Changer d'édition

Nouvelle vague de covid en Belgique
International 3 min. 05.10.2022
Pandémie

Nouvelle vague de covid en Belgique

La campagne de vaccination, commencée en juin, est un succès en Flandre où les plus de 80 ans sont concernés en priorité.
Pandémie

Nouvelle vague de covid en Belgique

La campagne de vaccination, commencée en juin, est un succès en Flandre où les plus de 80 ans sont concernés en priorité.
Photo: Shutterstock
International 3 min. 05.10.2022
Pandémie

Nouvelle vague de covid en Belgique

Max HELLEFF
Max HELLEFF
Tous les chiffres sont à la hausse, mais les autorités s’en remettent pour l’instant à la seule vaccination pour contenir l’épidémie.

Par Max HELLEFF (Bruxelles)

L’inflation et la crise énergétique l’avaient presque fait oublier. Mais, sans surprise, le coronavirus revient en force avec l’automne. Le nombre de contaminations au Covid-19 enregistrées et d’admissions à l’hôpital est en forte augmentation, selon l’Institut de santé publique Sciensano.

Quelques indications: 2.823 infections au coronavirus ont été enregistrées en moyenne quotidiennement entre le 24 et le 30 septembre (+26%); 23% des tests se sont avérés positifs;  le sous-variant Omicron BA.5 est largement majoritaire (92,3%).


«Elargir la protection contre les variants préoccupants»
Chef de division de la pharmacie et des médicaments, le Dr Anna Chioti revient sur les spécificités des nouveaux vaccins anti-covid et sur l’importance des campagnes de vaccination pour contrer le virus.

Les conséquences de la maladie vont en s’alourdissant également: les hospitalisations ont augmenté de 28% sur une base hebdomadaire et quatre personnes meurent chaque jour des suites du Covid (+42%). Depuis le début de l’épidémie en Belgique début 2020, 32.690 personnes sont décédées.

Il y a deux semaines, Sciensano avait indiqué que, selon les modèles scientifiques, une nouvelle vague de Covid-19 pouvait être attendue pour la mi-octobre. Lundi, le virologue Steven Van Gucht a confirmé ces prévisions.

 «La Belgique en est encore à un stade précoce de sa vague là où des pays comme la France, l’Allemagne ou l’Angleterre l’ont entamée depuis plusieurs jours», explique pour sa part le microbiologiste Emmanuel André. «Comme cela a été modélisé par nos biostatisticiens, on s’attend maintenant à ce que ces contaminations, et dans une moindre mesure ces hospitalisations, continuent à augmenter pour atteindre un pic entre fin octobre et début novembre».

«On n’est plus dans les scénarios catastrophes»

Toutefois, le scientifique rassure: «Bien sûr, on n’est plus dans les scénarios catastrophes des épisodes précédents puisque la population a acquis une certaine immunité grâce aux campagnes de vaccination successives et aux infections, notamment par le variant omicron dont on sait qu’il induit moins de risques d’hospitalisation. Mais, tout de même, l’ampleur de la vague qui arrive va dépendre d’autres facteurs dont on ne perçoit pas encore bien l’influence à ce stade.»


(FILES) In this file photo taken on January 07, 2022, the Moderna Covid-19 vaccine is prepared for administration ahead of a free distribution of over the counter rapid Covid-19 test kits to people receiving their vaccines or boosters at Union Station in Los Angeles, California. - Moderna said on August 26, 2022, it is suing rival vaccine makers Pfizer and BioNTech, alleging the partners infringed on its patents in developing their shot for Covid-19. "Moderna believes that Pfizer and BioNTech's Covid-19 vaccine Comirnaty infringes patents Moderna filed between 2010 and 2016 covering Moderna's foundational mRNA technology," it said in a statement. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
Report de la campagne de vaccination en Belgique
Face au peu d’engouement de la population, les autorités préfèrent attendre le nouveau vaccin contre le variant Omicron.

Reste à savoir si ce niveau d’immunité sera maintenu grâce à la seule vaccination. La campagne, commencée en juin, est un succès en Flandre où les plus de 80 ans sont concernés en priorité. En Wallonie, elle démarre plutôt bien. Bruxelles est à la traîne. A ce stade, 14% des Bruxellois de 65 à 74 ans ont reçu une quatrième dose – le  « second booster » - contre 31% en Wallonie et 60% en Flandre. Les 75-84 ans sont, eux, 24% à avoir reçu une quatrième dose à Bruxelles contre 33% en Wallonie et 74% en Flandre.

Les autorités insistent pour que les plus fragiles soient vaccinés au plus vite, et cela en raison de l’absence actuelle de mesures sanitaires. Le port du masque est devenu en effet l’exception; le télétravail a été réduit par les entreprises, même si elles y voient aujourd’hui une opportunité de diminuer leurs frais de chauffage et d’électricité; etc. Selon le virologue Steven Van Gucht, il n’y a pas d’urgence à les imposer à nouveau, quitte à revoir ce jugement dans deux à trois semaines. Ces propos laissent dubitatifs certains scientifiques qui craignent que ne s'ajoute à ce délai la propension des politiques à réagir parfois avec retard par crainte d’être impopulaires.

Les variants constituent bien sûr l’autre inconnue de cette nouvelle vague de coronavirus. Les scientifiques ont en ligne de mire le BA.2.3.20 dérivé du variant BA.2 présent aux Etats-Unis, mais pas encore en Belgique. Des cas de B.Q.1 dérivé de BA.5 ont en revanche été détectés dans le royaume.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les données actuelles publiées par les autorités de santé belges ne permettent toutefois pas de dire quel est le nombre de vaccinés parmi les nouveaux décès en lien avec le covid-19.
CENTREVILLE, VA - OCTOBER 19: Kaitlin North, 2nd grade teacher at Colin L. Powell Elementary School, helps a student read aloud a letter they wrote to the family of Colin Powell with their condolences after news of his passing due to COVID-19 complications was announced, on October 19, 2021 in Centreville, Virginia. Students and faculty at the school, which is named after the former Secretary of State, honored his legacy by lowering the school's flag to half-staff, watching a video of Powell and holding a moment of silence.   Kenny Holston/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Une troisième dose de vaccin à ARN messager sera bien administrée aux plus de 65 ans volontaires pour cette troisième injection anti-covid.
23.09.2021, Niedersachsen, Hannover: Eine Helferin legt in einer Impfkabine des Impfzentrums auf dem Messegelände eine Spritze mit Corona-Impfstoff in eine Schale. Das gemeinsame Impfzentrum von Stadt und Region Hannover auf dem Messegelände wird am 27.09.2021 nach rund acht Monaten seinen Betrieb einstellen. Foto: Moritz Frankenberg/dpa +++ dpa-Bildfunk +++