Changer d'édition

Poutine se prépare à rester (longtemps) au pouvoir
International 11.03.2020

Poutine se prépare à rester (longtemps) au pouvoir

L'ancien espion du KGB fait déjà les affaires de vendeurs de souvenirs. Et il entend encore écrire quelques pages de l'histoire russe.

Poutine se prépare à rester (longtemps) au pouvoir

L'ancien espion du KGB fait déjà les affaires de vendeurs de souvenirs. Et il entend encore écrire quelques pages de l'histoire russe.
Photo : AFP
International 11.03.2020

Poutine se prépare à rester (longtemps) au pouvoir

Sénateurs et députés russes ont adopté la réforme constitutionnelle. Le texte permettra à l'actuel président de pouvoir rester à la tête du pays jusqu'en 2036. Soit 37 ans après son arrivée au poste de président de la Fédération.

(AFP) - Les députés russes, mardi. Les sénateurs, mercredi. En Russie, l'adoption de la réforme constitutionnelle n'attend plus que le 22 avril 2020, et un «vote populaire» dont les contours sont encore flous. Avec ce texte, la météo politique de Vladimir Poutine est on ne peut plus dégagée. En effet, un amendement permet au politicien de «réinitialiser» son compteur de mandats présidentiels. De quoi lui donner le droit de se représenter en 2024, puis en 2030.

Vladimir Poutine avait pris tout le monde par surprise, en janvier dernier, en annonçant cette réforme constitutionnelle. Un changement vu comme un moyen pour le président de la Fédération de Russie de se laisser un maximum de portes ouvertes pour préserver son influence après 2024. Des mesures comme l'indexation des pensions sur l'inflation ou l'interdiction du mariage homosexuel font également partie des amendements votés par les parlementaires.

Les opposants au Kremlin ont déjà fait connaitre leur position sur cette réforme constitutionnelle taillée pour Poutine : niet!
Les opposants au Kremlin ont déjà fait connaitre leur position sur cette réforme constitutionnelle taillée pour Poutine : niet!
Photo : AFP

Les alliés politiques du Kremlin se sont réjouis de la perspective du maintien au pouvoir de M. Poutine. A 67 ans, l'homme est aux manettes du pays depuis 20 ans. Mais du côté des détracteurs du pouvoir, cette mesure prouve que M. Poutine a l'intention de rester indéfiniment à la tête de l'Etat. Et cela même s'il avait assuré le contraire par le passé. 

La figure de proue des opposants, Alexeï Navalny, a lui dénoncé une réforme qui permet à Poutine de briguer un mandat «comme si c'était la première fois». «Techniquement, ce qui se passe aujourd'hui est un putsch», a lâché son bras droit, Leonid Volkov.

Reste à savoir si cette adoption sera suivie de manifestations de protestation dans la capitale et le pays. En effet, crise sanitaire oblige, le maire de Moscou a déjà interdit dans sa ville tout rassemblement de plus de 5.000 personnes. De quoi faire tousser les détracteurs de Poutine, et sans incriminer le covid-19.


Sur le même sujet

Le hockey très politique de Vladimir Poutine
Echanges virils sur les patins et jeux d'influence dans les vestiaires: le président russe réunit dans des matches de hockey une partie de l'élite politico-économique russe et notamment certains des membres du gouvernement formé mardi.
Selon Vladimir Poutine, «la diplomatie du hockey rapproche les gens et permet de créer des relations de confiance»