d'un commissaire aux «questions migratoires et à la protection du mode de vie européen». Une appellation et deux sujets qui font grincer les dents depuis la désignation de son équipe, le 10 septembre. 

Ce choix a suscité de vives critiques de la part de trois groupes politiques du Parlement européen, les sociaux-démocrates, les Verts et les libéraux-centristes de Renew Europe (REnouveler l'Europe. Tous l'ont invitée à venir s'expliquer le 19 septembre.


La nouvelle Commission européenne révélée
La présidente Ursula von der Leyen a présenté son équipe ce mardi midi. Les 26 membres de son équipe ont chacun hérité d'un portefeuille précis, au terme de négociations difficiles.

«Chère Ursula von der Leyen, préservons nos valeurs, soit en sortant la politique migratoire du portefeuille pour éviter les associations malheureuses, soit en ajustant le nom», lui a demandé lundi le chef du groupe Renew Europe, Dacian Ciolos. 

«Renew Europe est sérieux sur cet point: soit le portefeuille de Margaritis Schinas change de titre, soit il perd sa compétence en matière de migration. Sinon cela risque de compromettre l'approbation de la Commission européenne», a menacé le Belge Guy Verhofstadt, l'une des figures du groupe qu'il a présidé pendant dix ans.

Ce mode de vie est contesté par des adversaires de l'Europe  

Dans une tribune parue dans plusieurs journaux internationaux, Mme von der Leyen ne répond pas à ces demandes. Elle justifie même sa décision par la nécessité de défendre les valeurs de l'UE menacées par les adversaires de l'Europe. 

«Nous devons être fiers de notre mode de vie européen (...) et nous devons chercher constamment à le préserver, à le protéger et à l'améliorer», écrit l'ancienne ministre d'Angela Merkel. «Chaque jour ce mode de vie est contesté par des adversaires de l'Europe venant aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur de nos frontières», souligne-t-elle. 

 «Pour certains, le mode de vie est un terme connoté, politisé. Mais nous ne pouvons pas et nous ne devons pas nous laisser déposséder de nos expressions : elles font aussi partie de ce que nous sommes», soutient Ursula von der Leyen.

Difficile de dire si le grec Margaritis Schinas conservera le titre de commissaire européen à la «protection du mode de vie européen» tant le sujet fait polémique.
Difficile de dire si le grec Margaritis Schinas conservera le titre de commissaire européen à la «protection du mode de vie européen» tant le sujet fait polémique.
Photo: AFP

Sa famille politique, les conservateurs pro-européens du Parti Populaire Européen (PPE), la soutient. «La polémique lancée par certains au sujet du "mode de vie européen" me paraît particulièrement déplacée», s'est insurgé le chef du groupe du PPE au Parlement, l'Allemand Manfred Weber, dans une tribune lundi dans le quotidien français L'Opinion.

Schinas et Jourova

Le portefeuille à l'intitulé contesté a été confié au commissaire grec Margaritis Schinas, chargé dans sa lettre de mission de l'éducation, de l'intégration, de la migration, de l'asile et de la sécurité.

La défense des valeurs de l'UE, notamment les Droits de l'Homme, l'identité européenne et le dialogue intercommunautaire, a été confiée à la Tchèque Vera Jourova.


Sur le même sujet

Nicolas Schmit attend les autres commissaires
Si pour le futur commissaire européen à l'Emploi, «l'examen de passage» s'est bien déroulé au Parlement européen, d'autres prétendants pour de hautes fonctions auprès d'Ursula von der Leyen ont déjà été retoqués. Les candidats roumains et hongrois doivent ainsi être remplacés.
Von der Leyen sous pression
La nouvelle présidente de la Commission européenne était sous pression jeudi pour retirer l'intitulé controversé «protection du mode de vie européen» du portefeuille du commissaire chargé du dossier migration, face aux protestations de députés européens.
TOPSHOT - European Commission President German Ursula von der Leyen smiles as she gives a press conference to announce the names of the new European commissioners, on September 10, 2019 at the European Commission in Brussels. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
Nicolas Schmit hérite de l'Emploi
Ursula von der Leyen, désignée à la tête de la Commission européenne, a choisi l'ancien ministre du Travail (LSAP) comme commissaire européen pour l'Emploi.
Interview Arbeitsminister Nicolas Schmit, Luxembourg, 18 Janvier 2017. Chris Karaba
Nicolas Schmit certain d'être à la Commission
Le seul candidat luxembourgeois au poste de commissaire européen se veut confiant et assure qu'il sera nommé dans les prochaines semaines à la Commission européenne aux côtés d'Ursula von der Leyen.
13.6. IPO / Min du Travail / ITV Nicolas Schmit , Loi Compte-Epargnes Temps Foto:Guy Jallay
Von der Leyen présentera sa «vision» courant juillet
La ministre allemande, candidate des États membres pour prendre la tête de la Commission européenne, a déclaré mercredi qu'elle se donnait deux semaines pour dévoiler les grandes lignes souhaitées pour l'UE au cours des cinq prochaines années. Elle rencontrera ce jeudi Jean-Claude Juncker.
German Defence Minister Ursula von der Leyen speaks to journalists during the first plenary session of the newly elected European Assembly at the European Parliament on July 03, 2019 in Strasbourg, eastern France. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Le successeur de Juncker se trouve parmi eux
Dans le cadre des élections européennes, les représentants des six principaux groupes politiques du Parlement européen ont fourbi leurs armes mercredi dans un débat télévisé parfois mouvementé et retransmis dans les 28 pays. Tous espèrent devenir le futur président de la Commission.
(From L) Candidates for the upcoming the European Commission president elections Czech Jan Zahradil of Alliance of Conservatives and Reformists in Europe (ACRE), Spanish Nico Cue of European Left (EL), German Ska Keller of the European Green Party (EGP) Danish Margrethe Vestager of the Alliance of Liberals and Democrats for Europe (ALDE), Dutch Frans Timmermans of the Party of European Socialists (PES) and German Manfred Weber of European People�s Party (EPP) pose ahead of the Eurovision presidential debate at the European Parliament in Brussels, Belgium, on May 15, 2019. (Photo by Aris Oikonomou / AFP)