Changer d'édition

Philippe, roi confiné et solidaire
International 3 min. 01.04.2020

Philippe, roi confiné et solidaire

Le roi Philippe, ici en visite au Luxembourg, limite désormais ses déplacements.

Philippe, roi confiné et solidaire

Le roi Philippe, ici en visite au Luxembourg, limite désormais ses déplacements.
Photo: Guy Wolff
International 3 min. 01.04.2020

Philippe, roi confiné et solidaire

Le souverain belge observe les règles du confinement. Son rôle s’inscrit dans un vaste maillage de solidarité.

De notre correspondant Max Helleff (Bruxelles) - La photo serait banale si elle ne mettait en scène un souverain. On y voit Philippe devant une cheminée ouvragée, absorbé par l’écran d’un ordinateur portable. Le message est on ne peut plus clair: comme tous les Belges, le roi se plie au confinement. Ni voyage exotique, ni promenade dans les serres de Laeken, il se tient à l’intérieur de son palais, veillant à observer les règles mises en place pour vaincre le coronavirus.

«La meilleure chose qu’il puisse faire, c’est de montrer l’exemple, d’être créatif dans la manière d’apporter son soutien», explique le porte-parole du palais dans les colonnes du Soir. Et le communicant d’assurer que, depuis deux semaines, Philippe et son épouse Mathilde «s’en tiennent strictement aux mesures décrétées par les autorités. Les souverains limitent leurs déplacements, veillent à la distanciation sociale, mais «ils continuent à travailler, entretenant un contact étroit avec les autorités, les prestataires de soins, les experts et les personnes les plus touchées».

Cet exemple peut être précieux. Mardi, la mort d’une jeune Gantoise de 12 ans a profondément choqué la population, qui s’est rendu compte que le covid-19 frappe toutes les classes d’âge. La jeune fille n’était plus allée à l’école depuis le 13 mars, date à laquelle les établissements scolaires ont été fermés. Elle était jusqu’il y a quelques jours en bonne santé.

C'est au bord des larmes qu’Emmanuel André, le porte-parole du comité interfédéral covid-19, a annoncé ce décès sur les chaînes de télévision. «Nous allons passer à travers cette épreuve – qui a fait jusqu’ici 825 morts  et 4.995 hospitalisations   - de manière solidaire», a-t-il commenté.

Un drapeau blanc en hommage

Le roi et son entourage ont précisément multiplié les initiatives ces derniers jours pour encourager cette solidarité. Un drapeau blanc a été hissé sur le palais de Bruxelles le 23 mars, en hommage au personnel médical. Les souverains se sont ainsi joints aux applaudissements que de nombreux Belges adressent à leurs soignants, chaque jour à 20 heures. Quant à la reine Mathilde, elle consacre une partie de son temps à la lecture à voix haute, afin d’encourager les jeunes à lire pendant le confinement.

Du reste, les activités royales et les voyages à l’étranger ont été reportés. La traditionnelle réunion du lundi midi à laquelle assistent les dignitaires de la Cour se tient par visioconférence. Des dispenses ont été accordées au personnel, quoique toujours mobilisable. Seul chamboulement notable pour le commun des mortels: la garde d’honneur devant le palais de Bruxelles n’est plus opérationnelle... Bref, ici comme ailleurs, des mesures sont prises pour traverser la crise sans que le travail ne soit mis à l’arrêt.

Ce dispositif permet au roi de se concentrer sur l’épidémie de covid-19 et d’apporter son soutien à ceux qui gèrent la crise: les scientifiques, les médecins, les patrons des grandes entreprises «essentielles» à l’économie du pays. «Et il a aussi profité de ses relations pour donner un coup de pouce à la fourniture de matériel médical à notre pays: il est intervenu auprès de Jack Ma, patron d’Alibaba, pour faciliter les premières livraisons de masques» qui faisaient jusque-là cruellement défaut, explique encore Le Soir.

Quant aux enfants du couple royal, ils ont plusieurs fois été mis à contribution pour s’entretenir par téléphone avec des seniors et participer à leur manière au sentiment d’union nationale qu’a parfois réveillé la pandémie. Laquelle pourrait aussi rendre demain au roi un rôle de ciment de la nation.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.