Changer d'édition

Les USA convoquent une réunion d'urgence
International 18.11.2022
Missile nord-coréen

Les USA convoquent une réunion d'urgence

Kamala Harris participe actuellement à un sommet Asie-Pacifique à Bangkok.
Missile nord-coréen

Les USA convoquent une réunion d'urgence

Kamala Harris participe actuellement à un sommet Asie-Pacifique à Bangkok.
Photo: AFP
International 18.11.2022
Missile nord-coréen

Les USA convoquent une réunion d'urgence

Kamala Harris, vice-présidente des Etats-Unis, consultera des dirigeants de la région «sur le récent lancement d'un missile balistique par la RPDC» (Corée du Nord, ndlr) qui est tombé au large du Japon.

(AFP) - La vice-présidente américaine Kamala Harris rencontrera conjointement vendredi les dirigeants du Japon, de la Corée du Sud, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Canada après que la Corée du Nord a tiré un missile balistique intercontinental, a déclaré un responsable américain.

Mme Harris, qui participe à un sommet Asie-Pacifique à Bangkok, rencontrera les cinq dirigeants en marge du sommet «pour se consulter sur le récent lancement d'un missile balistique par la RPDC» (Corée du Nord, ndlr), a déclaré le responsable de la Maison Blanche.

La réunion réunira les Premiers ministres Fumio Kishida du Japon, Han Duck-soo de la Corée du Sud, Anthony Albanese de l'Australie, Jacinda Ardern de la Nouvelle-Zélande et Justin Trudeau du Canada.

Le Japon a déclaré que le missile était tombé dans ses eaux et qu'il avait la portée nécessaire pour atteindre le continent américain.

Ce lancement fait suite à des semaines de tensions croissantes avec la Corée du Nord, dont les services de renseignement américains pensent qu'elle prépare un septième essai nucléaire.

La Maison Blanche a qualifié ce dernier lancement de «violation éhontée de multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies» qui «accroît inutilement les tensions» dans la région.

Le président Joe Biden a rencontré dimanche M. Kishida et le président sud-coréen Yoon Suk-yeol en marge d'un sommet de l'Asie du Sud-Est au Cambodge, et a lancé une mise en garde commune contre un essai nucléaire de la Corée du Nord. Pyongyang a considéré cette rencontre à trois comme une preuve de l'hostilité des États-Unis.

Mme Harris représente les États-Unis au sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique à Bangkok après que M. Biden est rentré à Washington pour le mariage de sa petite-fille.


Sur le même sujet

La Corée du Nord menace de riposter
La Corée du Nord a promis ce lundi une réponse «soutenue, ferme et écrasante» aux exercices militaires conjoints américano-sud-coréens, après une série record de tirs de missiles ces derniers jours.
TOPSHOT - This handout photo taken on November 5, 2022 and provided by the South Korean Defence Ministry in Seoul shows two US Air Force B-1B heavy bombers (C), four South Korean Air Force F-35 fighter jets and four US Air Force F-16 fighter jets flying over South Korea during a joint air drill called "Vigilant Storm" after a blitz of missile launches by North Korea. (Photo by Handout / South Korean Defence Ministry / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / South Korean Defence Ministry" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
La Corée du Nord a tiré mardi un missile balistique de moyenne portée qui a survolé le Japon, une première depuis 2017, conduisant Tokyo à activer son système d'alerte et demander à la population de se mettre à l'abri.
Pedestrians walk under a large video screen showing images of North Korea's leader Kim Jong Un during a news update in Tokyo on October 4, 2022, after North Korea launched a missile early in the day which prompted an evacuation alert when it flew over northeastern Japan. - North Korea fired a ballistic missile over Japan for the first time in five years on October 4, prompting Tokyo to activate its missile alert system and issue a rare warning for people to take shelter. (Photo by Richard A. Brooks / AFP)