Changer d'édition

Moderna prête à commercialiser son vaccin
International 30.11.2020 Cet article est archivé

Moderna prête à commercialiser son vaccin

Selon Stéphane Bancel, le patron de Moderna, l'efficacité observée du vaccin était uniforme selon l'âge, le sexe et l'ethnicité.

Moderna prête à commercialiser son vaccin

Selon Stéphane Bancel, le patron de Moderna, l'efficacité observée du vaccin était uniforme selon l'âge, le sexe et l'ethnicité.
Photo: AFP
International 30.11.2020 Cet article est archivé

Moderna prête à commercialiser son vaccin

La société américaine a annoncé qu'elle déposerait lundi des demandes d'autorisations conditionnelles de son vaccin contre le covid-19 aux Etats-Unis et en Europe. Des résultats complets ont confirmé une haute efficacité, estimée à 94,1%.

(AFP) - La course au vaccin prend un nouvel élan. Après avoir présenté de nouveaux résultats très encourageants quant à l'efficacité de son candidat vaccin à base d'ARN messager contre le coronavirus, Moderna dépose ce lundi une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence auprès de l'Agence européenne du médicament (EMA) et de  l'agence de santé américaine (FDA).


Wirtschaft, Die Lage in der Luftfrachbranche. Boom nur ein Strohfeuer, LuxairCargo, Luxair, Cargo, Cargolux, Frachtflugzeug, Coronavirus, COVID 19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le vaccin anti-covid met au défi la logistique
Pour permettre d'apporter les doses de sérum à la population, ministère de la Santé et experts logistiques se concertent depuis des semaines pour trouver les meilleures solutions. Un challenge de taille en raison notamment de la gestion de la chaîne du froid.

En cas de feu vert, une distribution dans les jours suivants pourrait ainsi être envisagée. Pour rappel, le sérum permettrait ainsi de réduire de 94% les risques d'infections au covid-19. Soit une efficacité similaire à celui du vaccin de Pfizer/ BioNTech

Aucune forme grave de la maladie n'est en effet apparue parmi le groupe de participants vaccinés, contre 30 dans le groupe placebo. Le groupe a par ailleurs indiqué qu'aucun nouvel effet indésirable grave n'avait été observé chez les volontaires vaccinés, mais sans explicitement dire si des effets secondaires graves avaient été observés initialement. 

La date du 10 décembre

Le 16 novembre, elle avait annoncé que le vaccin était «généralement bien toléré» et n'avait suscité «aucune inquiétude importante de sécurité». Les réactions les plus fréquentes étaient sans gravité, comme une douleur autour du point d'injection du vaccin dans le bras, de la fatigue, des courbatures ou des maux de tête. Un participant de l'essai clinique est mort, mais il était dans le groupe placebo. 


La vaccination considérée comme «un geste civique»
Alors que les nouvelles mesures sanitaires doivent entrer en vigueur ce jeudi, Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé, revendique mardi l'ambition de faire descendre le nombre de nouvelles infections à «50 par jour». Et détaille le processus d'inoculation à venir du vaccin.

Moderna rapporte que l'efficacité observée de son vaccin était uniforme selon l'âge, le sexe et l'ethnicité. «Cette analyse primaire positive confirme la capacité de notre vaccin à prévenir le covid-19 avec une efficacité de 94,1% et, de façon importante, la capacité à prévenir la forme sévère du covid-19», a déclaré Stéphane Bancel, le patron de Moderna. 

A noter, le vaccin Pfizer/BioNTech est déjà en train d'être évalué par la FDA et pourrait être autorisé peu après le 10 décembre. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les experts de l'Agence américaine des médicaments (FDA) ont estimé dans un rapport publié mardi que le vaccin de Pfizer et BioNTech contre le covid-19 ne présentait pas de risque de sécurité empêchant son autorisation, qui pourrait intervenir d'ici la fin de la semaine.
A nurse prepares the a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine at the Northern General Hospital in Sheffield, Yorkshire on December 8, 2020. - Britain on December 8 hailed a turning point in the fight against the coronavirus pandemic, as it begins the biggest vaccination programme in the country's history with a new Covid-19 jab. (Photo by Andy Stenning / POOL / AFP)
Pour permettre d'apporter les doses de sérum à la population, ministère de la Santé et experts logistiques se concertent depuis des semaines pour trouver les meilleures solutions. Un challenge de taille en raison notamment de la gestion de la chaîne du froid.
Wirtschaft, Die Lage in der Luftfrachbranche. Boom nur ein Strohfeuer, LuxairCargo, Luxair, Cargo, Cargolux, Frachtflugzeug, Coronavirus, COVID 19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Moins d'un an pour élaborer un antidote au virus, contre dix ans en moyenne: les annonces d'efficacité de candidats vaccins contre le covid-19 se multiplient. Une prouesse scientifique permise notamment grâce à des financements très importants.
A flu vaccine is administered at a walk-up Covid-19 testing site, November 24, 2020, in San Fernando, California, just northeast of the city of Los Angeles. - California shattered the state's single-day COVID-19 record with over 20,500 new cases recorded on November 23 ahead of the Thanksgiving holiday. (Photo by Robyn Beck / AFP)
Alors que les nouvelles mesures sanitaires doivent entrer en vigueur ce jeudi, Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé, revendique mardi l'ambition de faire descendre le nombre de nouvelles infections à «50 par jour». Et détaille le processus d'inoculation à venir du vaccin.
A l'instar du Land de Rhénanie-Palatinat, le Luxembourg mettra sur pied des centres dédiés à l'inoculation du vaccin, confirme lundi Paulette Lenert, qui précise d'ailleurs être en attente du comité national d'éthique pour finaliser la méthode qui sera appliquée une fois les sérums livrés.