Changer d'édition

Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin
International 2 min. 07.07.2020

Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin

Le virus a déjà causé la mort de 129.408 habitants aux Etats-Unis depuis le début de la crise.

Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin

Le virus a déjà causé la mort de 129.408 habitants aux Etats-Unis depuis le début de la crise.
Photo : AFP
International 2 min. 07.07.2020

Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin

Le gouvernement de Donald Trump a annoncé avoir accordé 1,4 milliard d'euros à la biotech américaine Novavax pour son produit contre le covid-19, garantissant aux Etats-Unis la priorité des 100 millions de premières doses en cas d'efficacité prouvée.

 (pj avec AFP) - L'administration de Donald Trump a lancé l'opération «Warp Speed» («au-delà de la vitesse de la lumière») pour tenter de produire 300 millions de doses d'un vaccin d'ici janvier 2021. Et cela afin de vacciner les Américains en priorité. Elle a ainsi investi des milliards de dollars dans les projets de plusieurs biotechs et de laboratoires et, en parallèle, dans la construction de sites de fabrication des futurs vaccins à très grande échelle. Sans compter l'achat de 92% de la production de l'antiviral remdesivir jusqu'à septembre; seul médicament ayant prouvé une relative efficacité sur les malades du Covid-19.

«L'opération Warp Speed crée un portefeuille de vaccins pour augmenter les chances que nous ayons au moins un vaccin sûr et efficace dès la fin de l'année», a déclaré Alex Azar, secrétaire à la Santé. Le récent investissement des ministères de la Santé et de la Défense dans Novavax, basée dans le Maryland, devrait ainsi garantir la fabrication de 100 millions de doses d'ici la fin 2020, à utiliser dans des essais cliniques et, éventuellement, pour une campagne de vaccination en cas d'homologation. Le chèque est en tout cas signé, et pour 1,4 milliard d'euros.

Novavax a d'ores et déjà débuté ses essais cliniques sur 130 personnes en Australie courant mai, avec l'aide de financements de la CEPI, une coalition publique-privée consacrée au financement de vaccins. Les résultats n'en sont pas encore connus. La firme devrait lancer l'essai dit de phase 3 (la dernière et plus grande) à l'automne, avec jusqu'à 30.000 participants.

Pour mémoire, les Etats-Unis ont déjà investi environ 1,8 milliard d'euros dans les projets de vaccins de Johnson & Johnson, Moderna et AstraZeneca (en partenariat avec Oxford), ces deux derniers étant les plus avancés. Mardi, Washington a également annoncé 400 millions d'euros à la société Regeneron pour son traitement expérimental (REGN-COV2) contre le Covid-19, non prouvé mais en cours d'essai à la fois sur des malades du Covid-19 (aux Etats-Unis, au Brésil, au Mexique et au Chili), et sur des gens non infectés mais récemment exposés au virus (aux Etats-Unis).


