Changer d'édition

Pétition contre Cattenom: 7.000 signatures en dix jours
International 03.04.2016 Cet article est archivé

Pétition contre Cattenom: 7.000 signatures en dix jours

Le rapport alarmant d'un expert en sécurité nucléaire a ravivé les peurs.

Pétition contre Cattenom: 7.000 signatures en dix jours

Le rapport alarmant d'un expert en sécurité nucléaire a ravivé les peurs.
International 03.04.2016 Cet article est archivé

Pétition contre Cattenom: 7.000 signatures en dix jours

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La centrale nucléaire suscite toujours plus d'inquiétudes et une pétition a été lancée par Marc Schmit pour réclamer des mesures fermes de la part du gouvernement.

(stb/AF) - La pétition 621 a été lancée le 22 mars. Elle demande à ce que de sérieuses mesures soient prises concernant la centrale nucléaire de Cattenom. En une dizaine de jours, la pétition a déjà reçu 7.000 signatures.

Elle a donc dépassé les 4.500 nécessaires pour être entendue à la Chambre des députés.

Marc Schmit, qui est à l'origine de cette pétition, estime que la centrale étant située très près de la frontière luxembourgeoise pourrait rayer, en cas de catastrophe nucléaire, le Grand-Duché de la carte.

"Il y a continuellement des incidents à Cattenom, en plus de tout cela il y a un manque de transparence dans la communication concernant cette centrale", dénonce Marc Schmit.

Le rapport publié par l'expert allemand en sécurité nucléaire Manfred Mertins a ravivé les peurs. Selon lui, la centrale de Cattenom n'est pas conforme aux standards de sécurité. En tout cas, si cette centrale était en Allemagne, elle aurait été fermée depuis longtemps, pour le professeur Mertins.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet