Changer d'édition

Les vaccins argument de campagne aux Etats-Unis
International 2 min. 17.09.2020

Les vaccins argument de campagne aux Etats-Unis

Donald Trump met la pression sur l'industrie pharmaceutique américaine pour qu'un vaccin soit prêt avant l'élection présidentielle.

Les vaccins argument de campagne aux Etats-Unis

Donald Trump met la pression sur l'industrie pharmaceutique américaine pour qu'un vaccin soit prêt avant l'élection présidentielle.
Photo: AFP
International 2 min. 17.09.2020

Les vaccins argument de campagne aux Etats-Unis

Le futur sérum pour lutter contre le covid-19 est plus que jamais un dossier important en vue de la présidentielle outre-Atlantique alors que l'ONG Oxfam accuse dans un rapport les pays riches d'avoir réservé plus de la moitié des doses à venir au détriment du reste du monde.

(AFP) -  Le président américain Donald Trump a ainsi assuré mercredi que la première économie mondiale disposerait d'un vaccin dès octobre, qui sera largement distribué à la population. Des déclarations qui vont cependant à l'encontre des avis exprimés par des experts sanitaires. 

Interrogé au Congrès, le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield a estimé plus tôt dans la journée que la majorité des Américains ne pourraient pas bénéficier d'un vaccin avant «le deuxième ou troisième trimestre de 2021», même si celui-ci était autorisé dans les prochaines semaines. Une «erreur» selon M. Trump qui y voit une «information incorrecte».      


(FILES) In this file photo Dr. Nita Patel, Director of Antibody discovery and Vaccine development, lifts a vial with a potential coronavirus, COVID-19, vaccine at Novavax labs in Gaithersburg, Maryland on March 20, 2020, one of the labs developing a vaccine for the coronavirus, COVID-19. - The Canadian government announced on August 31, 2020 a deal with American biotech firm Novavax for 76 million doses of its Covid-19 vaccine in development, if it proves to be effective against the new coronavirus. The NVX-CoV2373 vaccine candidate, which is currently in Phase 2 clinical trials to evaluate its safety and immunogenicity, could be delivered in the second quarter of 2021, Ottawa and the company said in a joint statement.
Procurement Minister Anita Anand said the deal "will give Canadians access to a promising COVID-19 vaccine candidate." (Photo by ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)
Les USA parés à distribuer le vaccin anti-covid
Le gouvernement de Donald Trump prépare activement la distribution à grande échelle d'un éventuel vaccin contre le coronavirus d'ici le 1er novembre. Soit juste avant l'élection présidentielle.

«La première responsabilité d'un président est de protéger le peuple américain et il ne le fait pas», a asséné de son côté le candidat démocrate Joe Biden lors d'un discours mercredi dans son fief de Wilmington, dans le Delaware. La gestion du virus par Donald Trump le «disqualifie totalement», a-t-il affirmé.

13% de la population, 50% des vaccins 

Dans le sillage des Etats-Unis, qui ont signé plusieurs contrats avec des laboratoires afin de se garantir la livraison des premières doses disponibles, plusieurs pays riches, parmi lesquels le Royaume-Uni, l'Union européenne et le Japon, ont suivi la même voie, selon un rapport de l'ONG Oxfam. Ces pays représentant 13% de la population mondiale ont préacheté la moitié des futures doses de vaccins contre le covid-19, calcule l'organisation.     

La logique de ces pays est de s'approvisionner par précaution auprès de multiples fabricants concurrents, dans l'espoir qu'au moins l'un de leurs vaccins se révèle efficace. Mais le rapport souligne avec urgence la difficulté qu'aura une partie de la population mondiale à trouver des vaccins dans la période initiale, alors qu'un dispositif de mutualisation internationale appelé Covax, soutenu par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), est boycotté par Washington et manque de financements.   


ARCHIV - 24.02.2020, Baden-Württemberg, Tübingen: Ein Mann pipettiert in einem Labor des biopharmazeutischen Unternehmens Curevac eine blaue Flüssigkeit. (zu dpa: «Nasdaq: Curevac-Börsengang für Freitag geplant») Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'UE réserve 225 millions de vaccins anti-covid
La Commission européenne a annoncé avoir réservé ces doses auprès du laboratoire allemand CureVac. Il s'agit du quatrième accord de ce type passé par l'Union européenne dans l'espoir de la découverte d'une formule préventive à l'infection.

Selon Oxfam, des contrats ont déjà été signés auprès de cinq de ces fabricants en phase 3 d'essais cliniques pour 5,3 milliards de doses, dont 51% pour des pays développés. Le reste a été promis à des pays en développement dont l'Inde (où se trouve le fabricant géant Serum Institute of India), le Bangladesh, la Chine, le Brésil, l'Indonésie et le Mexique, selon Oxfam.

Un «nationalisme vaccinal» dénoncé par de multiples responsables de santé publique, et par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans un discours mercredi matin devant le Parlement européen.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Coup d'arrêt dans la recherche d'un vaccin
Alors que le coronavirus a fait près de 900.000 morts dans le monde - dont un tiers en Amérique latine -, les essais cliniques d'un des vaccins expérimentaux les plus avancés contre le covid-19, développé par Oxford et AstraZeneca, ont été suspendus dans la nuit de mardi à mercredi.
KEY BISCAYNE, FLORIDA - SEPTEMBER 03: Enbal Sabag, a Nurse Practitioner, wears personal protection equipment as she administers a flu vaccination to Noel Janzen at the CVS pharmacy and MinuteClinic on September 03, 2020 in Key Biscayne, Florida. Flu shots are available at the nearly 10,000 CVS pharmacies and approximately 100 MinuteClinic locations across the country. Heath experts say getting the flu shot this year is important because the dangers of having COVID-19 and the flu simultaneously are still unknown.   Joe Raedle/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.
asdf
Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.
(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)