Changer d'édition

Poutine s'offre une immunité à vie
International 23.12.2020 Cet article est archivé

Poutine s'offre une immunité à vie

Depuis 1999, Poutine a occupé les fonctions de président du gouvernement russe (1999-2000 et 2008-2012) et président de la fédération de Russie (1999 à 2000, de 2000 à 2008 et... depuis 2012).

Poutine s'offre une immunité à vie

Depuis 1999, Poutine a occupé les fonctions de président du gouvernement russe (1999-2000 et 2008-2012) et président de la fédération de Russie (1999 à 2000, de 2000 à 2008 et... depuis 2012).
Photo : AFP
International 23.12.2020 Cet article est archivé

Poutine s'offre une immunité à vie

Le chef du Kremlin a validé une loi qui offrira aux anciens présidents russes (dont lui-même) une immunité à vie, et non plus uniquement concernant les actes effectués dans l'exercice de leur fonctions gouvernementales.

(AFP) - C'est signé, c'est acté : en Russie, désormais un nouveau texte de loi précise qu'un ex-président du pays «ne peut être poursuivi pénalement ou administrativement». Il ne peut pas, par ailleurs, être arrêté par la police, subir un interrogatoire ou être perquisitionné. La précédente version du texte offrait déjà une immunité aux anciens présidents russes, mais précisait que cette dernière ne s'appliquait qu'aux actions effectuées pendant leur passage au pouvoir.


TOPSHOT - Russian President Vladimir Putin shows his passport to a member of a local electoral commission as he arrives to cast his ballot in a nationwide vote on constitutional reforms at a polling station in Moscow on July 1, 2020. (Photo by Alexei Druzhinin / SPUTNIK / AFP)
La Russie vote l'extension de l'ère Poutine
La Russie a adopté mercredi la vaste révision constitutionnelle autorisant Vladimir Poutine à se maintenir au Kremlin jusqu'en 2036, un référendum qualifié d'«énorme mensonge» par l'opposition qui y voit une manœuvre pour perpétuer sa mainmise sur le pays.

Cette nouvelle loi fait partie des amendements constitutionnels validés cet été lors d'un vote national qui a également donné au président Poutine la possibilité de rester au pouvoir... jusqu'en 2036.

Un ancien président russe peut toujours être privé de son immunité dans le cas d'accusations «de haute trahison ou d'autres crimes graves», confirmées par les Cours suprême et constitutionnelle, puis validées par les deux tiers des membres des Chambres basse et haute du Parlement. 

Rumeurs sur l'état de santé

Le nouveau texte indique aussi que les anciens présidents bénéficieront d'un siège à la Chambre haute du Parlement, ce qui leur offre également une immunité. Ces amendements, qui portent «sur les garanties d'un président de la Fédération russe n'exerçant plus ses fonctions, et les membres de sa famille», ne précisent néanmoins pas clairement que les proches d'ex-chefs d'Etat bénéficieront également d'une protection identique.

Le mois dernier, ces modifications avaient alimenté des rumeurs supposant un possible départ de Vladimir Poutine pour raisons de santé, des informations démenties par le Kremlin. 


Sur le même sujet

Le président russe, 68 ans, a signé lundi la loi lui permettant de se présenter pour deux nouveaux mandats présidentiels, ouvrant la voie à son maintien au Kremlin pour les quinze prochaines années.
Russian President Vladimir Putin and members of youth organizations attend a ceremony at the Monument to Minin and Pozharsky on Red Square on the National Unity Day in downtown Moscow on November 4, 2020. (Photo by Alexey NIKOLSKY / Sputnik / AFP)
Alors que l'affaire Navalny empoisonne les relations entre l'UE et la Russie, le Luxembourg entend se doter d'une nouvelle entité destinée à détecter des toxines mortelles. Une enveloppe de 667.000 euros destinée à l'acquisition de matériel est d'ores et déjà prévue.
This photo taken on February 6, 2020 shows a laboratory technician working on samples from people to be tested for the new coronavirus at "Fire Eye" laboratory in Wuhan in China's central Hubei province. - BGI Group, a genome sequencing company based in southern China, said it opened on February 5 a lab in Wuhan able to test up to 10,000 people per day for the virus. The official Chinese death toll from the coronavirus outbreak rose on February 7 to 636, with the government saying total infections had climbed past 30,000. (Photo by STR / AFP) / China OUT (Photo by STR/AFP via Getty Images)
Sénateurs et députés russes ont adopté la réforme constitutionnelle. Le texte permettra à l'actuel président de pouvoir rester à la tête du pays jusqu'en 2036. Soit 37 ans après son arrivée au poste de président de la Fédération.
Russia's President Vladimir Putin tours the stock company "Polyot", manufacturing parachute systems, during his working visit to Ivanovo, a town some 300 km outside Moscow, on March 6, 2020. (Photo by Alexey NIKOLSKY / Sputnik / AFP)