Changer d'édition

Le Luxembourg fait don de 350.000 doses de vaccins
International 1 2 min. 06.07.2021
Lutte anticovid

Le Luxembourg fait don de 350.000 doses de vaccins

Le Honduras fait partie des pays assistés via le dispositif Covax.
Lutte anticovid

Le Luxembourg fait don de 350.000 doses de vaccins

Le Honduras fait partie des pays assistés via le dispositif Covax.
Photo : AFP
International 1 2 min. 06.07.2021
Lutte anticovid

Le Luxembourg fait don de 350.000 doses de vaccins

Un geste appréciable à destination des pays en manque de ressources pour faire face à la pandémie virale. Actuellement, 86% des humains n'ont reçu aucune injection anti-covid.

(pj) Du Johnson & Johnson, de l'AstraZeneca et les deux autres vaccins ARNm : la direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire vient de confirmer le choix du conseil de gouvernement. Le Luxembourg mettra bien à disposition 350.000 doses anti-covid pour le dispositif mondial COVAX (Covid-19 vaccines global access). Un choix décidé alors que le Grand-Duché a lui-même déjà administré 577.713 doses à sa propre population ou aux professionnels de santé locaux.


L'OMS veut que les laboratoires priorisent Covax
L'Organisation mondiale de la santé a demandé aux fabricants de vaccins contre le covid de réserver 50% de leur production vaccinale au dispositif international. Le but: soutenir les campagnes vaccinales des pays les plus pauvres.

Ce geste de partage s'effectuera via le mécanisme européen de partage de vaccins, «afin de contribuer de manière solidaire au partage de vaccins à travers le monde», informe le ministère dirigé par Franz Fayot (LSAP). En effet, l'ensemble des flacons ainsi délivrés permettront de lutter contre «l’inégalité vaccinale» qui pénalise la maîtrise de la pandémie sur la planète. Un geste auquel les pays européens auront contribué à hauteur de 2,5 millions de doses expédiées aussi bien en Europe (Moldavie, Kosovo, etc) que sur les autres continents.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

En effet, si la vaccination massive reste le seul moyen trouvé pour enrayer la progression et les décès en lien avec le virus, l'accès à l'immunisation est loin d'être égalitaire sur le globe. «Avant l’émergence de nouveaux variants multi-résistants, il est impératif que 70 à 80% de la population mondiale soit immunisée, soit en guérissant de la maladie ou grâce aux vaccins les plus efficaces», rappelle ainsi la direction de la Coopération. Mais dans la réalité des faits, à peine 14% des habitants de la Terre ont reçu a minima une dose protectrice...


La levée des brevets des vaccins divise l'UE
Le Parlement européen s'est prononcé jeudi pour suspendre temporairement les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins anti-covid. Et ce alors que la Commission s'y était opposée six jours plus tôt.

Alors que l'épidémie a déjà fait plus de 3,9 millions de morts dans le monde (818 au Luxembourg), l'Organisation mondiale de la santé appelle à un effort mondial massif. Selon l'OMS, il faudrait vacciner au moins 10% de la population de chaque pays d'ici septembre et au moins 30% d'ici la fin de l'année. Cela compris dans les Etats les plus déshérités. On en est encore loin du compte, même si les sept plus grandes puissances du monde se sont engagées à livrer plus d'un milliard de doses à elles seules.

Pour ce qui est du Grand-Duché, le gouvernement précise déjà qu'il s'agit là d'un geste «dans un premier temps». Ce qui peut laisser espérer d'autres dons.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.
A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Le Pr Paul Wilmes, porte-parole adjoint de la Task Force covid luxembourgeoise, estime que les Etats devraient se mobiliser pour assurer eux-mêmes les doses nécessaires de sérum anti-covid. Si le vaccin est une arme d'utilité publique, alors il faut en accélérer la fabrication.
ARCHIV - 27.12.2020, Sachsen, Lichtentanne: Spritzen von B. Braun, gefüllt mit dem Covid-19-Impfstoff von Pfizer/Biontech, liegen in einem Pflegeheim bereit. Firmen wie der hessische Medizintechnik-Zulieferer B. Braun haben auch durch die Impfungen volle Auftragsbücher. (zu dpa «Fläschchen, Logistik, Kühlschränke: Zulieferer der Corona-Impfungen») Foto: Hendrik Schmidt/dpa-Zentralbild/Pool/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.
(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)