Changer d'édition

Macron et Le Pen s'affrontent durement, mais loyalement
International 2 min. 21.04.2022
Débat de l'entre-deux-tours

Macron et Le Pen s'affrontent durement, mais loyalement

Les deux adversaires Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont livré à un solide échange de coups.
Débat de l'entre-deux-tours

Macron et Le Pen s'affrontent durement, mais loyalement

Les deux adversaires Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont livré à un solide échange de coups.
Photo: AFP
International 2 min. 21.04.2022
Débat de l'entre-deux-tours

Macron et Le Pen s'affrontent durement, mais loyalement

Lors du débat télévisé d'entre-deux-tours entre les candidats à la présidentielle Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les échanges ont été rudes.

(BaL avec Françoise HANFF) Mercredi soir, la principale préoccupation d'Emmanuel Macron a été de faire le bilan de son quinquennat lors du débat télévisé avec Marine Le Pen. Pour son opposante du Rassemblement national, il s'agissait avant tout de faire mieux que lors du débat télévisé de 2017. Malheureusement, aucun des deux candidats n'a réussi à présenter une vision cohérente de l'avenir de la France.


Le Pen au pouvoir: quelles conséquences pour le Luxembourg?
Philippe Poirier s'est livré à un exercice de politique-fiction : quelles conséquences aurait, pour le Luxembourg, l'élection de Mme Le Pen le 24 avril ?

Le débat, qui a duré près de trois heures, a porté sur des sujets tels que la perte du pouvoir d'achat, la guerre en Ukraine, le rôle de la France dans l'Union européenne, la lutte contre le changement climatique, l'immigration et l'avenir de la sécurité sociale... A certains moments, la discussion a été tellement houleuse que les deux journalistes Gilles Bouleau et Léa Salamé, qui animaient le duel, ont à peine pu s'exprimer.

Marine Le Pen s'est efforcée d'être compatissante.
Marine Le Pen s'est efforcée d'être compatissante.
Photo: AFP

Le Pen s'est visiblement efforcée de paraître calme et sympathique, et de se présenter comme l'avocate des Français ordinaires. Macron, de son côté, a fait preuve d'une modestie inhabituelle en reconnaissant au début quelques erreurs et omissions, mais il est ensuite rapidement passé à l'attaque et a montré à sa concurrente, de manière conséquente et déterminée, les limites de ce qui était réalisable dans son programme. Le fait qu'il ait parfois donné l'impression d'être plus malin que les autres et d'être un maître d'école a sans doute joué en faveur de ses détracteurs, qui se sont vu confirmés dans leurs préjugés.


Diversification dans la gestion des ressources humaines du pays et revalorisation du travail de l'élu et des fonctionnaires publics apparaissent comme nécessaires pour répondre aux défis du pays, estime Philippe Poirier.
«Le comportement des électeurs de gauche sera déterminant»
Pour le politologue Philippe Poirier, le second tour de la présidentielle s'annonce plus compliqué qu'il y a cinq ans pour Emmanuel Macron.

Les émotions sont montées d'un cran lorsqu'il a été question de la proximité de Le Pen avec la Russie, et d'une éventuelle interdiction du voile dans l'espace public. Le débat a été en partie passionné, notamment de la part de Macron, qui a souvent coupé la parole à son adversaire. Il n'y a toutefois pas eu d'attaques personnelles et d'insultes, comme cela avait été le cas il y a cinq ans.

Les nombreux chiffres et détails techniques de cet échange ont sans doute ennuyé plus d'un spectateur. Mais la politique n'est pas un divertissement, les problèmes complexes ne peuvent pas être résolus avec des slogans rapides. La complexité du débat correspondait donc au niveau des défis actuels.

Emmanuel Macron pouvait parfois difficilement cacher son impatience.
Emmanuel Macron pouvait parfois difficilement cacher son impatience.
Photo: AFP

Selon un sondage réalisé à l'issue de l'émission, environ deux téléspectateurs sur trois ont estimé que la prestation de Macron était plus convaincante que celle de Le Pen. Comme par le passé, le duel télévisé ne fera guère changer d'avis les électeurs déjà décidés. Mais pour les 10 à 15% d'indécis, il pourrait faire pencher la balance.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Chronique de l’élection présidentielle en France
Macron et Le Pen auront besoin des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Qui est le mieux placé pour les joindre?
Election présidentielle française
Marine Le Pen a des chances de remporter le second tour le 24 avril. En tant que présidente, elle se rapprocherait de Poutine et ferait exploser l'UE.
French far-right party Rassemblement National's (RN) presidential candidate Marine Le Pen leads a meeting with her campaign staff members, after the final results of the first round of the Presidential election in Paris, on April 11, 2022. - French president and candidate for his reelection came first in the first round of voting with 27.85 percent and Le Pen came second with 23.15 percent. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Election présidentielle française
Les électeurs français du Grand-Duché ont majoritairement voté pour Emmanuel Macron, suivi ensuite par Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour.
French President and La Republique en Marche (LREM) party candidate for re-election Emmanuel Macron gestures prior to addressing sympathizers after the first results of the first round of France's presidential election at the Paris Expo Porte de Versailles Hall 6 in Paris, on April 10, 2022. - French President Emmanuel Macron leads far-right leader Marine Le Pen in the first round of France's elections on April 10, 2022 by a larger than expected margin, with the rivals now set to battle for the presidency in a run-off later this month, projections showed. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
L'agressivité et les insultes: ce sont les deux aspects marquants que retiennent les médias des pays voisins de ce duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ce débat, mercredi soir, qualifié d'«historique» par de nombreux médias, a été très suivi hors de France.
Certains médias hors de France voient Emmanuel Macron gagnant de ce duel.