Changer d'édition

Orpea nomme un nouveau directeur général
International 2 min. 02.05.2022 Cet article est archivé
A partir du 1er juillet

Orpea nomme un nouveau directeur général

L'ancien directeur général du groupe d'Ehpad, Yves Le Masne, avait été démis de ses fonctions fin janvier.
A partir du 1er juillet

Orpea nomme un nouveau directeur général

L'ancien directeur général du groupe d'Ehpad, Yves Le Masne, avait été démis de ses fonctions fin janvier.
Photo: AFP
International 2 min. 02.05.2022 Cet article est archivé
A partir du 1er juillet

Orpea nomme un nouveau directeur général

Le groupe d'Ephad privé Orpea annonce ce lundi que Laurent Guillot deviendra directeur général le 1er juillet, un changement de poste qui intervient après la publication du livre enquête «Les Fossoyeurs» en janvier.

(AFP) - Le groupe d'Ehpad privés Orpea, dans la tourmente depuis la sortie d'un livre enquête, a annoncé lundi la nomination d'un nouveau directeur général, issu du secteur de l'industrie, pour mener la transformation du groupe.


Angesichts gravierender Vorwürfe gegen den Konzern Orpea hat die französische Regierung zwei Untersuchungsverfahren eingeleitet.
Orpea compte toujours ouvrir une maison de repos à Merl
Malgré l'immense scandale qui touche actuellement le groupe privé français, celui-ci compte toujours sur l'ouverture d'une structure au Luxembourg.

Laurent Guillot, qui a effectué l'essentiel de sa carrière chez le fabricant de matériaux de construction Saint-Gobain, deviendra directeur général d'Orpea le 1er juillet.

«Agé de 52 ans, manager expérimenté, il sera notamment chargé d'élaborer et de mettre en œuvre le plan d'amélioration et de transformation destiné à construire le nouvel Orpea», précise un communiqué du groupe actuellement présent dans 23 pays et qui gère plus de 350 établissements pour personnes âgées dépendantes en France.

De graves dysfonctionnements révélés

L'ancien directeur général du groupe d'Ehpad, Yves Le Masne, avait été démis de ses fonctions fin janvier, après la publication du livre enquête «Les Fossoyeurs», du journaliste Victor Castanet. Il dénonçait une maltraitance des résidents, un usage abusif des fonds publics, des manquements en matière sociale et des conflits d'intérêt.

Philippe Charrier, président non exécutif du conseil d'administration d'Orpea, était alors devenu président directeur-général du groupe. Il continuera d'assurer la présidence du groupe à partir du 1er juillet.


(FILES) This file photo taken on February 10, 2022 shows the logo of an Orpea retirement home, which reads as "Orpea, Life goes on with us" in Reze outside Nantes, western France. - The state is filing a complaint against the Orpea group of private nursing homes and will demand the reimbursement of public funds presumed to have been diverted from their intended purpose, the minister in charge of autonomy, Brigitte Bourguignon, announced on March 26, 2022 on France Inter, the day after the government received reports from administrative inspectorates. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
L'Etat français demande la restitution de ses dotations
L'Etat dépose plainte contre le groupe d'Ehpad privés Orpea et lui demande le remboursement de dotations publiques: les annonces du gouvernement samedi font suite à un rapport d'inspection sévère, qui ne sera toutefois pas rendu public.

Après la publication du livre enquête, le gouvernement avait commandé un rapport aux inspections générales des finances (IGF) et des affaires sociales (Igas). Publié début avril, il a pointé de graves dysfonctionnements.

De son côté, Orpea avait mandaté en février les cabinets indépendants Grant Thornton et Alvarez & Marsal. Leur rapport intermédiaire, rendu public fin avril, a également constaté des dysfonctionnements.

Une plateforme d'écoute pour les familles

Le conseil d'administration d'Orpea avait alors demandé à la direction générale de lui proposer, dans «les meilleurs délais», «un plan ambitieux d'amélioration et de transformation».

Orpea a déjà mis en œuvre «des premières mesures correctrices, comme la mise en place d'une plateforme d'écoute des familles et d'un dispositif de médiation», assure le groupe dans son communiqué publié lundi.

A la Bourse de Paris, le titre d'Orpea reculait de 2,73% à 33,15 euros, lundi vers 11h00. Il a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année.


Sur le même sujet

Dans un communiqué ce lundi, le syndicat se prononce fermement contre l'implantation du groupe Orpea au Grand-Duché. Le géant français des maisons de retraite est accusé de manquements graves dans la prise en charge de ses résidents.
(FILES) This file photo taken on February 10, 2022 shows the logo of an Orpea retirement home which reads as "Orpea, Life goes on with us", in Nantes, western France. - A preliminary investigation into "insider trading" has been opened to examine the resale of shares by the former CEO of the Orpea group before the publication of a scandalous book on abuse in retirement homes, the national financial prosecutor's office said on February 14, 2022. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Au cœur d'un scandale l'accusant de maltraitances dans ses structures en France, le groupe Orpea envisage de s'implanter prochainement au Luxembourg. Mais pour l'heure, aucune autorisation n'a été signée, rappelle Corinne Cahen.
(FILES)In this file photo taken on July 5, 2018 an elderly resident sits in her bedroom in an establishment of accommodation for dependent elderly (EHPAD) in Paris. - Orpea's chief executive Yves Le Masne has been dismissed from his position on January 30, 2022, the group announced in a statement. The group had been in turmoil since days after the revelations of a book evoking dysfunctions in private Ehpad. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)