Changer d'édition

Les soldes d'Alibaba battent un nouveau record
International 12.11.2021
Consommation

Les soldes d'Alibaba battent un nouveau record

Le géant chinois du commerce vient de choisir l'aéroport de Liège pour installer sa plateforme logistique européenne.
Consommation

Les soldes d'Alibaba battent un nouveau record

Le géant chinois du commerce vient de choisir l'aéroport de Liège pour installer sa plateforme logistique européenne.
Photo : dpa
International 12.11.2021
Consommation

Les soldes d'Alibaba battent un nouveau record

Le géant chinois du commerce en ligne a annoncé un nouveau record pour son opération annuelle de la «Fête des célibataires». Ses ventes ont atteint les 74 milliards d'euros dépensés en 24 heures.

(AFP) - La «Fête des célibataires» donne lieu chaque année en Chine à une ruée des consommateurs sur leur smartphone pour commander des millions de produits à prix réduit. Habillement, alimentation, informatique : tout y passe. Mais Alibaba, cette fois, a contrairement à ses habitudes minimisé l'importance de son nouveau record. Il est vrai que la société est dans le collimateur des régulateurs depuis plusieurs mois car accusée d'avoir des pratiques commerciales déloyales et d'entretenir un consumérisme malsain.


Illustration, Lokales, Solden, soldes, Winterschlussverkauf, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Les soldes d'hiver débuteront le 3 janvier
Le conseil de gouvernement a confirmé la date des prochaines dates de bonnes affaires. En plus des 26 journées de janvier, un mois de prix réduits sera aussi proposé à compter de fin juin.

«Le montant des ventes n'est plus le seul indicateur de réussite», a ainsi indiqué Alibaba dans un communiqué. Laissant chacun apprécier la recette du jour : 74 milliards d'euros de vente... De quoi confirmer en tout cas que la «Fête des célibataires» chinoise reste la plus grosse opération de soldes au monde, devant le «Black Friday» américain.

Le montant des ventes de l'édition 2021 pour Alibaba est supérieur d'environ 10 milliards d'euros à celui de l'an passé. Mais le groupe a bien fait profil bas, contrairement aux récents coups de menton de son fondateur Jack Ma à l'égard des régulateurs. Des contrôleurs que le chef d'entreprise accusait d'entraver le développement de son entreprise.


ARCHIV - 10.09.2019, China, Shanghai: Ein großes Google-Logo steht beim Google Developers Day. Das Gericht der EU entscheidet am Mittwoch über eine milliardenschwere Wettbewerbsstrafe zulasten von Google. (zu dpa «Gericht der EU urteilt zu Milliarden-Strafe für Google») Foto: Lu Liang/Imaginechina via ZUMA Press/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Nouveau revers pour Google devant la justice européenne
Le tribunal de l'Union européenne a rejeté le recours du géant américain de l'internet. Confirmant, mercredi, une amende de 2,4 milliards d'euros pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché des comparateurs de prix.

Avant cela, les autorités avaient, il est vrai, imposé l'arrêt d'une gigantesque introduction en Bourse (34 milliards d'euros), d'Ant Group, le bras financier de l'entreprise. Les autorités disaient s'inquiéter quant aux risques systémiques qu'une telle opération ferait peser sur le système financier national.

Mais Alibaba s'était ensuite vu infliger une amende de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante. La plateforme était accusée d'interdire aux commerçants de vendre leurs produits sur des plateformes concurrentes ou d'utiliser des algorithmes pour bombarder les consommateurs de recommandations d'achats.