Changer d'édition

Brèves International 20.01.2022

(AFP) - Contrairement à ce qu'avait décrété le précédent gouvernement tchèque, la vaccination contre le covid-19 ne sera pas obligatoire dans ce pays, a annoncé mercredi le chef du nouvel exécutif Petr Fiala, à la sortie du conseil des ministres.

«Nous nous sommes mis d'accord sur le fait que personne ne sera obligé de se faire vacciner», a déclaré M. Fiala aux journalistes, tout en précisant que son gouvernement «ne voulait pas diviser davantage la société».

Le précédent gouvernement tchèque avait décidé en décembre de rendre la vaccination obligatoire à partir de mars pour toutes les personnes âgées de plus de 60 ans et pour certaines professions, dont le personnel médical, les policiers et les pompiers.

«Bien que la vaccination soit l'arme la plus efficace contre une forme grave de covid-19, nous ne contraindrons personne», a souligné le ministre de la santé Vlastimil Valek sur Twitter.

La République tchèque, un pays de 10 millions d'habitants, est actuellement confrontée à une nouvelle vague de l'épidémie, avec près de 30.000 nouveaux cas dépistés mardi. Selon le ministère de la santé, 63% de la population est vaccinée et environ 31% des Tchèques ont reçu une troisième dose de vaccin.