Changer d'édition

Matteo Renzi quitte le Parti démocrate italien
International 17.09.2019

Matteo Renzi quitte le Parti démocrate italien

Matteo Renzi, ici en compagnie de son homologue Xavier Bettel lors d'un sommet européen.

Matteo Renzi quitte le Parti démocrate italien

Matteo Renzi, ici en compagnie de son homologue Xavier Bettel lors d'un sommet européen.
Photo: REUTERS
International 17.09.2019

Matteo Renzi quitte le Parti démocrate italien

L'ex-Premier ministre italien a annoncé mardi qu'il abandonnait les rangs du PD, la principale formation de la gauche dans la péninsule. Il souhaite créer son propre mouvement.

(AFP) - Matteo Renzi continuera à soutenir le nouveau gouvernement de Giuseppe Conte, mais plus en tant que membre du Parti démocrate (PD). Celui qui fut président du Conseil des ministres de 2014 à 2016, l'a annoncé ce mardi. «Aujourd'hui, le PD est un ensemble de courants» politiques «et je crains qu'il ne sera pas en mesure de répondre seul aux agressions de Salvini et à la difficile cohabitation avec les 5 Étoiles», a-t-il justifié dans une interview à La Repubblica, un quotidien de gauche. 

Selon sa propre estimation, une trentaine d'élus, députés et sénateurs sur les quelque 160 que compte le PD au Parlement, devraient le suivre dans sa nouvelle aventure. 

La lutte contre la Ligue

«Je veux passer les prochains mois à combattre le "salvinisme" dans les rues, dans les écoles, dans les usines. Avoir renvoyé à la maison Salvini restera dans mon CV comme une des choses dont je suis le plus fier», a souligné Matteo Renzi.

Après la crise politique provoquée par le départ de Salvini de la majorité gouvernementale cet été, Matteo Renzi avait poussé en faveur d'une alliance entre le PD et le M5S (Mouvement 5 Étoiles) pour éviter un retour anticipé aux urnes. 


Sur le même sujet

L'Italie réclame plus de souplesse à l'Europe
Le chef du gouvernement italien estime qu'il faut «améliorer le pacte de stabilité» de l'Union européenne qui impose aux pays membres que leur déficit budgétaire ne dépasse pas les 3% du PIB et leur dette les 60% du PIB.
Italy's Prime Minister Giuseppe Conte (L) delivers a speech as Italy's Foreign Minister Luigi Di Maio looks on during the new government confidence vote on September 9, 2019 at the lower house of parliament in Rome. (Photo by Andreas SOLARO / AFP)
Le nouveau gouvernement Conte investi
Le chef du gouvernement italien a présenté mercredi les membres de son nouvel exécutif dans lequel l'eurodéputé pro-européen du Parti démocrate (PD, centre gauche) occupera le poste stratégique de ministre de l'Economie et des Finances.
Giuseppe Conte garde les commandes de l'Italie
Le Mouvement 5 Etoiles (antisystème) et le Parti démocrate (centre gauche) se sont entendus mercredi soir pour former un gouvernement. Un exécutif qui restera sous la houlette du Premier ministre sortant.
Italy�s outgoing Prime Minister Giuseppe Conte arrives to address the media following a meeting with the Italian president, after he was given a mandate to form a new government, on August 29, 2019 at the Quirinal presidential palace in Rome. - The anti-establishment Five Star Movement (M5S) and the centre-left Democratic Party (PD), once bitter foes, agreed on August 28 to govern in coalition following the collapse of Italy's populist government earlier this month. (Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP)