Changer d'édition

Novavax entre dans la danse vaccinale
International 04.08.2021
Lutte anti-covid

Novavax entre dans la danse vaccinale

Ce 5ème vaccin arrive alors que près de la moitié de la population européenne dispose déjà d'un schéma vaccinal complet.
Lutte anti-covid

Novavax entre dans la danse vaccinale

Ce 5ème vaccin arrive alors que près de la moitié de la population européenne dispose déjà d'un schéma vaccinal complet.
Photo : AFP
International 04.08.2021
Lutte anti-covid

Novavax entre dans la danse vaccinale

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le laboratoire américain pourrait bien être le cinquième autorisé à commercialiser son vaccin anti-covid en Europe. Dans l'attente de l'avis de l'Agence des médicaments, la commission européenne a précommandé 200 millions de doses.

(AFP) - Après Pfizer/BioNTech, Moderna, Johnson&Johnson et AstraZeneca, il faudra sans doute se familiariser avec un nouveau nom : Novavax. En effet, contrat a été conclu avec cette société pharmaceutique US pour «l'achat anticipé» de son vaccin anti-covid pour diffusion aux Etats membres européens. Ainsi, a expliqué la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, l'UE  «élargit son portefeuille de vaccins en y ajoutant cette formules à base de protéines, une plateforme qui s'avère prometteuse dans les essais cliniques».


31.07.2021, Bayern, Nürnberg: Aufgezogene Spritzen mit den Wirkstoffen von Johnson & Johnson (l) sowie Biontech/Pfizer liegen in zwei Schalen in einem temporären Impfzentrum am Freizeitpark "Nürnbärland". Am Samstag können sich Besucher, Schausteller und Personal des Parks gegen das Coronavirus ohne Termin immunisieren lassen. Foto: Daniel Karmann/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Europe paiera plus à Pfizer et Moderna
Les deux laboratoires pharmaceutiques ont augmenté le prix de leur vaccin contre le coronavirus dans le cadre d'un accord avec l'Union européenne. Une hausse loin d'être négligeable.

Avant cela, il faudra que l'Agence européenne des médicaments se prononce sur la possible mise sur le marché dudit vaccin. A charge pour l'EMA de déterminer si la composition est «sûre et efficace». Avec cet apport, la Commission européenne espère pouvoir garantir l'accès à un vaccin au 4e trimestre de 2021 et en 2022, a-t-elle informé ce mercredi.

Dans le cadre du contrat passé, les États membres pourront acheter jusqu'à 100 millions de doses du vaccin Novavax, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires en 2021, 2022 et 2023. Dans son communiqué, l'Europe informe que les gouvernements auront la possibilité de donner des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire ou les réorienter vers d'autres pays européens (le Portugal était demandeur il y a quelques jours encore). 

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission, n'a pas caché sa satisfaction de finaliser un accord avec «une entreprise qui teste déjà avec succès son vaccin contre les variants». Sachant que le contrat arrive alors que la Commission est en passe d'atteindre l'objectif de 70% de citoyens totalement vaccinés d'ici à la fin de l'été (50% actuellement). Au Luxembourg, 353.900 personnes ont reçu, elles aussi, le nombre de doses préconisées. 


Sur le même sujet

A compter du 2 août, tout assuré à la CNS pourra aller en cabinet médical se faire injecter le sérum anti-covid. Le dispositif débutera chez quatre médecins avant de s'étendre plus largement.
An Israeli nurse injects a third dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine in Tel Aviv on July 30, 2021, as Israel launches its campaign to give booster shots to people aged over 60. (Photo by Emmanuel DUNAND / AFP)
A compter du 9 août, la station du Large scale testing d'Howald sera entièrement dédiée aux tests salivaires. Une opération pilote destinée à tester l'acceptation de ce nouveau mode de prélèvement et préparer une éventuelle introduction de la méthode dans les écoles.
Pour répondre aux critiques sur la lenteur des campagnes d'injection du vaccin anti-covid19, la Commission a doublé vendredi ses commandes de doses Pfizer-BioNTech tandis que le Royaume-Uni valide à son tour le vaccin créé par Moderna.
A medical staff receives a dose of the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine on January 8, 2021 at the Cavale Blanche hospital in Brest, western France during a vaccination operation of the medical staff against the Covid-19 disease. (Photo by Fred TANNEAU / AFP)