Changer d'édition

Plus de 44 millions de cas à travers le monde
International 2 min. 29.10.2020 Cet article est archivé

Plus de 44 millions de cas à travers le monde

Après l'annonce d'un reconfinement en France, la Belgique pourrait annoncer des mesures plus drastiques dans les prochains jours.

Plus de 44 millions de cas à travers le monde

Après l'annonce d'un reconfinement en France, la Belgique pourrait annoncer des mesures plus drastiques dans les prochains jours.
Photo: AFP
International 2 min. 29.10.2020 Cet article est archivé

Plus de 44 millions de cas à travers le monde

Le virus continue de faire des ravages. Face à la recrudescence des cas de contamination, certains pays d'Europe prennent des mesures.

(AFP) - Le covid-19 poursuit sa course. Depuis le début de la pandémie et selon le dernier bilan de l'AFP établi ce mercredi, le virus a fait au moins 1.168.750 morts dans le monde. Au total, plus de 44.056.470 cas d'infections ont été officiellement diagnostiqués. 

Les États-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts, avec 227.673 décès, que de cas. Suit le Brésil avec 158.456 morts et l'Inde avec 120.010 morts. Le Mexique a quant à lui franchi mercredi la barre des 90.000 morts et l'Argentine celle des 30.000 décès. 


Un pic à 1.400 infections attendu pour la mi-novembre
Les prévisions des experts du Research Luxembourg, présentées lundi, ne font pas état d'une amélioration de la situation sanitaire dans les prochains jours. La hausse observée devrait se poursuivre...

En Europe, les pays renforcent les mesures sanitaires en place pour lutter contre la propagation du virus. Le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi le retour du confinement sur tout le territoire national «à partir de vendredi» et jusqu'au 1er décembre, a minima. Un confinement qui se veut néanmoins plus souple que celui instauré au printemps. «les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités», a toutefois précisé le président. Le pays risque selon lui «au moins 400.000 morts supplémentaires» d'ici à quelques mois si rien n'est fait. 

Dès lundi, l'Allemagne va fermer pour un mois les restaurants ainsi que les installations sportives et culturelles, a annoncé mercredi la chancelière Angela Merkel. Le gouvernement a mis au point un nouveau programme d'aides d'urgence pouvant aller jusqu'à 10 milliards d'euros afin de soutenir les secteurs de l'économie affectés par le durcissement des restrictions. Les responsables politiques espèrent encore sauver les fêtes de fin d'année bien que la plupart des marchés de Noël, si chers aux Allemands, aient été annulés en raison de la pandémie. 


A sign reading "Please keep your distance. Thank you." is seen at the weekly market in Berlin Kreuzberg on October 20, 2020 in Berlin. - The Berlin Senate has tightened the corona requirements in view of the rising number of infections. The state government decided to make masks compulsory for markets and ten busy streets in the capital, as the Senate announced after the session. It also made the "urgent recommendation" to wear a mask in public places where the minimum distance of 1.5 metres cannot be maintained. (Photo by STEFANIE LOOS / AFP)
La situation jugée «très grave» en Allemagne
Le regain de l'épidémie de covid-19 frappe aussi bien le Luxembourg que ses voisins. Autant en République fédérale où l'Institut Robert Koch se veut alarmiste, qu'en Belgique où l'ancienne Première ministre Sophie Wilmès a été admise dans une unité de soins intensifs.

La Belgique, devenue le pays du monde où le coronavirus circule le plus intensément lors de la deuxième vague, comptait mercredi 5.554 malades hospitalisés, très près du pic enregistré le 6 avril (5.759), selon les données de l'institut belge de santé publique Sciensano. Une nouvelle réunion de crise a été convoquée vendredi. «Des mesures plus drastiques s'imposeront peut-être dans les prochains jours», a admis le Premier ministre belge Alexander De Croo. 

Depuis une dizaine de jours, l'Irlande a elle aussi reconfiné sa  population dans l'espoir de «célébrer Noël correctement».

Plus au Sud, en Espagne, cinq régions espagnoles supplémentaires, dont Madrid, vont boucler leur territoire avant le long week-end de la Toussaint, au cours duquel les familles vont traditionnellement se recueillir sur les tombes de leurs proches. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Union européenne a décidé de consacrer 100 millions d'euros à l'achat de ces dépistages antigéniques. L'idée étant ensuite de les mettre à disposition des Etats membres fragilisés par la nouvelle vague de covid-19.
A boy undergoes a swab test for Covid-19 (novel coronavirus) at a drive-through testing site on October 26, 2020 in Zagreb, Croatia. (Photo by DENIS LOVROVIC / AFP)
Le regain de l'épidémie de covid-19 frappe aussi bien le Luxembourg que ses voisins. Autant en République fédérale où l'Institut Robert Koch se veut alarmiste, qu'en Belgique où l'ancienne Première ministre Sophie Wilmès a été admise dans une unité de soins intensifs.
A sign reading "Please keep your distance. Thank you." is seen at the weekly market in Berlin Kreuzberg on October 20, 2020 in Berlin. - The Berlin Senate has tightened the corona requirements in view of the rising number of infections. The state government decided to make masks compulsory for markets and ten busy streets in the capital, as the Senate announced after the session. It also made the "urgent recommendation" to wear a mask in public places where the minimum distance of 1.5 metres cannot be maintained. (Photo by STEFANIE LOOS / AFP)
A partir de la nuit de mercredi à jeudi, l'ensemble de la population de l'île sera à nouveau confinée. C'est ce qu'a annoncé lundi le Premier ministre Micheal Martin. Les restrictions se durcissent d'ailleurs de jour en jour en Europe pour tenter de freiner la pandémie.
Pedestrians wearing PPE (personal protective equipment), of a face mask or covering as a precautionary measure against spreading COVID-19, in Dublin on October 19, 2020, amid reports that further lockdown restrictions could be imposed to help mitigate the spread of the novel coronavirus. - Ireland will crank up coronavirus restrictions, prime minister Micheal Martin said last week, announcing a raft of new curbs along the border with the British province of Northern Ireland. (Photo by PAUL FAITH / AFP)
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'agence européenne en charge des maladies infectieuses ont toutes deux exhorté gouvernements et populations à tout faire pour éradiquer le nouveau coronavirus, au moment où le monde a franchi le seuil des 20 millions de personnes contaminées.
People wearing a protective face mask visit a gallery of the Louvre museum, in Paris on August 6, 2020. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)