Sur le même sujet

Des anticorps pour 3% de la population
Les responsables de Research Luxembourg ont communiqué ce jeudi les résultats de la troisième vague de tests de l'étude CON-VINCE. La présence de plus en plus grande d'anticorps ne signifie pas pour autant «que les gens sont définitivement immunisés contre le coronavirus».
A scientist works at the microbiology laboratory of the Gregorio Maranon General Hospital in Madrid on June 5, 2020. - Microbiologists have to deactivate the virus in the samples prior to proceeding to the extraction of the ribonucleic acid (RNA) in order to get the PCR COVID-19 tests results. (Photo by PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)
L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins
Bruxelles a dévoilé ce mercredi sa stratégie pour accélérer la mise au point, la fabrication et la distribution de vaccins contre le covid-19. En échange d'un certain nombre de doses, la Commission financera une partie des coûts supportés par les laboratoires.
(FILES) This file photo taken on April 29, 2020 shows an engineer displaying an experimental vaccine for the COVID-19 coronavirus that was tested at the Quality Control Laboratory at the Sinovac Biotech facilities in Beijing. - China has mobilised its army and fast-tracked tests in the global race to find a coronavirus vaccine, and is involved in several of the dozen or so international clinical trials currently under way. (Photo by NICOLAS ASFOURI / AFP) / TO GO WITH Health-virus-China-vaccines,FOCUS by Ludovic EHRET
Possible de trouver un vaccin d'ici fin 2020
Spécialiste des virus, le Dr Gérard Schockmel fait confiance aux laboratoires pour trouver d'ici six mois la parade au covid-19. Et cela sans négliger les contrôles indispensables pour éviter effets secondaires ou accentuation de l'infection.
Chief Scientific Officer Dr Jeff Drew, holds samples of the potential oral vaccine for the COVID-19 illness that are being tested for temperature stability in the Stabilitech laboratory in Burgess Hill south east England, on May 15, 2020. - The scientists at Stabilitech are one of the teams attempting to develop a vaccine for COVID-19. Ingested in a capsule into the gut, Stabilitech's potential oral vaccine aims to prompt an immune response in mucosal cells in the respiratory system and elsewhere in the body. The firm believes that will be more effective in tackling respiratory illnesses like coronavirus. The British government is touting the country as a global leader in the big-money investment race to find a vaccine for COVID-19. (Photo by BEN STANSALL / AFP) / TO GO WITH AFP STORY BY JOE JACKSON
Le covid n'aime ni le cuivre, ni la chaleur
Et encore moins les désinfectants classiques... A l'Uni, les équipes dirigées par le Pr Anupam Sengupta ont réussi à percer certains des secrets du virus. A commencer par sa résistance sur divers matériaux et sous certaines conditions.
A model of the novel coronavirus SARS-CoV-2 lays on a desk next to the name sign of Lower Saxony's State Premier Stephan Weil as he visits the Helmholtz Center for Infection Research (Helmholtz-Zentrum f�r Infektionsforschung HIZ) in Braunschweig, northern Germany, on May 8, 2020. - The centre reports that its scientific research has led to a breakthrough in the development of artificial antibodies for immune therapies, giving hope for antibody therapy against the Covid-19 disease caused by the novel coronavirus. Virologist Luka Cicin-Sain and his team say they have succeeded in detecting an antibody that successfully prevents the novel coronavirus from entering cells. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP) / ALTERNATIVE CROP
Xi Jinping promet un vaccin contre le covid
Accusée par l'administration Trump d'avoir tardé à réagir, la Chine a promis lundi par la voix de son président de partager un éventuel vaccin et d'allouer 2 milliards de dollars au combat mondial contre la maladie.
This video grab taken on May 18, 2020 from the website of the World Health Organization shows Chinese President Xi Jinping delivering a speech via video link at the opening of the World Health Assembly virtual meeting from the WHO headquarters in Geneva, amid the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. - The World Health Organization on May 18 kicked off its first ever virtual assembly, but fears abound that US-China tensions could derail the strong action needed to address the COVID-19 crisis. (Photo by - / World Health Organization / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / WORLD HEALTH ORGANIZATION" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Sanofi et son vaccin créent la polémique
La société française réservera-t-elle aux Etats-Unis la primeur d'un éventuel vaccin contre le covid-19? Évoquée par le groupe, qui renvoie l'Europe à ses responsabilités, l'idée provoque une série de réactions indignées et pousse à réagir Bruxelles comme le gouvernement français.
(FILES) In this file photo  Dr. Rhonda Flores looks at protein samples at Novavax labs in Rockville, Maryland on March 20, 2020, one of the labs developing a vaccine for the coronavirus, COVID-19. - The US Federal Bureau of Investigation and cybersecurity experts believe Chinese hackers are trying to steal research on developing a vaccine against coronavirus, two newspapers reported on May 11, 2020. The FBI and Department of Homeland Security are planning to release a warning about the Chinese hacking as governments and private firms race to develop a vaccine for COVID-19, the Wall Street Journal and New York Times reported. (Photo by ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)