Changer d'édition

Onze morts dans deux fusillades à Hanau
International 9 3 min. 20.02.2020

Onze morts dans deux fusillades à Hanau

Une première fusillade a visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville. Une seconde s'est produite à l'Arena Bar.

Onze morts dans deux fusillades à Hanau

Une première fusillade a visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville. Une seconde s'est produite à l'Arena Bar.
Photo: AFP
International 9 3 min. 20.02.2020

Onze morts dans deux fusillades à Hanau

Onze personnes ont été tuées mercredi soir à Hanau, à l'Est de Francfort, rapportent les médias allemands. Il y a eu deux fusillades devant deux bars à chicha. L'auteur présumé a ensuite été retrouvé mort à son domicile.

(MF) - Ces fusillades ont visé des bars à chicha et fait également plusieurs blessés graves, selon des médias locaux. Une personne grièvement blessée a succombé jeudi matin, portant le bilan de ces fusillades à 10 tués. La personne soupçonnée d'être l'auteur de la tuerie, a également été retrouvée morte quelques heures plus tard, aux côtés d'un autre corps non identifié. 

«L'auteur présumé a été trouvé sans vie à son domicile à Hanau. Les forces d'intervention spéciale de la police y ont de plus découvert un autre corps. L'enquête se poursuit. Actuellement il n'y a pas d'indication selon laquelle il y aurait d'autres auteurs», a écrit sur Twitter la police du sud-est du Land de Hesse, où se trouve Hanau. 

Les enquêteurs ont également retrouvé sa voiture qui contenait des munitions et chargeurs, a précisé la presse locale, ajoutant que le suspect était muni d'un permis de chasse et serait allemand. Un important dispositif policier avait été déployé après les fusillades à Hanau, ville située à une vingtaine de kilomètres de Francfort. 

Un journaliste de l'AFP sur place a vu une trentaine de voitures de police partir du commissariat de Hanau et, selon des témoins, des policiers lourdement armés ont été déployés dans la ville. 

Le «Choc»

Une première fusillade a visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville d'environ 90.000 habitants. Selon la police, au moins une personne a été grièvement blessée sur ce premier site vers 22 heures. Des témoins, cités par des médias locaux, ont rapporté avoir entendu une dizaine de coups de feu. L'auteur présumé a ensuite quitté en voiture ce premier site en direction de la Kurt-Schumacher Platz, dans le quartier de Kesselstadt, selon la police. 

Une seconde fusillade s'est alors produite, qui a fait «au moins cinq blessés graves» d'après le bilan initial des autorités. Selon les médias locaux, trois personnes ont été tuées devant le premier bar à chicha et cinq devant le deuxième, L'Arena Bar. 

Le tireur aurait sonné à la porte du deuxième bar et tiré sur des personnes présentes dans la zone fumeur, tuant cinq personnes dont une femme, selon des informations de Bild, ajoutant que des victimes sont d'origine kurde. 

Le mobile reste à déterminer

Le mobile de ces attaques n'est pas encore connu, a précisé un porte-parole de la police. L'Allemagne a été ciblée ces dernières années par plusieurs attaques jihadistes, dont une avait fait 12 victimes dans le cœur de Berlin en décembre 2016. 

Mais c'est la menace d'un terrorisme d'extrême droite qui inquiète le plus les autorités allemandes, depuis notamment le meurtre d'un élu allemand pro-migrants, membre du parti de la chancelière Angela Merkel, en juin dernier.

Vendredi, 12 membres d'un groupuscule d'extrême droite ont été arrêtés dans le cadre d'une vaste enquête antiterroriste. Ils sont soupçonnés d'avoir planifié des attaques de grande ampleur contre des mosquées sur le modèle de l'auteur de l'attaque de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui en mars 2019 avait tué 51 personnes dans deux mosquées en se filmant en direct. Ils ont été placés en détention. 


Sur le même sujet

Il percute plusieurs voitures avec un camion à Limburg
Un homme au volant d'un camion volé a percuté plusieurs voitures lundi soir à Limburg, dans l'ouest de l'Allemagne, faisant une dizaine de blessés avant d'être arrêté, un acte aux motivations encore obscures mais pour lequel la police n'a exclu aucune piste.
Picture shows the scene where a truck crashed in to cars stopped at a red light in Limburg, western Germany on October 7, 2019. (Photo by Sascha Ditscher / dpa / AFP) / Germany OUT