Changer d'édition

Macron doit enfin lever le voile sur le déconfinement
International 2 min. 29.04.2021

Macron doit enfin lever le voile sur le déconfinement

Le gouvernement français espère que 20 millions de Français seront vaccinés à la mi-mai.

Macron doit enfin lever le voile sur le déconfinement

Le gouvernement français espère que 20 millions de Français seront vaccinés à la mi-mai.
Photo: AFP
International 2 min. 29.04.2021

Macron doit enfin lever le voile sur le déconfinement

Le président français précisera vendredi le calendrier de la levée des restrictions sanitaires dans l'Hexagone. Le Premier ministre, Jean Castex, a déjà indiqué que le couvre-feu serait levé à partir du 2 juin.

(AFP) Les Français vont-ils pouvoir retrouver le chemin des terrasses en mai ? Emmanuel Macron, président de la République, devrait faire connaître sa décision vendredi. Le Premier ministre, Jean Castex a d'ores et déjà annoncé lors d'une conférence de presse ce mercredi que la sortie serait «progressive à mesure que la campagne de vaccination se déploie».


La France devrait être déconfinée le 2 mai
A l'issue du conseil de défense, le gouvernement a confirmé son intention de lever progressivement les restrictions sanitaires. Malgré une décrue fragile de l'épidémie, l'exécutif mise sur l'accélération de la vaccination.

Alors que la France est soumise à un troisième confinement depuis le début du mois de mars, la levée des restrictions devrait donc se faire par étape. Le Premier ministre a ainsi indiqué que les restrictions de circulation seront levées dès le 3 mai et que le couvre-feu devrait prendre fin le 2 juin. Soit dans un peu plus d'un mois.

En revanche, le sort des restaurateurs et des lieux de culture reste pour l'instant inconnu. Ces derniers jours, le gouvernement a simplement évoqué une réouverture graduelle des commerces «non essentiels»

Jean Castex a expliqué que la situation épidémique continuait «de s'améliorer à un rythme régulier»: le nombre de cas quotidiens est passé en moyenne hebdomadaire de 38.000 cas au plus haut de cette troisième vague à 26.200 très précisément sur les sept derniers jours. 


La situation sanitaire s'améliore légèrement en Lorraine
Malgré un nombre de nouvelles contaminations élevé, le préfet de la Moselle notait en début de semaine «une nette amélioration» de la situation sanitaire. Pour contrer l'épidémie, les professionnels de santé misent sur la vaccination.

La semaine dernière, le préfet de la Moselle Laurent Thouvet s'était notamment félicité de la «nette amélioration» de la situation dans ce département, dont le nombre d'infections est parmi les plus élevé de France. De son côté Marie-Odile Saillard, directrice du CHR de Metz-Thionville, avait indiqué que «19 lits» réservés aux patients covid étaient «disponibles» sur les 195 du département limitrophe au Luxembourg. 

En parallèle, la campagne de vaccination en France avance «à un très bon rythme» selon le Premier ministre. «L'objectif d'atteindre les 15 millions de personnes primo-vaccinées d'ici la fin de cette semaine et les 20 millions à la mi-mai est tout à fait à notre portée», a-t-il souligné.  



Sur le même sujet

La France devrait être déconfinée le 2 mai
A l'issue du conseil de défense, le gouvernement a confirmé son intention de lever progressivement les restrictions sanitaires. Malgré une décrue fragile de l'épidémie, l'exécutif mise sur l'accélération de la vaccination.
La France envisage d'alléger ses restrictions en mai
Alors qu'un conseil de défense se tient ce matin, une source de l'AFP indique que la réouverture des terrasses, commerces non essentiels et musées semble se confirmer pour le mois prochain, avec des jauges réduites.
Macron place l'Hexagone sous traitement renforcé
A compter de samedi, l'ensemble du territoire métropolitain se verra appliquer les mesures sanitaires appliquées dans 19 départements où circule activement le virus. Couvre-feu à 19h, fermeture des écoles ou systématisation du télétravail figurent au menu.
French President Emmanuel Macron is seen on a TV screen as he speaks during a televised address, broadcasted by French TV channel France 2, on the new Covid-19 restrictions from the Elysee Palace in Paris on March 31, 2021. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)