Changer d'édition

Les USA parés à distribuer le vaccin anti-covid
International 3 min. 03.09.2020

Les USA parés à distribuer le vaccin anti-covid

Pour l'heure, au mieux, les vaccins sont encore en phase test sur des volontaires.

Les USA parés à distribuer le vaccin anti-covid

Pour l'heure, au mieux, les vaccins sont encore en phase test sur des volontaires.
Photo : AFP
International 3 min. 03.09.2020

Les USA parés à distribuer le vaccin anti-covid

Le gouvernement de Donald Trump prépare activement la distribution à grande échelle d'un éventuel vaccin contre le coronavirus d'ici le 1er novembre. Soit juste avant l'élection présidentielle.

(AFP) - Pas de doute : les Etats-Unis sont bien lancés dans une course effrénée au vaccin anti-covid. Il est vrai que le pays reste le plus touché au monde par l'épidémie. Désormais, les autorités sanitaires «demandent urgemment» que les Etats fédérés fassent le nécessaire afin que les centres de distribution d'un futur vaccin puissent être «complètement opérationnels d'ici le 1er novembre 2020». Le mot est signé du directeur des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield. 

Après avoir dépensé des milliards de dollars pour le développement et la production d'un remède au coronavirus, le pays anticipe désormais sa potentielle délivrance à la population pour l'automne donc. Le président Donald Trump, candidat à sa réélection le 3 novembre, avait d'ailleurs affirmé la semaine dernière que les Etats-Unis disposeraient d'un vaccin «cette année». Le candidat républicain, dont le bilan économique a été considérablement terni par la pandémie, mise en effet beaucoup sa réélection sur la découverte rapide d'un vaccin.


(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.

Si plusieurs vaccins sont actuellement en phase d'essais cliniques, il n'est pas certain que l'un d'entre eux sera efficace et sûr, mais les autorités préparent d'ores et déjà une distribution éventuelle afin de gagner un temps précieux. Plusieurs documents visant à aiguiller les Etats dans la préparation de cette «immense tâche», selon les mots de M. Redfield, leur ont été envoyés en même temps que sa lettre. 

L'un de ces documents élabore trois scénarios en fonction de l'avancée d'un «vaccin A» et d'un «vaccin B». Ceux-ci semblent correspondre aux vaccins développés par le laboratoire américain Pfizer et la biotech américaine Moderna, selon le New York Times. Les Etats-Unis ont précommandé des millions de doses auprès de ces deux entreprises, mais aussi auprès des sociétés AstraZeneca, Johnson & Johnson, Novavax et Sanofi, afin de s'assurer des livraisons rapides de la part du candidat qui se révélera gagnant.


asdf
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.

L'Union européenne a d'ailleurs choisi d'adopter la même attitude. Elle a mis, elle, sur la table de quoi s'attirer les faveurs des laboratoires pour l'octroi de 225 millions de doses de sérum. Le Luxembourg choisissant de se rattacher à cette commande globale plutôt que de lancer lui-même un marché.

Une procédure d'urgence

Dans le premier scénario, selon lequel le vaccin A démontre son efficacité, il est estimé qu'environ deux millions de doses seraient disponibles fin octobre, puis 10 à 20 millions fin novembre (dans le deuxième scénario, le vaccin B est efficace, dans le troisième, les deux vaccins le sont). 

Preuve supplémentaire que les Etats-Unis font tout pour rendre l'accès à un vaccin le plus rapide possible: le chef de l'Agence américaine des médicaments (FDA), Stephen Hahn, n'a pas écarté l'hypothèse de l'autorisation d'un vaccin via une procédure d'urgence, avant même la fin des essais cliniques. Ces essais consistent à administrer les vaccins expérimentaux à des milliers de personnes et à comparer les résultats à une même proportion de participants ayant eux reçu des placebos. 


Sur le même sujet

Coup d'arrêt dans la recherche d'un vaccin
Alors que le coronavirus a fait près de 900.000 morts dans le monde - dont un tiers en Amérique latine -, les essais cliniques d'un des vaccins expérimentaux les plus avancés contre le covid-19, développé par Oxford et AstraZeneca, ont été suspendus dans la nuit de mardi à mercredi.
KEY BISCAYNE, FLORIDA - SEPTEMBER 03: Enbal Sabag, a Nurse Practitioner, wears personal protection equipment as she administers a flu vaccination to Noel Janzen at the CVS pharmacy and MinuteClinic on September 03, 2020 in Key Biscayne, Florida. Flu shots are available at the nearly 10,000 CVS pharmacies and approximately 100 MinuteClinic locations across the country. Heath experts say getting the flu shot this year is important because the dangers of having COVID-19 and the flu simultaneously are still unknown.   Joe Raedle/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.
6285606 13.07.2020 In this handout photo released by the Russian Defence Ministry, medical workers wearing protective gear conduct daily rounds with a participant in a coronavirus vaccine trial during tests at the Burdenko Main Military Clinical Hospital in Moscow, Russia. Editorial use only, no archive, no commercial use.

 Russian Defence Ministry
Les USA payent cash un nouveau projet de vaccin
Le gouvernement de Donald Trump a annoncé avoir accordé 1,4 milliard d'euros à la biotech américaine Novavax pour son produit contre le covid-19, garantissant aux Etats-Unis la priorité des 100 millions de premières doses en cas d'efficacité prouvée.
US President Donald Trump applauds as he attends Independence Day events at Mount Rushmore in Keystone, South Dakota, July 3, 2020. (Photo by SAUL LOEB / AFP)