Changer d'édition

Nagasaki appelle à l'abandon de l'énergie nucléaire
International 14.03.2012 Cet article est archivé

Nagasaki appelle à l'abandon de l'énergie nucléaire

Le maire de Nagazaki, Tomihisa Taue

Nagasaki appelle à l'abandon de l'énergie nucléaire

Le maire de Nagazaki, Tomihisa Taue
Photo: AP
International 14.03.2012 Cet article est archivé

Nagasaki appelle à l'abandon de l'énergie nucléaire

La ville japonaise de Nagasaki a appelé mardi à l'abandon de l'énergie nucléaire, à l'occasion de l'anniversaire du bombardement atomique américain dont elle a été victime le 9 août 1945.

La ville japonaise de Nagasaki a appelé mardi à l'abandon de l'énergie nucléaire, à l'occasion de l'anniversaire du bombardement atomique américain dont elle a été victime le 9 août 1945.

Le maire, Tomihisa Taue, a déclaré que le Japon devait développer des énergies alternatives plus sûres comme le solaire, l'éolien et la biomasse, après la catastrophe survenue à la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, la plus grave depuis celle de Tchernobyl il y a 25 ans.

«En mars, nous avons été abasourdis par la gravité de l'accident à Fukushima Daiichi», a-t-il dit lors d'une cérémonie organisée près du point d'impact de la bombe atomique larguée par l'armée américaine à la fin de la guerre.

«En tant que peuple d'une nation qui a connu la déflagration nucléaire, nous devons continuer à exiger qu'il n'y ait +plus jamais de hibakusha!+», a ajouté M. Taue dans son discours, en utilisant le mot réservé aux victimes des radiations atomiques.

«Comment se fait-il que nous soyons une fois de plus menacés par la crainte des radiations ? Ne sommes-nous plus intimidés par la nature ? Sommes-nous devenus trop confiants dans le contrôle que nous exerçons en tant qu'êtres humains ?»

Un discours qui fait écho aux positions du Premier ministre

Le discours de M. Taue fait écho à celui du maire de Hiroshima, autre ville-martyre, et surtout aux positions antinucléaires adoptées récemment par le Premier ministre nippon de centre-gauche, Naoto Kan, également présent à Nagasaki.

«Nous sommes en train de reprendre à zéro la politique énergétique du pays», a dit M. Kan. «Je vais m'efforcer de réduire notre dépendance à l'énergie nucléaire pour créer une société qui ne dépendra pas du nucléaire.»

M. Taue a par ailleurs une nouvelle fois appelé tous les Etats détenteurs de l'arme atomique à y renoncer.