Changer d'édition

Pas de trains français au Luxembourg: Comment ça se passe sur les rails pour les voyageurs mardi soir?

Pas de trains français au Luxembourg: Comment ça se passe sur les rails pour les voyageurs mardi soir?

Archives LW/Lex Kleren
International 3 min. 21.02.2017

Pas de trains français au Luxembourg: Comment ça se passe sur les rails pour les voyageurs mardi soir?

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Tant que les circonstances de l'accident ne sont pas connues, les cheminots français refusent de conduire au Luxembourg. Après une reprise difficile ce mardi matin, la SNCF annonce davantage de cars de substitution dès ce mardi soir.

(AF) - La reprise de la circulation ferroviaire entre le Luxembourg et la France n'a pas été simple, ce mardi matin. Tant que les circonstances de l'accident ne sont pas connues, les cheminots français refusent de conduire au Luxembourg.

«Les organisations syndicales se sont prononcées contre une reprise de la circulation vers et depuis le Luxembourg», rapporte Didier Wallerich, directeur des affaires publiques et de la communication externe à la SNCF.

La remise en route du trafic des trains entre le Luxembourg et la France s'est donc montrée bien compliquée. Seuls les CFL assurent donc la liaison Thionville-Luxembourg. C'est pour cette raison que les voyageurs venant de Metz ou de Nancy devaient changer de train à Thionville ce mardi matin. La circulation des TGV est assurée côté français également.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec les instances représentatives du personnel», poursuit Didier Wallerich: les organisations syndicales et le CHSCT, comité d'hygiène, santé et sécurité au travail.

Dès mardi soir, assure Didier Wallerich, des cars supplémentaires assureront le bon acheminement des voyageurs:

Le trafic ferroviaire reste restreint. Les horaires et contraintes de circulation sont précisés sur les sites internet du TER Lorraine (SNCF) et des CFL. Voici les horaires prévus:

Un train sur quatre ce mardi matin

«Environ 25% des trains circulaient ce matin. Nous prévoyons plus de bus dès demain», a-t-il ajouté, afin de s'adapter à la demande.

Du côté des CFL, la capacité de circulation est à son maximum, indique Mike van Kauvenbergh, du service communication. «La collaboration avec la SNCF reste très bonne», a-t-il indiqué. Il estime la circulation des trains à 35% de la normale environ. La circulation ne reviendra pas à la normale tant que les cheminots français refusent de passer la frontière. «Il faut attendre les résultats de l'enquête sur l'accident et voir comment les syndicats de cheminots vont réagir.»

Pour l'instant, les causes de la collision ferroviaire survenue mardi 14 février restent un mystère. La collision entre un train de voyageurs en provenance du Luxembourg et un train de marchandises qui venait de France, près de la gare de triage de Bettembourg, n'a toujours pas d'explication. Les travaux de déblaiement des deux trains encastrés auront duré près d'une semaine.

La seconde boîte noire du train de voyageurs, retrouvée lundi, devrait apporter des informations déterminantes pour l'enquête. Si toutefois ses données sont exploitables.

Des trains bondés entre Thionville et Luxembourg

«Je me suis informé via Twitter de la circulation des trains ce matin pour me rendre à mon travail à Luxembourg depuis Thionville», explique Dominique, collègue et usager régulier du TER.

«Les CFL annonçaient que les trains de 7h33 et 8h03 circulaient. J'ai vu sur Twitter que le 7h33 était bondé, je suis donc arrivé en avance pour prendre le 8h03 qui était bondé aussi. C'était un train des CFL qui n'avait que trois voitures au lieu de six habituellement. Tout l'espace était occupé, il y avait beaucoup de monde debout. A l'arrivée, les CFL se sont excusés pour les désagréments du voyage.»

Retrouvez tous nos articles sur l'accident de train de Bettembourg et ses conséquences dans notre dossier spécial.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au moins un mort dans une collision frontale entre deux trains
Près de Bettembourg, mardi matin vers 8h45, un train de marchandises en provenance de France a percuté de plein fouet un train de voyageurs qui venait de Luxembourg. Une personne est décédée, deux autres ont été blessées, une quatrième est recherchée.
Zugunglück Dudelange,Foto:Gerry Huberty